in

10 ingrédients à bannir de votre alimentation à tout jamais

Crédits : iStock - Modif : ADGM
5/5 - (2 votes)

6) Le benzoate de sodium

cornichons
Crédits : Pixabay/CongerDesign

On utilise souvent le benzoate de sodium (E211) dans les produits plus longue conservation comme les cornichons, les condiments (moutarde, extraits, etc.) ou encore les vinaigrettes prêtes à l’emploi du commerce. On comprend pourquoi : cet additif alimentaire permet d’empêcher la formation de moisissures dans les aliments. Toutefois, au contact de vitamine E ou de vitamine C, il produit du benzène, un composé organique cancérigène. Il prive par ailleurs d’oxygène les mitochondries qui génèrent l’énergie de nos cellules. Il est par ailleurs corrélé à un risque élevé du trouble du déficit de l’attention chez les enfants.

7) Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé)

chewing gum
Crédits : Pixabay / davidgaigg

Dans l’industrie alimentaire, le BHA (hydroxyanisole butylé ou  E320) et le BHT (hydroxytoluène butylé ou E321) servent d’antioxydants de synthèse pour empêcher les matières grasses et les huiles de s’oxyder et rancir. Ils sont toutefois malheureusement soupçonnés d’être allergènes et cancérigènes, et de favoriser l’hyperactivité chez les enfants en plus de perturber la fonction endocrine. Mutagène, le BHT est en outre pointé du doigt pour augmenter le cholestérol. Ils entrent dans la composition des chips et biscuits ainsi que des céréales industrielles, de la bière, des chewing-gums, des conserves de viande, du beurre et du saindoux.

8) L’acrylamide

frites
Crédits : iStock

Également présente dans la fumée de cigarette, l’acrylamide est un produit de synthèse toxique hautement cancérigène qui apparaît lors de la cuisson à plus de 120 °C de certains aliments tels que les amandes, le café ou encore les frites.

9) Le bromate de potassium

pain de mie
Crédits : Pickpik

Interdit dans l’Union européenne, mais pas aux États-Unis (à savoir donc si vous comptez y faire un séjour), le bromate de potassium (E924) est un additif alimentaire utilisé couramment pour rendre la pâte à pain plus ferme et la rendre plus blanche. Le problème, c’est que ce composé est connu pour favoriser le cancer des reins et le cancer de la thyroïde. Heureusement, il est en grande partie détruit lors de la cuisson des aliments (pains, pizzas surgelées, restauration rapide, etc.). Toutefois, des traces peuvent encore être trouvées si la cuisson n’est pas suffisamment longue et chaude, notamment lors de la préparation de pâtisseries industrielles.

10) L’huile végétale bromée

boisson énergisante boisson sportive
Crédits : iStock

L’huile végétale bromée (ou E443) est un produit émulsifiant et stabilisant utilisé plus particulièrement dans les boissons gazeuses, mais aussi les boissons énergisantes (type Gatorade et autres). Ainsi que son nom le laisse suggérer, cet ingrédient contient du brome que l’on peut aussi retrouver… dans les extincteurs de feu. Or, le brome est associé à des troubles cardiovasculaires ainsi qu’à des problèmes de thyroïde. Heureusement, il fait partie des ingrédients bannis dans l’Union européenne ainsi que certains autres pays, mais trop peu. Si vous comptez voyager, pensez donc à bien regarder les étiquettes !