in

Les bons gestes… et ceux à éviter pour nettoyer un masque en tissu

Crédits : Pixabay/Anestiev

Comme les gestes barrière, les masques de protection font partie des outils pour limiter la transmission du virus Covid-19 quand on est obligés de sortir de chez soi. À partir du 11 mai 2020, les masques seront d’ailleurs obligatoires dans certains lieux publics, notamment les transports en commun, mais aussi dans les écoles. Ils sont également conseillés pour chaque sortie à l’extérieur, notamment pour aller au travail ou faire ses courses sans risque. Cependant, que l’on achète des masques grand public ou qu’on les confectionne, on ne sait pas toujours comment nettoyer un masque en tissu pour le réutiliser après utilisation. En effet, pour qu’il reste un peu efficace, sa propreté est un élément clé. Voici comment vous y prendre pour désinfecter vos masques de protection sans les abîmer.

Comment nettoyer son masque en tissu et le désinfecter ?

Tout d’abord, l’infectiologue Benjamin Davido conseille une technique pour désinfecter utilisée dans les hôpitaux pour les blouses du personnel soignant. Cette astuce consiste à passer un coup de fer à repasser bien chaud de chaque côté du masque pour détruire les bactéries et virus. La chaleur va permettre d’éliminer tous les germes pathogènes. Évitez simplement de toucher les élastiques pour ne pas les abîmer. Bien sûr, cela ne remplace pas le nettoyage du masque. Toutefois, cela permet de le désinfecter après chaque utilisation le temps de le mettre à la machine à laver. Et c’est plus rapide que d’étendre le masque plusieurs jours en attendant qu’il ne soit plus contagieux.

masque en tissu nettoyer faire sécher
Crédits : iStock

Puis au moment de nettoyer, l’ANSM préconise un lavage à 60°C minimum pendant au moins une demi-heure. Cela vaut aussi bien pour nettoyer un masque en tissu que pour les vêtements et le linge de maison potentiellement infectés. Évitez si possible les lessives trop chimiques contenant beaucoup de solvants. En effet, avec le masque plaqué contre votre nez, elles risqueraient d’irriter vos bronches. Une lessive, faite maison ou du commerce, reste toutefois obligatoire pour le lavage. En revanche, il est vivement conseillé de faire le lavage sans essorage et sans adoucissant. Ensuite, laissez votre masque sécher complètement avant de le réutiliser. D’après l’INRS, l’humidité peut en effet « altérer l’efficacité de filtration du masque et réduire sa respirabilité ».

Les gestes à ne pas faire pour l’entretien d’un masque en tissu

masque en tissu fait maison nettoyer entretenir
Crédits : iStock

Avec les on-dit d’Internet et l’envie de bien faire, on peut parfois prendre des précautions pouvant être néfastes ! Voici des erreurs à éviter pour la désinfection du masque :

-Tout d’abord, vous avez peut-être vu la publication sur Facebook conseillant de passer le masque au-dessus de la vapeur. C’est à éviter pour plusieurs raisons, notamment parce que vous risquez de vous brûler. En outre, cela ne suffira pas à stériliser le masque et c’est donc parfaitement inutile. Ça peut même au contraire fixer les microbes sur le masque…
– Évitez aussi le micro-ondes, car de nombreux masques ont des composants métalliques pour permettre leur maintien sur le nez.
-Par ailleurs, faire bouillir le masque en tissu ou le nettoyer avec de l’eau de javel ou de l’alcool peut endommager les tissus. Cela nuit donc à la qualité du masque. En plus, les restes de javel sur le tissu pourraient irriter la peau et les voies respiratoires.
-Aussi, ne passez pas le masque au four. Une étude de Stanford a montré que 30 minutes dans un four à 70°C permettaient de détruire les restes de virus. Cependant, c’est infaisable à la maison, car le masque ne doit pas toucher la surface métallique du four pour que ça fonctionne. Il faudrait donc le suspendre loin des parois, sur une grille en bois, ce qui est impossible à la maison.

Nos derniers conseils importants :

À l’achat, demandez toujours bien le nombre d’utilisations pour connaître le nombre de lavages que vous pourrez faire avant de jeter le masque. Vous pourrez parfois nettoyer un masque en tissu 6 à 7 fois et parfois plus. Et n’hésitez pas à le jeter à la moindre trace d’usure (tissu abîmé, déformation, trou…). Rappelons enfin que ces règles de nettoyage ne s’appliquent qu’aux masques réutilisables en tissu. Les masques à usage unique se gardent 4h maximum et les nettoyer ou garder plus longtemps les rend inutiles. Les masques chirurgicaux devront donc impérativement être jetés après utilisation.