in

Allergie au pollen : 5 remèdes qui font vraiment du bien !

Crédits : PublicDomainPictures

Vos yeux sont très  irrités et larmoyants ? Vous respirez mal et éternuez ? Vous vous sentez fatigué, congestionné et votre nez coule comme les chutes du Niagara ? Pas de doute, votre allergie au pollen bat son plein ! Cette allergie saisonnière qui fait un retour au moment des premiers pollens peut donner des inconforts quasi immédiat. Du coup, nombreux sont ceux qui souffrent lorsque les beaux jours reviennent et qui ne célèbrent pas le retour du printemps ! C’est d’autant plus vrai pour les cas sévères associés à de l’urticaire ou de l’asthme… Néanmoins, tous les désagréments occasionnés sont difficiles à vivre, même les moins graves. Alors, si cette rhinite allergique ne vous connait que trop bien, voici comment calmer le jeu avec quelques remèdes qui soulagent.  

1) En prévention et en traitement de l’allergie au pollen, mettez les bons aliments au menu

Crédits : iStock

L’alimentation joue un rôle clé sur un système immunitaire qui devra faire face aux allergènes. Que ce soit en cure avant la venue du printemps ou pendant tout l’épisode allergique, faites face au pollen en ayant ce qu’il faut dans le ventre ! Généralement, on loue les bienfaits des aliments riches en antioxydants et en vitamine C qui est un anti-histaminique naturel. Par ailleurs, la quercétine (thé noir, pomme bio avec la peau, raisin rouge, baies rouges…) et la vitamine E (avocat, fruits à coque, graines, légumes à feuilles vertes, etc.) sont aussi très bénéfiques. Sinon, reste les aliments fermentés qui boostent l’immunité (choucroûte, kéfir, yaourt, kombucha préparé par vos soins, etc.).

Voici une liste non-exhaustive d’autres alliés nutritifs :

  • L’ail cru ou cruit, anti-allergique et antioxydant
  • L’oignon anti-inflammatoire et son jus anti-histamine
  • Le miel bio local qui désensibilise au pollen environnants
  • Les graines ou l’huile de nigelle
  • Les huiles bio extraites à froid et riches en oméga-3 (tournesol, cameline, germe de blé colza, chanvre, noix, etc.)
  • Les œufs de caille ou de poissons
  • Le radis noir

2) En revanche, évitez d’autres aliments qui vous y rendraient plus sensibles !

bières trinquer bouteilles
Crédits : Free-Photos / Pixabay

En général, on conseille de favoriser un régime alimentaire anti-inflammatoire. En effet, certains aliments et médicaments peuvent rendre la muqueuse intestinale plus fragile. Or, cela a pour effet de réduire l’immunité et de sensibiliser à l’allergie au pollen encore plus.

Voici une liste non-exhaustive des aliments à limiter ou bannir :

  • L’alcool, notamment le vin et la bière
  • Les épices
  • La charcuterie et les produits laitier
  • Les aliments trop riches en gluten

Qui plus est, méfiez-vous de l’aspirine, des médicaments anti-inflammatoires et des laxatifs !

3) Les huiles essentielles en rempart contre l’allergie au pollen

huiles essentielles
Crédits : Flickr/Abi Porter

De nombreuses huiles essentielles (HE) soulagent les allergies. Par exemple, c’est le cas de celle d’estragon qui est un anti-allergique de terrain et anti-inflammatoire. D’ailleurs, on peut en mâcher quelques feuilles pour calmer les symptômes ! Lors d’une crise, vous pouvez tout à fait mettre une goutte de son HE sur un mouchoir à respirer profondément. Sinon, pensez au petit trio lavande, citron et menthe poivrée dont on avait vanté les mérites et les utilisations variées. Bien utilisée, ce trio en synergie calmera les pires allergies au pollen. Enfin, notez que d’autres HE peuvent calmer les allergies dans une moindre mesure : le lavandin, la verveine et les camomilles romaine et matricaire.

4) Les tisanes qui font du bien pour calmer une rhinite allergique

Crédits : iStock

L’ortie est votre meilleure amie pour faire face aux allergies saisonnières grâce à ses propriétés anti-histaminiques puissantes. Alors, même si vous avez des à priori depuis votre enfance sur cette plante, laissez-la vous surprendre ! Ici, faites de préférence une infusion verte très concentrée. Pour ce faire, faites infuser plusieurs heures ou une nuit complète 30 g d’ortie dans 1 l d’eau bouillante. Vous pourrez en boire quand le besoin se fait sentir. Une infusion moins forte conviendra aussi, mais sera moins efficace. Aussi, sachez que vous pouvez lui associer quelques feuilles de menthe inhiber l’activité et la sécrétion d’histamine provoquant la réponse inflammatoire.

Sinon, faites une infusion de thym (antiseptique) ou de plantain. Ce dernier est riche en apigénine anti-inflammatoire et anti-histaminique. Il est disponible en décoction (10 à 20 g suffisent), en EPS ou en teinture-mère.

5) Le macérat de bourgeons de cassis, un remède méconnu contre l’allergie au pollen

bourgeons de cassis allergie au pollen
Crédits : Wikimedia Commons/Aiwok

Celui que l’on surnomme parfois “élixir de vie” est un grand classique en gemmothérapie (une branche de la phytothérapie mettant à l’honneur les propriétés des tissus embryonnaires végétaux comme les jeunes pousses ou les bourgeons). Or, on l’apprécie particulièrement contre les allergies, car il soulage la plupart des symptômes, même les maux de tête. De plus, il est excellent pour stimuler les défenses immunitaires. Du coup, cela vaut bien un petit détour dans l’herboristerie la plus proche ou sur internet pour s’en procurer ! Une fois que vous en avez, prenez-en 10 gouttes 3 fois par jour avant les repas jusqu’à ce que cela aille mieux. Le pollen n’a qu’à bien se tenir !

Source

Articles liés :

12 astuces de survie pour faire face au pollen qui nous envahit en cette période

4 remèdes empruntés à mamie pour calmer le rhume des foins

3 remèdes pour soulager vos yeux qui souffrent à cause des allergies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.