in

Carence en vitamine D : 12 symptômes d’alerte à ne pas ignorer

Crédits : iStock - Montage : ADGM

Cet été, le soleil a été pour le moins timide et cela ne va pas aller en s’arrangeant avec l’hiver qui approche à grands pas ! Aussi, il va devenir de plus en plus dur de faire le plein de vitamine D, aussi surnommée la “vitamine du soleil”. Or, au même titre que la vitamine C, les oméga-3 ou encore le magnésium, elle est tout simplement cruciale pour le bon fonctionnement de l’organisme. Le temps avançant, de plus en plus de symptômes peuvent donc faire leur apparition et miner votre confort quotidien. Découvrez avec nous les signes d’une carence en vitamine D à ne surtout pas ignorer cet hiver. 

En quoi la vitamine D est-elle si importante ?

aliments vitamine D
Crédits : iStock

Dans notre organisme, la vitamine D joue de très nombreux rôles :
-Tout d’abord, elle permet de fixer le calcium sur les os . Ce faisant, elle favorise la minéralisation osseuse.
-En plus d’assurer la bonne santé osseuse, elle prend aussi soin des muscles et renforce notre système immunitaire en stimulant les lymphocytes T qui combattent les virus et bactéries infectieuses. Un manque nous expose donc plus facilement aux infections et maladies.
-Elle aide aussi à l’absorption du phosphore par les intestins et assure un bon processus de coagulation.
-Par ailleurs, la vitamine du soleil joue aussi un rôle méconnu dans la régulation hormonale.

Vitamine D et coronavirus

En mai 2020, l’Académie nationale de médecine avait a averti dans un communiqué que la vitamine D peut être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie anti-infectieuse, notamment contre le coronavirus. Ces travaux ont aussi mis au jour un lien direct entre un manque de vitamine D et la mortalité face au coronavirus. La vitamine D régule également la réponse inflammatoire de l’organisme à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu expérimenté lors de formes sévères parfois létales de Covid-19.

Ce sont autant de raisons pour lesquelles un manque en vitamine D peut se faire durement sentir au quotidien, et ce, à travers de nombreux symptômes. Les plus évocateurs sont listés ci-dessous.

Les signes d’une carence en vitamine D

1) Une sensation de fatigue

fatigue mal de tête
Crédits : iStock

On attribue souvent la fatigue automnale aux journées qui se rallongent. Néanmoins, si vous ressentez une fatigue inhabituelle et qui prend une forme chronique, cela peut indiquer une éventuelle carence. De cette fatigue et cette somnolence peuvent aussi résulter des difficultés de concentration plus marquées que d’habitude.

2) Un moral en berne

tristesse dépression déprime mal-être
Crédits : Pixabay/ShiftGraphiX

Des études ont permis d’établir un lien direct entre le taux de vitamine D et les humeurs dépressives. En favorisant la production de dopamine et de sérotonine (des hormones liées à l’humeur et au bien-être), la vitamine D peut garder les coups de blues à distance. A contrario, un manque peut provoquer une humeur maussade.

3) Les insomnies, un autre signe de carence en vitamine D

insomnie mal dormir sommeil fatigue réveils nocturnes
Crédits : iStock

En 2017, des chercheurs iraniens avaient découvert qu’un bon apport en vitamine D était un levier d’action très efficace pour réduire les insomnies. Cela peut aussi avoir une influence positive sur l’endormissement, les réveils nocturnes et la durée du sommeil. Les volontaires ayant participé aux travaux ont en outre assuré se sentir plus en forme et productifs en journée. On ne peut malheureusement pas en dire autant pour les personnes qui en manquent !

4) Des douleurs plus présentes

douleur jambe crampe
Crédits : Fotolia

Le manque de vitamine D peut favoriser les douleurs musculaires chroniques, mais aussi faciliter l’apparition de crampes musculaires. Étant donné que la vitamine D est cruciale pour la minéralisation des os, des douleurs osseuses peuvent également survenir. Plus généralement, cette carence peut vous rendre plus sensible à la douleur que d’accoutumée.

5) Des os plus fragiles

arthrose
Crédits : iStock

En cas de carence, le risque de fracture est augmenté. La fragilité osseuse concerne ici plus particulièrement les os qui constituent les jambes, le bassin ou encore la colonne vertébrale. Une carence vous expose aussi plus aux malformations et troubles osseux tels que le rachitisme chez les enfants en pleine croissance, mais aussi l’ostéomalacie du côté des adultes.