in

Recette du kombucha : la boisson qui va régénérer votre flore intestinale !

Crédits : zeevveez / Flickr

À la base, le kombucha est un champignon, mais c’est bien le thé fermenté que l’on prépare avec qui est très prisé depuis des millénaires en Asie. Et il y a de quoi ! Elle est très bénéfique pour le transit intestinal ainsi que pour la digestion et agit le vieillissement de la peau. C’est un cocktail de bons nutriments : acides aminés, acides lactiques, enzymes et minéraux sont au programme. La souche de champignon est en elle-même excellente pour le système immunitaire et a des propriétés antioxydantes, détoxifiantes et énergisantes… Comme les aliments fermentés et le kéfir de fruits à partir de grains de kéfir de lait, ce thé aux micro-organismes antioxydants offre en plus des arômes surprenants. Bref, notre corps ne réclame que cela et préparer le thé en question est facile ! Voici la recette pour préparer cette boisson fermentée rafraîchissante riche en probiotiques amis de la flore intestinale.

Ce qu’il faut :

  • 1 souche de kombucha (on trouve ce champignon dans certains magasins bio et sur internet. N’hésitez pas à jeter un œil et à comparer les prix)
  • 1 litre d’eau de source ou eau minérale de préférence
  • 2 cuillères à café de thé noir ou de thé vert en vrac
  • 70 g de sucre (sucre blanc, blond, roux ou sucre de canne suivant les sucres que vous avez)
  • De quoi l’agrémenter si vous le souhaitez

Le kombucha étape par étape :

1) Préparez tous les ustensiles nécessaires à la préparation (bouteilles, casseroles, cuillères…) et ébouillantez-les par mesure d’hygiène. Préparez un bocal en verre en le nettoyant au vinaigre de cidre.

2) Versez l’eau dans la casserole ainsi que le sucre et portez à ébullition. Retirez ensuite le tout du feu et remuez.

3) Ajoutez le thé et donnez 10 à 15 minutes au tout pour infuser. Filtrez et laissez refroidir.

4) Versez ensuite votre thé refroidi dans le bocal nettoyé au vinaigre et mettez la souche mère de kombucha en laissant le côté lisse vers le haut. Mettez un torchon propre retenu par un élastique en guise de bouchon.

kombucha
Crédits : Pexels/Elisa Shackelton

5) Laissez votre mélange reposer une dizaine de jours loin de la lumière. Comment savoir que c’est prêt ? Une nouvelle mère se formera sur la mère de départ. Le disque est un bon indice : il doit doubler et flotter à la surface.

6) Retirez la souche mère et gardez-la au frais avec un fond d’infusion. Cela vous permettra de l’utiliser ultérieurement pour développer d’autres souches avec une seconde fermentation.

7) Filtrez votre boisson et versez dans une bouteille en verre résistante à la pression fermée hermétiquement et réfrigérée.

Bon à savoir : Grâce à l’effet de fermentation, le thé plein de bonnes bactéries que les intestins adorent peut se garder des semaines. Si le goût des boissons fermentées vous déplaît, n’hésitez pas à les agrémenter avec du gingembre, du curcuma, des zestes d’agrumes, de la cannelle, du basilic, de la menthe, des fleurs d’hibiscus, miel… Cela ajoutera des vitamines et bienfaits !

Vous aimez les recettes miracles pleines de saveur et bonnes pour la santé ? D’autres décoctions énergisantes et bienfaisantes sont possibles à l’instar du pipi du dragon ou encore du lait d’or.