in

Rhume : 9 habitudes essentielles pour l’éviter

Crédits : iStock
Rhume : 9 habitudes essentielles pour l’éviter
noté 3.7 - 3 votes

Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense à la fin de l’été, mais les microbes et virus automnaux et hivernaux redeviendront bientôt un problème. Le rhume notamment fera alors son grand retour et s’attaquera à vos voies respiratoires avec à la clef de la toux, un nez congestionné ou qui coule, des douleurs dans le corps, un sentiment de fatigue… Tous ces éléments peuvent néanmoins être évités avec un peu de prévention et de bonnes habitudes bien étudiées. Par ailleurs, si le rhume vous affecte, les gestes présentés ici aideront à réduire le temps de maladie.

1) Dormez bien

dormir sommeil lit bon repos réveil
Crédits : iStock

On sait combien bien dormir est important pour notre santé physique et mentale, mais cela a aussi des répercussions au niveau du rhume. Dans le JAMA Internal Medicine, on apprenait notamment qu’une étude avait donné des gouttes nasales composées de rhinovirus à des hommes et des femmes. Les chercheurs avaient alors étudié leurs habitudes au niveau du sommeil et en étaient arrivés à la conclusion que ceux qui dormaient le plus (huit heures de sommeil ou plus) avaient trois fois moins de chances de souffrir d’un rhume. À vos oreillers !

2) Offrez-vous un humidificateur d’air

Crédits : Flickr/Aqua Mechanical

Il est important de garder des voies nasales un peu humides dans la mesure où la moiteur permet de mieux accrocher et éliminer les microbes qui essayent de se frayer un chemin dans votre corps. Au contraire, des muqueuses sèches augmentent le risque de maladie et l’air peut être très sec dans nos intérieurs en hiver. Pour l’éviter, vous pouvez tout simplement vous offrir un humidificateur d’air à utiliser lorsque cela vous semble nécessaire. En plus, dans la chambre à coucher, il permettra aussi de soulager les ronflements et de réduire la sécheresse de la peau. Il faudra juste veiller à l’entretenir pour ne pas voir les moisissures s’y installer.

3) Attention à vos mains

Crédits : Pixabay/BelindaNash

Vous ne pouvez pas espérer passer entre les mailles du filet si vos mains sont pleines de microbes et que vous passez le temps à vous les mettre dans la bouche (notamment pour vous ronger les ongles ou les peaux). Sans nous en rendre, nous passons en effet sans arrêt nos mains sur notre visage (environ 16 fois par heure si l’on en croit une étude menée en 2008… un chiffre énorme !). Or, nous entrons en contact avec des gens ou des objets infectés par les bactéries et virus avec nos mains et cela favorise la propagation des maladies. Sans vous mettre dans une bulle, limitez les contacts et lavez vos mains régulièrement pendant au moins 20 secondes en n’oubliant pas les ongles et l’espace entre les doigts.

4) Faites le plein de vitamine D

vitamine D la vitamine du soleil
Crédits : Health.mil

Beaucoup de Français sont carencés, car il est très difficile d’avoir la dose recommandée avec l’alimentation même si l’on en trouve dans certains types de poissons ou encore dans les œufs, les champignons ou le fromage. Les suppléments peuvent donc être envisageables si votre médecin le juge nécessaire. En tous les cas, il a été prouvé qu’elle est cruciale pour diminuer les risques d’infections respiratoires, notamment pour son effet sur les cellules qui peuvent ainsi activer leurs défenses immunitaires grâce à elle.

5) Un petit coup de propre sur le téléphone

téléphone photo smartphone
Crédits : maxpixel

C’est un peu dans le même ordre d’esprit que les mains : le téléphone peut être prêté de main en main et traîner un peu partout (le plus souvent sur des surfaces pas très propres comme la table du restaurant ou réfectoire) ou être manipulé avec des mains sales comme dans les transports. Et si de nombreuses personnes se plaignent d’avoir des boutons sur la joue où repose le téléphone, il peut donc aussi être un vrai nid à microbes. D’ailleurs, on sait depuis 2012 grâce à l’Université d’Arizona (États-Unis) qu’ils peuvent avoir dix fois plus de bactéries qu’un siège de toilette. Pour le nettoyer, bannissez bien sûr la javel : préférez une lingette désinfectante dont nous aurez essoré le plus gros du produit et un chiffon doux pour sécher l’appareil.

6) N’oubliez pas les probiotiques

kombucha
Crédits : zeevveez/Flickr

On nous a longtemps fait croire qu’il fallait tout aseptiser pour supprimer les bactéries. Or, on se rend finalement compte que toutes les bactéries ne sont pas mauvaises ! Les probiotiques sont des micro-organismes vivants utiles pour notre flore intestinale ainsi que notre immunité et l’on en retrouve notamment dans le kombucha, la boisson de « l’immuni-thé » par excellence. La choucroute et les yaourts ne sont pas en reste. Les études qui soutiennent leur importance sont nombreuses à l’image de celle publiée en 2014 dans le Journal of Science and Medicine in Sport qui parlait des joueurs de rugby qui souffraient moins de rhumes et d’infections respiratoires grâce aux probiotiques en comparaison de leurs collègues qui consommaient de simples placebos. Les chercheurs qui avaient été publiés dans le British Journal of Nutrition avaient quant à eux notés des symptômes moins intenses et durables chez des étudiants malades qui prenaient des probiotiques que ceux qui avaient des placebos.

7) Identifiez les verres de chacun pour éviter la propagation du rhume

Crédits : Flickr/Aqua Mechanical

C’est le geste le plus simple pour éviter de propager des microbes ! Cela permet en effet de ne pas boire dans le verre d’une personne malade au risque de finir soi-même infecté. Bien sûr, cela ne sera pas possible tout le temps, mais cela peut éviter quelques méprises au sein d’un foyer ou lors d’une soirée. Soyez aussi très précautionneux en ce qui concerne les objets à ne pas partager comme les téléphones ou les serviettes.

8) Déstressez !

stress fatigue déprime tristesse
Crédits : iStock

Plus facile à dire qu’à faire nous direz-vous ! Pourtant, prendre soin de son moral est important, car cela joue sur le système immunitaire. Un esprit stressé et las peut être plus sujet aux maladies qu’un esprit reposé et détendu. Cela joue en effet sur les taux de cortisol du corps qui est moins armé pour repousser le rhume. De manière générale, il est important de toujours se sentir bien dans ses bottes alors ménagez toujours un peu de temps pour vous. Il n’est pas nécessaire de vous inscrire au yoga ou de vous mettre à la méditation si cela ne vous attire pas. Faites des activités qui vous détendent vraiment avec vos proches ou dans la nature par exemple.

9) Et enfin, le zinc

Crédits : photo-graphe/Pixabay

Il a un pouvoir étonnant qui est de réduire le développement des virus dans le corps et de limiter la durée et la gravité des symptômes une fois que la maladie est installée. Notez qu’on le retrouve souvent sous la forme de compléments, mais aussi de spray nasal bien qu’il est plus facile de faire quelques courses au supermarché pour acheter entre autres des lentilles, des huîtres, de la viande ou du tofu pour en retrouver et consommer quotidiennement en petite quantité.

Source

Articles liés :

14 aliments pour une meilleure immunité et une santé de fer

6 astuces à connaître pour éviter la contagion des maladies !

8 astuces pour éviter la contamination quand un membre de votre famille est malade