7 plantes pour apaiser efficacement vos règles douloureuses

règles douloureuses douleurs menstruelles
Crédits : Pexels/Polina Zimmerman
4.9/5 - (8 votes)

De nombreuses femmes souffrent chaque mois de douleurs menstruelles très intenses. Il est alors important d’avoir un bon suivi chez un professionnel (médecin traitant, gynécologue ou sage-femme). Cela permet en effet d’écarter les soupçons de problème de santé éventuels (endométriose, polype utérin, etc.). En parallèle, tout est bon pour se soulager : acupuncture, postures de yoga, médicaments, pilule contraceptive, cataplasme de chou chaud, etc. Néanmoins, on pense assez peu souvent aux plantes qui permettent pourtant de calmer de manière très efficace les règles douloureuses. Qu’elles soient antispasmodiques ou anti-inflammatoires, elles sont incontournables. Voici sept remèdes naturels qu’offre la phytothérapie contre les dysménorrhées.

1) Le gingembre pour prévenir les douleurs

gingembre
Crédits : Flickr/Kjokkenutstyr.net

Cette plante fait des merveilles contre de nombreuses maladies inflammatoires. Concernant les règles, il réduit les niveaux de prostaglandine à l’origine des douleurs. En 2012, une étude avait montré que sa prise avant le début des règles et les premiers jours où elles débutent réduisait de manière significative les douleurs. Il sait en outre régulariser les règles irrégulières et lutter contre la fatigue associée au syndrome prémenstruel. Pour ce faire, on peut bien sûr inviter le gingembre dans vos plats ou en infusion. Toutefois, pour une consommation plus concentrée, vous pouvez opter pour la teinture mère ou l’extrait normalisé (250 mg à 1 g, 3 fois par jour).

2) Deux plantes qui mettent KO le syndrome prémenstruel et les douleurs

actée à grappes noires parmi les plantes contre la ménopause et les règles douloureuses
Crédits : Pixabay/Pitsch

On parle beaucoup des douleurs pendant les règles. En revanche, on ne mentionne pas toujours les désagréments tout aussi douloureux qui peuvent les précéder : seins douloureux, spasmes… Avant les règles, on peut s’en remettre aux baies séchées de gattilier. Ce “poivre des moines” est disponible en infusion, sous forme d’extrait liquide ou encore en gélules. Sous ces deux dernières formes, la concentration en agnuside et en casticine (les principes les plus actifs) est plus forte. Si votre SPM vous fait souffrir ou pendant les règles douloureuses, l’actée à grappes noires compte parmi les plantes les plus efficaces. Aussi appelée cimicifuga, elle est aussi utile contre les règles irrégulières (et la ménopause).

3) La camomille allemande

Camomille
Crédits : Congerdesign / Pixabay

Une compresse chaude, comme une bonne bouillotte, va permettre de détendre les muscles qui se contractent au moment des règles. Cette détente va permettre d’apaiser la douleur plus efficacement. Si on imbibe un linge propre d’infusion de camomille chaude (pas brûlante) à appliquer sur le bas ventre, cela aura un effet encore plus décongestionnant, apaisant, anti-inflammatoire et antispasmodique. En effet, elle est l’une des plantes les plus utiles au quotidien et elle sait donc aussi se montrer indispensable en cas de règles douloureuses. Pour profiter de ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques et atténuer les crampes douloureuses, buvez au moins 2 tasses d’infusion chaque jour pendant la semaine précédant vos règles.

4) L’alchémille, dite “l’herbe aux femmes”

alchémille plantes règles douloureuses abondantes
Crédits : Wikimedia Commons/Trish Steel

C’est LA plante qui permet de régler tous les problèmes de règles. Progestative, elle permet aussi bien de réduire les règles abondantes que de calmer les règles douloureuses. En effet, la progestérone est produite pendant la seconde partie du cycle. En taux trop faible, on peut avoir les seins douloureux, ressentir une certaine irritabilité et avoir des saignements plus abondants. Vu que cette plante stimule cette hormone féminine, elle rétablit l’équilibre hormonal. Sa composition en tanins, comme le thé, lui permet aussi de réduire les hémorragies utérines. En infusion, comptez 40 g dans 1 l d’eau chaude à laisser infuser 10 minutes avant de filtrer. Buvez-en 3 grosses tasses par jour entre les repas. Il existe aussi des extraits de plante fraîche ou la teinture mère. Pour cette dernière, comptez 50 gouttes matin et soir pendant la seconde partie du cycle (12 à 14 jours avant les règles).

5) L’achillée millefeuille

achillée millefeuille plantes règles douloureuses
Crédits : Pixabay/Roman Hoertner

Si l’alchémille est l’une des meilleures plantes en cas de règles douloureuses, c’est grâce à ses propriétés antispasmodiques sur les muscles lisses de l’utérus. Très anti-inflammatoire et relaxante, elle possède aussi une action sédative sur les ovaires et l’utérus qui va soulager et apaiser vos douleurs. Ses flavonoïdes bloquent également probablement une étape de la chaîne de fabrication des œstrogènes. Or, cela limite les en partie les “montagnes russes” hormonales à l’origine des douleurs. Pour l’utiliser, jetez 30 g de sommités fleuries dans 1 l d’eau bouillante. Filtrez après 10 minutes d’infusion et buvez-en jusqu’à 3 tasses par jour. On peut aussi ajouter 1l d’infusion dans l’eau du bain ou s’en faire un bain de siège. Sinon, on la retrouve sous forme de teinture mère. Diluez 50 gouttes dans un verre d’eau et buvez ce mélange 4 à 6 fois par jour pendant la période douloureuse.

5) La mélisse pour se sentir mieux dans sa tête et dans son corps

thé glacé à base de mélisse
Crédits : Pixabay/Seagul

S’il ne fallait la décrire qu’en un seul mot, nous dirions qu’elle est apaisante ! Depuis la Grèce antique, elle est appréciée contre les maux de ventre en tous genres. Pour ce qui est des règles, elle soulage les spasmes des muscles lisses du bas-ventre. Néanmoins, elle a aussi un effet positif sur le système nerveux et donc contre la nervosité et les angoisses. Antidépressive stimulante et anxiolytique, elle fait donc partie des meilleures plantes contre les règles douloureuses associées à un fond d’anxiété. Par contre, elle est déconseillée en cas d’hypothyroïdie. Sur une semaine maximum, vous pouvez la boire en tisane (2 à 3 fois par jour). En décoction, elle peut s’ajouter dans l’eau du bain.

6) L’armoise vulgaire

Artemisia vulgaris armoise vulgaire plantes règles douloureuses
Crédits : Flickr/Andreas Rockstein

Son nom, elle le tient ni plus ni moins de la déesse de la nature et de la chasse grâce à ses nombreuses vertus qui bénéficient aux femmes. À son époque déjà, Hippocrate la conseillait pour faire face à tous les troubles du cycle féminin. Aujourd’hui encore, on l’utilise en cas d’absence de règles ou de douleurs menstruelles. En effet, elle est à la fois antibactérienne, antifongique, diurétique, anti-inflammatoire et antispasmodique. Elle est aussi excellente pour les nerfs et la digestion. Il faut toutefois observer quelques règles. Déjà, sa tisane ne s’utilise que pendant 6 jours maximum. L’idéal serait de commencer 2 à 3 jours avant les règles puis de continuer lors des premiers jours (généralement les plus douloureux). En outre, elle est interdite aux femmes enceintes et contre-indiquée en cas d’inflammation utérine ou d’infection récente du petit bassin.

7) Macérat glycériné de jeunes pousses de framboisier ou de bourgeons de cassis

bourgeons de cassis allergie au pollen grippe
Crédits : Wikimedia Commons/Aiwok

Le framboisier permet de réguler l’équilibre hormonal. En outre, il peut relaxer le muscle utérin et atténuer les contractions. Vous pourrez en trouver en pharmacie. Prenez-en 50 à 100 gouttes diluées dans un verre d’eau, en cure de plusieurs mois. Vous pouvez aussi essayer la teinture mère ou le macérat glycériné de bourgeons de cassis. Le bourgeon de cassis est quant à lui anti-inflammatoire. Il va donc permettre de soulager les douleurs pendant les règles. Comptez 30 à 50 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois par jour avant les repas. Attention, ce remède a un effet stimulant et énergisant trop puissant pour certaines personnes.

D’autres plantes notables contre les règles douloureuses :

– Le fenouil
– L’angélique chinoise
– Le curcuma
– L’aneth
– Le chardon-Marie
– Le souci des jardins
– L’huile essentielle d’estragon diluée dans une huile végétale pour masser le ventre sur la zone douloureuse et calmer les crampes.

En plus des plantes, voici d’autres astuces faciles et naturelles pour soulager les règles douloureuses

règles douloureuses crampes menstruelles bouillote
Crédits : iStock

En plus des plantes, il existe plusieurs autres méthodes naturelles pour soulager les règles douloureuses et mieux vivre la période des règles. Appliquer une bouillotte ou une compresse chaude sur le bas-ventre est notamment une technique bien connue pour détendre les muscles et soulager la douleur. Voici d’autres méthodes supplémentaires !

Un massage aux huiles de plantes contre les règles douloureuses

Masser doucement le bas-ventre avec des mouvements circulaires soulage les crampes menstruelles en stimulant la circulation sanguine et en détendant les muscles. Si vous voulez rester dans les plantes, certaines huiles essentielles comme la lavande, la menthe poivrée et la camomille ont des propriétés relaxantes et anti-inflammatoires qui peuvent calmer efficacement les règles douloureuses. Pour soulager les douleurs menstruelles, vous pouvez ainsi les diluer dans une huile végétale de votre choix utiliser cela en guise d’huile de massage pour un massage abdominal réussi. Il est aussi possible de les utiliser dans un bain chaud, diluées dans du sel ou du lait.

Adapter son alimentation pour moins souffrir

Adoptez en outre une alimentation équilibrée et variée riche en fruits, légumes, grains entiers et en oméga-3 peut aider à réduire l’inflammation et à atténuer les douleurs menstruelles. Pensez aussi à boire beaucoup d’eau. Maintenir une bonne hydratation réduira ainsi les ballonnements et soulagera les crampes menstruelles. Si besoin, certains compléments alimentaires comme le magnésium, la vitamine B6, le calcium et les acides gras oméga-3 peuvent aussi intervenir dans la réduction des crampes menstruelles. Consultez simplement un professionnel de la santé avant de commencer toute supplémentation. Enfin, certains aliments irritants sont à limiter autant que possible.

Le sport et la détente pour une vie sans douleurs de règles

Faire de l’exercice léger comme la marche ou le yoga peut également aider à réduire les crampes en stimulant la circulation sanguine et en relaxant les muscles. Par ailleurs, le stress peut aggraver les douleurs menstruelles. La pratique de techniques de relaxation comme la méditation, la respiration profonde ou le massage peut aider à réduire la tension et à soulager la douleur. Si cela ne suffit pas, certaines femmes trouvent un soulagement des douleurs menstruelles grâce à l’acupuncture. Cette pratique de médecine traditionnelle chinoise qui consiste à stimuler certains points du corps avec de fines aiguilles permet effectivement de détendre le corps et combattre les douleurs.

Dans tous les cas, des règles douloureuses doivent pousser à consulter un professionnel de santé, surtout si elles sont très handicapantes. Médecin, gynécologue, sage-femme : plusieurs spécialistes peuvent vous conseiller pour apaiser les douleurs et trouver une contraception adaptée pour réduire votre souffrance en cas de dysménorrhée


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.