in

Virus : 6 manières simples de vous protéger des maladies virales

Crédits : iStock
Virus : 6 manières simples de vous protéger des maladies virales
noté 4.8 - 5 votes

La fin de l’automne est souvent une “hécatombe” dans les écoles ou les lieux de travail. En deux mots : tout le monde est malade ! Du coup, il peut être difficile de passer entre les mailles du filet lorsqu’on ne l’est pas soit même. En effet, la gastro, la grippe ou encore le rhume rôdent autour de nous. Les virus virevoltent en cas de toux et les mains pleines de microbes en éparpillent joyeusement sur toutes les surfaces. Et puis on les imagine fort bien en train de grouiller dans les poubelles remplies à ras bord de mouchoirs. Bref, difficile de rester en forme dans ces conditions pour aborder les fêtes en bonne santé. Enfin… difficile, mais pas impossible si vous adoptez quelques bons gestes préventifs ! 

1) On adopte quelques mesures d’hygiène très simples

lavage mains hygiène virus bactéries maladies
Crédits : gentle07 / Pixabay

Vous ne voulez pas être malade ? Dans ce cas, lavez-vous les mains très régulièrement au cours de journée ! Et surtout, ne le faites pas qu’après être allé aux toilettes. En effet, vous augmentez les risques si vous touchez des surfaces que d’autres personnes potentiellement malades ont touchées. Par exemple, cela inclut les poignées de porte, les distributeurs de monnaie ou encore les rampes d’escaliers. Or, vous risquez inconsciemment de toucher votre visage et votre bouche, ce qui favorise l’infection.

Du coup, on se lave consciencieusement les mains à l’eau et au savon. Si ce n’est vraiment pas possible, reste le gel antibactérien à masser longuement sur les mains en dépannage et le port de gants aussi longtemps que possible pour appuyer sur les boutons d’ascenseur, ouvrir les portes ou toucher la rampe d’escalier du bureau. Enfin, pensez à rincer votre nez avec du sérum physiologique ou de l’eau additionnée d’un peu de bicarbonate. En effet, cela évacue les bactéries, désinfecte et désencombre en même temps ! Et surtout, ne gâchez pas vos efforts face aux virus en serrant des mains ou en vous lançant dans des bises à n’en plus finir.

2) Une alimentation soignée

fromage camembert
Crédits : Pixabay/DagnyWalter

L’idée de bien manger pour être en bonne santé ne semble jamais aussi vrai que quand on se rappelle que 70% des cellules immunitaires se cachent dans le système digestif ! Ainsi, on se doit de consommer des aliments qui nous apportent une meilleure immunité pour éviter les maladies. Cela comporte notamment les fromages à croûte qui sont recouverts de bonnes bactéries. Mais on peut aussi se tourner vers l’alimentation fermentée (choucroûte, kéfir, lait fermenté, kombucha préparé par vos soins, etc.). Cependant, le fait de bien boire de l’eau ou des tisanes reste le geste n°1 pour être en bonne santé et contrer les effets de l’air ambiant très sec.

3) Et pour ce qui est des compléments alimentaires ?

pilules compléments alimentaires médicaments
Crédits : naturalpastels / Pixabay

En complément, vous pouvez faire des cures d’oligo-éléments comme un mélange cuivre-or-argent. Cependant, ceux qui sont en contact avec des enfants préféreront sans doute une cure de manganèse-cuivre à faire tout l’hiver ! En effet, ils n’ont pas leurs pareils pour chopper tous les virus à cause de leur système immunitaire moins développé. Et du coup, ils refilent les virus à tout le monde à leur tour. Sinon, cap sur l’échinacée qui est aussi efficace qu’un vaccin contre les virus. Néanmoins, on ne la prend pas sur la durée pour ne pas avoir l’effet contraire de celui recherché… Préférez les cures sur une quinzaine de jours à base de gélules, tisanes ou teinture-mère diluée dans de l’eau.

4) On prend soin de son air ambiant

odeur relaxation tasse boisson
Crédits : iStock

Un air sain et sans virus commence par une bonne aération une dizaine de minutes minimum par jour. En effet, cela permet de renouveler l’air ambiant. Et puis, ce n’est pas le meilleur moment pour “macérer” dans les microbes et votre pollution d’intérieur. Bien sûr, le froid n’est pas une excuse ! Du coup, on profite de ne pas être dans une pièce pour l’aérer. Par ailleurs, sachez que l’air sec et chaud d’un intérieur pas chauffé nuit aux sécrétions qui vous préservent des microbes au niveau de vos voies aériennes. Ainsi, mieux vaut ne pas abuser sur le chauffage et ne pas excéder les 19 ou 20°C. Vous pouvez même installer des humidificateurs pour vous préserver d’une sécheresse trop importante de l’air. Enfin, il est tout à fait possible de diffuser des huiles essentielles qui purifient l’air efficacement. Que ce soit au bureau ou à la maison, c’est une aide des plus précieuses pour détruire les virus !

5) On mise sur les huiles essentielles

huile essentielle antibiotique naturel
Crédits : iStock

En plus d’une diffusion dans l’air, il y a une grande variété d’utilisations utiles des essences de plantes ! Il faut juste faire attention de se renseigner sur les contre-indications vu que la plupart son inutilisables sur un enfant de moins de 6 ans et une femme enceinte ou allaitante. Du coup, une simple recherche ou l’aide de votre pharmacien vous aiguillera. Tout d’abord, vous pouvez frictionner chaque matin votre plante de pied avec 4 à 5 gouttes de ravintsara dilué dans de l’huile végétale. Toujours pour vous protéger, vous pouvez aussi verser une gouttelette d’origan sur un demi-sucre à prendre après manger. Enfin, n’hésitez pas à masser votre poitrine avec un petit mélange que grand-mère adore ! Pour ce faire, il vous faudra verser 4 gouttes d’huile essentielle de thym à linalol, 4 autre de cardamome et 2 de bergamote dans 4 cuillères à café d’une huile végétale.

6) La piste homéopathique

homéopathie granules
Crédits : Pixabay/Bru-nO

Les petites granules homéopathiques peuvent être un gros plus en prévention des maladies. Cependant, encore faut-il bien les choisir et s’y retrouver ! En général, on conseille plutôt d’opter pour une dose d’Influenzinum toutes les deux semaines. En fait, on commence avec 7 CH en octobre. Puis on augmente petit à petit mois après mois : 9 CH en novembre, 12 CH en décembre, 15 en janvier et 30 en février. Sinon il y a aussi Oscillococcinum à prendre chaque semaine.

7) Derniers conseils avisés contre les virus

randonnée marcher marche
Crédits : Pixabay/Silviarita

Ne boudez pas le sport même si c’est tentant en cette période froide où les batteries peuvent être plus vite à plat ! Une activité physique favorisera la circulation dans le sang des lymphocytes. Or, ces cellules sont très importantes pour notre immunité. Encore une fois, pas d’excuse ! Même les plus occupés peuvent trouver au moins 30 minutes pour marcher quotidiennement. Enfin, prenez soin de votre sommeil, car être exténué vous rendra plus sensible aux maladies.

Articles liés :

11 façons de rendre votre système immunitaire plus fort

La potion magique de l’hiver pour se prémunir contre la fatigue, le rhume et le mal de gorge

Rhume : 9 habitudes essentielles pour l’éviter