in

12 aliments pour faire le plein de vitamine D

Crédits : Health.mil
4.1/5 - (38 votes)

On entend beaucoup parler de la vitamine D dans le processus de croissance des bébés et des enfants, c’est en effet elle qui favorise l’absorption du calcium et sa fixation sur les os. Elle est également excellente pour le cœur, l’immunité et le bon fonctionnement du corps. Néanmoins, une grande partie de la population française et européenne est en manque, ce qui aurait un lien avec l’incidence du diabète, de l’ostéoporose, du cancer et des maladies cardiovasculaires. Dans quels aliments peut-on la retrouver pour faire le plein ? On vous donne les 12 meilleurs aliments pour éviter une carence en vitamine D et booster votre système immunitaire sans supplémentation !

Avant toute chose, sachez que rien ne vaut l’exposition au soleil !

La vitamine D est la vitamine dite du soleil, car s’y exposer permettrait d’obtenir entre 80 et 90 % des apports nécessaires à l’organisme, ce qui fait que 10 % seulement proviennent de l’alimentation ! Mettre le nez dehors (avec une crème solaire adaptée) et profiter de l’ensoleillement est donc le meilleur moyen d’avoir sa dose ! Néanmoins, quand le soleil n’est plus vraiment au rendez-vous ou que les malades et autres personnes âgées peuvent ne pas en bénéficier… cette liste peut s’avérer utile. Au passage, notez qu’il vaut mieux demander l’avis d’un médecin avant de prendre des compléments alimentaires à base de vitamine D synthétisée. Il saura vous conseiller sur le dosage et vos vrais besoins. Les suppléments de vitamine sous forme de gélules ne remplacent toutefois pas une alimentation saine et variée pour assouvir vos besoins quotidiens nutritionnels.

Les aliments riches en vitamine D :

1) L’huile de foie de morue, la plus connue pour l’apport en vitamine D

Crédits : Pixabay/frolicsomepl

Elle n’est pas réputée pour son bon goût (demandez à vos grands-parents qui étaient obligés d’en consommer à l’école ou à la maison). Pourtant, c’est l’aliment le plus riche en vitamine D et avec une simple cuillère à soupe journalière, vous dépassez les besoins journaliers estimés par l’ANSES à 10 ug par jour avec un apport de 37,5 µg !

2) Le foie de morue

Que vous le préfériez tel quel ou en boîte, même une portion de 10 g comblera vos besoins journaliers ! Le foie apporte 100 ug par 100 grammes et 54,3 ug par 100 grammes lorsqu’il est en boîte. En bref, c’est une vraie mine d’or.

3) Le hareng

Le hareng fumé (22 mg pour 100 g) apporte plus de vitamine D que le hareng grillé (16,1 mg pour 100 g). Néanmoins, tous deux sont des sources très respectables de vitamine du soleil et 50 g de hareng fumé journaliers suffiront pour combler les besoins d’un adulte (et 70 g de hareng grillé).

4) Le maquereau

Crédits : PxHere

On continue avec le poisson et plus particulièrement le maquereau ! Avec 100 g, vous pourrez couvrir par deux fois vos besoins journaliers de vitamine D. Notez que le maquereau frit en contient plus que le maquereau fumé.

5) Les sardines

Que vous les préfériez en conserve ou cuites, elles combleront vos besoins journaliers avec 100 g seulement.

6) Les anchois

Avec 100 petits grammes, vous aurez consommé juste ce qu’il faut pour combler les besoins d’un adulte. Facile !

7) Le saumon

Crédits : Pixabay/Meditations

Si l’on prend un morceau standard (120 g), cela couvre la moitié des besoins d’un adulte. Fait étonnant : le saumon en conserve contient trois fois plus de vitamine D que le saumon cru. Qui l’eût cru ?

8) Les girolles

En général, la vitamine D se retrouve dans des aliments d’origine animale (produits laitiers, poissons gras, etc.). C’est en effet assez rare d’en retrouver en si bonne quantité dans certains aliments d’origine végétale et cela mérite donc d’être souligné. Par exemple, les champignons sont des aliments qui contiennent une bonne dose de vitamine D ! Les girolles constituent le top du top : crues, elles contiennent  5,3 ug par portion de 100 grammes. Les morilles sont juste en dessous avec 5,1 ug/100 g. Les adeptes de cuisine japonaise seront heureux d’apprendre que les shiitakés en comptent 3,9 ug/100 g.

9) Les œufs

Crédits : Pixabay/Jill111

Avec deux œufs, vous couvrez 20 % des apports journaliers recommandés. Sachez qu’elle se cache surtout dans le jaune d’oeuf… si c’est ce que vous préférez, foncez !

10) Les matières grasses végétales (margarine…) sont également riches en vitamine D

Elles en apportent une petite dose : avec 20 g (ou deux noisettes), vous pourrez couvrir environ 20 % de vos besoins journaliers.

11) Les laits

Hors poissons et œufs, ce sont souvent eux qui nous apportent la vitamine D dont on a besoin. Un grand verre de lait demi-écrémé (soit 300 ml) couvrirait 15 % des besoins par jour pour un adulte. Quant aux laits végétaux, ils sont bien souvent enrichis en vitamine D, il convient donc de jeter un œil à l’étiquette pour en connaître les proportions.

12) Et enfin les yaourts enrichis en vitamine D

Crédits : NeuPaddy / Pixabay

C’est un argument de vente pour beaucoup de marques qui en ajoutent pour nous aider à en consommer assez ! Pour 125 g de yaourt enrichi en vitamine D, comptez 1 à 1,5 ug (soit 10 à 15 % de nos besoins journaliers).