in ,

4 gestes simples pour un intérieur plus sain et détoxifié

Capture vidéo tirée de la chaîne YouTube de Quartz
4 gestes simples pour un intérieur plus sain et détoxifié
noté 3.8 - 6 votes

Notre intérieur est le petit cocon dans lequel on se repose avec nos proches. On y passe tant de temps que l’on ne peut que vouloir le meilleur pour entretenir cet endroit. Et puis cela devient encore plus important quand on essaye de vivre plus sainement. En effet, on peut manger aussi sainement qu’on le souhaite et faire de l’exercice, mais quel intérêt si c’est au final pour passer des heures dans un endroit pollué et toxique ? Néanmoins, il n’y a pas besoin de se casser la tête pour obtenir un intérieur plus sain ! Quelques gestes simples et pas chers vous aideront à mener à bien cette mission de détoxifier votre petit chez vous.

1) Le geste le plus simple et basique pour un intérieur plus sain ? Aérer, bien sûr !

rideaux fenêtre nettoyage
Crédits : Maxpixel

Évidemment, vous savez déjà tout de l’importance de cette routine simple qui consiste à aérer chaque jour. Néanmoins, lorsque l’on n’habite pas dans un coin de montagne ou de campagne, on rechigne parfois plus à ouvrir les fenêtres. En effet, on peut se dire que cela n’aura pour résultat que de faire rentrer la pollution extérieure. Cependant, la pollution confinée à l’intérieur peut parfois atteindre des taux très élevés par rapport à la pollution extérieure. Par exemple, on peut citer l’humidité, les acariens, les particules inertes ou encore les produits toxiques dans les moquettes, peintures, résines, colles, produits d’entretien, etc. En fait, le problème est qu’elle est plus insidieuse et nocive, car on la sous-estime énormément. Au final, selon une étude de l’ANSES en 2014, la pollution intérieure causerait la mort de 20 000 Français chaque année.

2) Faites vos propres produits ou choisissez-les plus naturels

produit maison désodorisant naturel pour un intérieur plus sain
Capture vidéo tirée de la chaîne YouTube de Pretty Frugal Living

Pour réduire les polluants chimiques afin d’avoir un intérieur plus sain, vos meilleurs recours sont les produits naturels achetés ou faits maison. En effet, moins vous introduisez de toxines chez vous, moins vous devrez ensuite les traiter pour les retirer ! Le problème, c’est qu’en France, on a souvent cette culture du produit nettoyant hyper puissant qui décape tout (comme la javel même si elle ne nettoie rien) et supprime la moindre bactérie. Or, ces produits sont source de pollution pour la santé (perturbateurs endocriniens, allergènes…) et l’environnement et ne conviennent pas à nos intérieurs qui n’ont pas besoin de ce niveau de désinfection.

3) Purifiez l’air avec quelques techniques

plante purifier air
Capture vidéo tirée de la chaîne YouTube de Quartz

La NASA sait depuis les années 80 que les plantes peuvent dépolluer l’air. Ainsi, en plus de faire une belle décoration, vous ne trouverez pas mieux pour retrouver un intérieur plus sain. En plus, le choix est large : lierre, langue de belle-mère, gerbera ou encore chlorophytum. Pour parfaire la purification de l’air, débarrassez-vous de vos encens et bougies. Ils relâchent de nombreux composés nocifs dans l’air et constituent une pollution non négligeable. Alors, même si c’est agréable de faire brûler sa petite bougie épicée en automne, on réduit cela autant que possible ! Ne parlons même pas des sprays : agressifs, polluants et qui ne sentent même pas bon.

4) Halte au plastique (surtout pour un usage alimentaire)

Le plastique n’a pas bonne presse pour de nombreuses raisons environnementales. Malheureusement, cela ne semble pas suffire pour créer un désamour au sein de nos foyers… Or, dans l’alimentaire, cela peut être un problème. En effet, certains composants résiduels nocifs du contenant en plastique peuvent migrer vers l’aliment que l’on va ingurgiter. L’aliment va en effet transférer certaines molécules au plastique et modifier sa structure, ce qui favorise la contamination. Certains contaminants sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent avoir un effet sur nos hormones et notre appareil reproducteur. C’est encore plus vrai pour les aliments riches en gras et les plastiques exposés à la chaleur ou la lumière. Ainsi, même s’ils peuvent soi-disant aller au micro-ondes, ne commettez pas cet impair avec vos boîtes en plastique. Et évitez de boire votre thé dans un gobelet en plastique.

infographie sur la pollution plastique et les alternatives par Encelade Media Group
Infographie sur la pollution plastique et les alternatives faciles. Crédits : Encelade Media Group

Articles liés :

Microplastiques : 3 astuces faciles pour réduire cette pollution à votre niveau

Diffusion : Purifiez votre intérieur avec 4 huiles essentielles géniales !

Deux plantes géniales pour une salle de bain plus saine