in

4 remèdes naturels incontournables pour soulager un zona

Crédits : Wikimedia Commons/Fisle

Non contagieux et bénin, le zona n’en reste pas moins très douloureux au quotidien. En période de stress, de surmenage ou encore de système immunitaire affaibli, les éruptions cutanées peuvent devenir un vrai handicap. Les lésions prennent en effet la forme de vésicules ou boursouflures qui occasionnent des démangeaisons, picotements, brûlures et douleurs névralgiques. Outre ces plaques intenses, la personne affectée peut souffrir de fatigue et d’une légère fièvre. Contre cette réactivation du virus de la varicelle, chacun a son traitement : médicaments, acupuncture, guérisseurs (coupeurs de feu), magnétiseurs… Pour vous soulager façon grand-mère, voici quelques remèdes naturels contre le zona.

Surtout, évitez de gratter et pensez à consulter un médecin pour un bon suivi de l’évolution des lésions cutanées. Cela vous évitera des complications (surinfection de l’éruption, etc.).

1) Avant de passer aux remèdes naturels, le point sur l’alimentation en cas de zona

aliments sains fruits légumes gras malsains matières grasses santé
Crédits : iStock

Ce que vous mettez au menu est au moins aussi important que ce que vous appliquez sur votre peau ! Il convient en effet d’adopter une alimentation anti-inflammatoire dès le début des symptômes pour accélérer la guérison. Cela passe par le fait de :

– Réduire au maximum votre consommation d’aliments favorisant les inflammations : gluten, produits laitiers, sucres raffinés, aliments transformés, chocolat, viande rouge…

– Faire le plein de bons nutriments (antioxydants, vitamines, minéraux, oligo-éléments). Cela doit comprendre les aliments riches en oméga-3, vitamine C, zinc et lysine. Les aliments drainants peuvent aussi être un plus (courgette, concombre, artichaut, pissenlit, asperge…).

– Utiliser des épices non irritantes et anti-inflammatoires : curcuma, gingembre…

– Ne prendre des compléments alimentaires que si votre médecin le juge nécessaire : ampoules de cuivre, vitamine C, huile de krill et vitamine B6/magnésium en cas de nervosité.

2) Les plantes qui valent le détour

aloe vera
Capture YouTube de la chaîne Immy Maryam

La phytothérapie peut s’avérer très utile. Par exemple, l’échinacée en gélules ou teinture mère permet de favoriser l’immunité en cure de trois semaines maximum. En pharmacie, vous pouvez aussi demander un mélange égal d’extrait glycériné (EG) de cyprès, EG d’échinacée et EG de grande camomille. Pour utiliser ce mélange, versez-en une cuillère dans un verre d’eau 4 fois par jour. En application sur une peau propre, le classique gel d’aloe vera peut aider (tout comme le tout aussi classique cataplasme d’argile verte). Les hydrolats de plantes peuvent aussi être appliqués plusieurs fois par jour pour apaiser les démangeaisons et douleurs. Un mélange égal d’hydrolat de menthe poivrée, de lavande vraie, d’arbre à thé (tea tree) et de niaouli permettra une amélioration des symptômes.

3) Des remèdes naturels homéopathiques contre le zona

granules homéopathie
Crédits : Pixabay/Silviarita

L’homéopathie peut apporter du soulagement avec les conseils plus personnalisés de votre pharmacien ou homéopathe. Parmi les possibilités, on retrouve par exemple :

  • 1 dose d’Hypericum 15 CH par voie perlinguale dès l’arrivée des symptômes puis 5 granules d’Hypericum 7CH 3 fois par jour
  • 1 dose d’Arsenicum album 9CH tous les trois jours pendant trois semaines et trois granules par jour de Rhus toxicodendron 5CH entre les prises d’Arsenicum

4) Les huiles essentielles, d’autres remèdes naturels essentiels contre le zona

huiles essentielles
Crédits : iStock

Comme nous le disions dans un article récent, de nombreuses huiles essentielles sont antivirales. Elles sont donc également très utiles face au virus du zona. Et si l’huile essentielle de marjolaine à coquilles est excellente contre les infections cutanées telles que le zona, la très connue huile essentielle de ravintsara peut elle aussi tout à fait faire des merveilles. Cette dernière peut s’appliquer pure à raison d’une goutte sur la zone affectée trois fois par jour. On peut également en consommer 3 gouttes dans du miel ou sur un comprimé neutre 3 fois par jour pour plus d’efficacité.

Deux recettes de remèdes naturels à base d’huiles essentielles contre le zona :

Synergie n°1 :

Associez l’huile essentielle de niaouli (cicatrisante et antivirale), l’huile essentielle de menthe poivrée (antalgique anesthésiant et anti-démangeaison), l’huile essentielle d’arbre à thé (pour stimuler vos défenses immunitaires) et l’huile essentielle d’eucalyptus citronné (anti-inflammatoire et antalgique qui stimule l’immunité). Vous pouvez mélanger une goutte de chaque à 4 gouttes d’huile végétale de millepertuis. Puis appliquez 4 gouttes du tout sur l’épiderme 6 à 8 fois par jour. Pour plus de commodité, préparez un mélange prêt à l’emploi avec 50 ml d’huile de millepertuis et 5 ml de chacune des huiles essentielles de cette synergie.

Synergie n°2 :

Plus simplement, vous pouvez aussi mélanger 3 ml d’huile essentielle de ravinsara, 3 ml d’HE de niaouli et 3 ml d’HE de menthe poivrée dans 30 ml d’huile végétale de millepertuis. À appliquer dès les premiers symptômes et jusqu’à cicatrisation des rougeurs et petits boutons.

Articles liés :

7 remèdes naturels efficaces contre le psoriasis

Dangers des piqûres de punaises de lit et 4 astuces faciles pour les soigner

8 techniques naturelles pour retirer les grains de milium autour des yeux