in

La recette du shampoing au miel (seuls 2 ingrédients suffisent !)

Crédits : iStock - Modif : ADGM
5/5 - (1 vote)

Que ce soit pour faire de grosses économies, pour limiter leur exposition à des produits chimiques ou simplement par pur plaisir de jouer aux petits chimistes, de plus en plus de particuliers se lancent dans la création de produits de soin et d’hygiène fait maison. Du déodorant au dentifrice en passant par le gel douche ou la mousse à raser, on peut concocter de nombreux produits que l’on achète normalement dans le commerce directement depuis sa cuisine. Il suffit d’avoir quelques ingrédients simples (beurre de karité, huile de coco, etc.) et de se laisser porter par les recettes que l’on trouve sur le net. Et en la matière, celle du shampoing au miel figure certainement parmi les plus simples et les plus abordables !

Avec seulement deux ingrédients (aller, trois si on ajoute des ‘fanfreluches’ !), on obtient en effet un shampoing efficace, naturel, économique, respectueux de la peau, doux avec les cheveux et sans silicone ni sulfate irritant. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette recette !

Quels sont les bienfaits du shampoing au miel ?

Le shampoing au miel permet de rendre les cheveux brillants, doux et soyeux, le tout sans frisottis. Ils deviennent aussi moins cassants qu’avec les produits de supermarché et ils sont moins alourdis, ce qui leur permet de gagner en volume. Grâce à son pH légèrement acide et son pouvoir antibactérien et antifongique, il permet par ailleurs non seulement de combattre les pellicules, mais aussi d’apaiser les infections fongiques au niveau du cuir chevelu. Enfin, étant donné que le miel est hydratant et qu’en plus il n’est pas irritant et asséchant, il n’induit pas une surproduction de sébum pour compenser. Cela lui permet de convenir à tout type de cheveux (cheveux gras, cheveux secs, cheveux normaux, cheveux déshydratés, etc.).

shampoing au miel
Crédits : iStock

Les ingrédients pour le réaliser :

(Pour une dose de shampoing)

-3 cuillères à soupe d’eau minérale
-1 cuillère à soupe de miel non pasteurisé
Optionnel : quelques gouttes d’huiles essentielles

De par l’utilisation d’un miel non pasteurisé, cette recette peut s’altérer et moins bien se conserver. Pour empêcher ce produit de fermenter, on évite donc d’en faire de trop grosses quantités. Une dose se conserve quelques jours pas plus ! N’hésitez pas à concocter votre dose avant l’utilisation : cela ne prend que quelques secondes, le temps de mélanger.

La recette du shampoing au miel :

1) Tout d’abord, mélangez l’eau et le miel dans un récipient propre. Au besoin, vous pouvez faire chauffer votre préparation très légèrement si le miel est difficile à dissoudre. Veillez toutefois à ne pas trop hausser le feu pour ne pas risquer de détruire tous les bénéfices du miel avec la chaleur.

2) Ensuite, vous pouvez éventuellement ajouter des huiles essentielles. Ici, deux à quatre gouttes grand maximum d’une essence adaptée à votre type de cheveux suffiront amplement. Cela rendra le shampoing encore plus traitant et lui apportera une senteur agréable. Assurez-vous néanmoins que vous n’y êtes pas allergique avant de l’utiliser. C’est prêt !

shampoing au miel
Crédits : iStock

Vous n’avez plus qu’à appliquer votre shampoing sur cheveux mouillés en concentrant la matière au niveau du cuir chevelu et en massant bien cette zone. Nul besoin d’en mettre sur les longueurs et les pointes ! Pour finir, rincez abondamment.

À noter :

Il y a parfois une petite période de transition au cours de laquelle les cheveux s’habituent à ce nouveau shampoing. C’est normal étant donné qu’ils passent d’une formule chimique complexe qui mousse à une formule très simple naturelle et sans fioritures qui ne mousse pas. Au début, la chevelure peut donc paraître un peu plus grasse et plate. Les cheveux peuvent regraisser plus vite et donc nécessiter plus de passages par la case shampoings. Après un mois, voire deux pour les moins chanceux, tout reviendra cependant comme d’habitude. Votre cuir chevelu comme votre crinière vous remercieront du changement… et votre porte-monnaie aussi !