in

Virus : 5 huiles essentielles antivirales très puissantes

Crédits : iStock

Les saisons froides sont souvent rythmées par les maladies infectieuses. Avec la fatigue de l’hiver et les microbes qui s’en donnent à cœur joie (bactéries, virus, champignons…), on passe donc souvent plus de temps à consulter son médecin que le reste de l’année. Heureusement, de nombreux remèdes naturels nous accompagnent pendant cette période en complément d’un éventuel traitement médicamenteux. De plus, elles jouent aussi un rôle de prévention pour prévenir les maladies. Les huiles essentielles présentent par exemple parfois des propriétés antivirales puissantes. En inhalation, en diffusion, par voie orale ou en application cutanée, ces essences de plantes peuvent donc lutter de manière très efficace contre les virus. On peut aussi les diluer dans de l’alcool ménager ou du vinaigre blanc pour un entretien purifiant et assainissant de la maison pendant sa maladie. Voici les huiles virucides incontournables à utiliser !

Précautions d’emploi : Rappelons qu’aucun remède naturel ne remplace l’expertise du médecin ou d’un pharmacien. En outre, les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans ne doivent pas utiliser ces essences. Par ailleurs, ne branchez le diffuseur dans une chambre d’enfant que s’il n’est pas dans la chambre.

1) L’huile essentielle de citron

huile essentielle citron parmi les huiles essentielles photosensibilisantes
Crédits : Pexels/Amber Faust

Anti-infectieuse, antiseptique, bactéricide et antivirale, l’huile essentielle de citron permet d’assainir l’air intérieur naturellement. Alors, si aérer sa maison reste un geste obligatoire, la diffusion d’essence de citron pourra permettre de purifier l’atmosphère. Au passage, elle stimule les défenses immunitaires pour mieux faire face à la grippe et autres maladies courantes en hiver. En plus d’apporter un parfum agréable d’agrumes, elle vivifie les sens, stimule l’énergie et améliore l’humeur. Bref, elle a tout ce qu’il faut pour passer un hiver agréable et sans virus ! Antioxydante et antiseptique aérien notable, sa cousine l’huile essentielle de pamplemousse peut aussi être employée pour assainir et désinfecter une pièce en stimulant l’organisme.

2) L’huile essentielle de ravintsara

huile essentielle ravintsara
Crédits : iStock

La présence du ravintsara dans cette liste d’huiles essentielles antivirales n’a rien de surprenant. En aromathérapie, cette huile est un peu considérée comme la reine pour combattre les maux de l’hiver et plus particulièrement les troubles de la sphère ORL (états grippaux, rhume…). Or, cette réputation n’est pas volée au vu de ses vertus antivirales, antibactériennes et expectorantes. Elle est en outre immunostimulante (elle permet de booster le système immunitaire). Et non contente d’améliorer l’immunité, elle possède aussi des bienfaits neurotoniques pour lutter contre les insomnies, l’angoisse et la dépression. Pour apaiser vos symptômes (congestion nasale, toux…), n’hésitez pas à la diffuser ou à la diluer dans une huile végétale pour masser votre thorax. En cas d’infection virale cutanée, elle peut aussi être utilisée.

3) L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)

huile essentielle arbre à thé
Capture YouTube de la chaîne Glamrs

Il est dommage de la cantonner aux traitements contre l’acné alors qu’elle fait partie des meilleures huiles essentielles antivirales ! Des études australiennes avaient notamment démontré que cette huile essentielle pouvait notamment aider à lutter contre le virus H1N1. De par ses propriétés immunostimulantes, antiseptiques et anti-infectieuses, elle est préconisée pour les virus causant des maladies ORL. On peut l’utiliser en inhalation, dans le bain (après dilution dans une huile, du bicarbonate de soude ou des sels) ou en friction du cou (2 gouttes). Anti-inflammatoire et antifongique, elle permettra aussi de combattre nombre de maladies affectant la peau.

4) L’huile essentielle d’eucalyptus radié

Crédits : iStock

Ce décongestionnant  et expectorant hors pair des voies respiratoires ne craint ni la bronchite, ni les otites, ni le rhume, ni aucune maladie hivernale (rhinite, sinusite…) ! Immunostimulant, antiviral, et antibactérien, cet essentiel dans un sauna a en outre l’avantage de ne pas présenter de contre-indication notoire (autre que la femme enceinte, allaitante ou le jeune enfant bien sûr). On peut aussi bien l’utiliser en massage tonique qu’en inhalation ou en diffusion vapeur pour mieux respirer. D’ailleurs, en diffuser pendant 10 minutes peu avant d’aller dormir vous aidera à calmer vos symptômes pour un sommeil moins rythmé par la toux et le nez bouché !

5) L’huile essentielle de marjolaine à coquilles

Moins connue que ses consœurs, la marjolaine des jardins compte tout de même parmi les meilleures huiles essentielles antivirales contre les infections cutanées ou les infections respiratoires. Les virus de l’hiver comme le zona, le psoriasis et la varicelle la redoutent donc particulièrement. Elle est aussi antifongique, ce qui lui permet de s’attaquer aux mycoses, et antispasmodique pour contrer les crampes liées au stress. Elle s’utilise généralement en application locale après dilution dans une huile végétale neutre. Par contre, les asthmatiques et épileptiques doivent s’en tenir éloignés à tout prix ! En diffusion, ce sédatif doux lutte contre le stress, l’anxiété et l’irritabilité.

Articles liés :

Les meilleures huiles essentielles contre la toux grasse ou sèche

5 huiles essentielles qui calment les maux de tête en un rien de temps

Les meilleures huiles essentielles contre les douleurs