in

10 raisons pour lesquelles vous êtes fatigués tout le temps (+solutions)

Crédits : iStock

Passer qu’une bonne nuit de sommeil réparateur est essentiel pour être en bonne santé au quotidien. Problème : environ un tiers des adolescents, adultes et personnes plus âgées expliquent être fatigués et souffrir de somnolence. Et si certaines maladies peuvent être à l’origine de cette fatigue, elle s’explique en réalité bien souvent par nos modes de vie pas toujours en adéquation avec la possibilité de bien dormir. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit de facteurs sur lesquels on peut facilement travailler pour venir à bout de cette forte sensation de fatigue. Découvrez quelques causes possibles pour lesquelles vous êtes fatigués et des solutions on ne peut plus simples pour régler le problème. Vous pourrez ainsi sombrer dans les bras de Morphée avec l’assurance d’être enfin reposés.

Parfois, la fatigue peut être liée à des affections (diabètes, fibromyalgie, carences, etc.), le surpoids ou encore la dépression. Aussi, consulter un médecin est plus que conseillé. Ces conseils ne remplacent donc pas l’expertise d’un professionnel de santé.

1) Vous dormez, mais vous n’avez pas un sommeil de qualité

insomnie mal dormir sommeil fatigue réveils nocturnes
Crédits : iStock

Même si vous restez au lit pendant les sept heures conseillées par nuit, dormir n’est pas forcément suffisant. Si vous ne vous sentez pas alerte et énergisé le matin, c’est peut-être parce que vous ne passez pas une nuit complète sans interruptions, ce qui permet au cerveau de passer par les cinq phases d’un cycle de sommeil normal. Il est donc crucial de venir à bout des troubles du sommeil qui vous empêchent de passer une nuit complète, que ce soit à cause de l’apnée du sommeil, des insomnies, des réveils nocturnes ou encore des ronflements par exemple.

Pour vous aider à mieux dormir, pensez également à garder un rythme et une routine de sommeil constants. Pour ce faire, couchez-vous toujours à la même heure même le weekend après un rituel apaisant (lecture, méditation, etc.), faites de l’exercice régulièrement (jamais dans les heures précédant l’heure du coucher) et évitez les siestes qui soulagent sur le moment, mais vous décalent.

2) Vous avez un mode de vie trop sédentaire

bien chez soi espace détente canapé
Crédits : iStock

Difficile de croire qu’être inactif peut être si fatigant. De plus, certaines personnes ont parfois l’impression d’être trop fatiguées pour faire de l’exercice. Cela pourrait s’expliquer par le syndrome de fatigue chronique (SFC ou encéphalomyélite) qui se manifeste par une extrême fatigue sur le long cours, des maux de tête, une faible résistance et endurance en cas d’effort et des douleurs musculaires. Toutefois, que vous souffriez de ce mal ou non, de nombreuses études ont déjà établi que faire ne serait-ce qu’un minimum d’exercice permet de réduire la fatigue tant chez les personnes saines que chez les malades du cancer ou les personnes souffrant du SFC.

Alors, adoptez des comportements plus actifs que sédentaires dès que cela est possible. Restez debout au lieu de vous asseoir, prenez l’escalier plutôt que l’ascenseur, marchez au lieu de prendre la voiture pour les trajets courts, etc. Pratiquez aussi une activité physique régulière, ne serait-ce au moins que de la marche !

3) Vous consommez trop de mauvais glucides

glucose mauvais glucides
Crédits : iStock

On considère souvent les glucides comme une source d’énergie rapide, ce qui n’est pas tout à fait faux. Toutefois, les glucides raffinés sont présents à outrance dans notre alimentation au quotidien. Au final, le sucre et les glucides raffinés vont causer une hausse rapide de la glycémie qui va retomber tout aussi vite, nous laissant alors sur les rotules. Et malheureusement, l’envie de reconsommer de mauvais glucides pour reprendre de l’énergie conduit à un cercle vicieux inarrêtable. Ces pics suivis de chutes drastiques du taux de glycémie sont alors très éreintants pour l’organisme.

Pour retrouver de l’énergie et maintenir des taux de sucre constants, optez plutôt pour des fruits et légumes ainsi que des aliments riches en céréales complètes ou semi-complètes tous riches en fibres alimentaires.

4) Des allergies alimentaires qui fatiguent l’organisme

gluten
Crédits : iStock

Bien souvent, on associe les intolérances alimentaires ou sensibilités à certains aliments à des symptômes tels que les maux de tête, les éruptions cutanées, le nez qui coule ou bouché ou encore les troubles digestifs. Toutefois, la fatigue peut également être un indice d’une certaine sensibilité au gluten, aux produits laitiers ou au soja. Si vous pensez que cela peut vous concerner, il vaut mieux consulter pour vous faire tester et éventuellement attester d’une véritable intolérance alimentaire.

5) Une mauvaise hydratation peut vous laisser fatigués

boire de l'eau s'hydrater verre d'eau
Crédits : Flickr/Aqua Mechanical

On sait que bien s’hydrater est important pour la santé, mais on n’arrive pas toujours à s’en figurer les raisons. Ici, sachez au moins que l’hydratation est l’un des leviers pour avoir une bonne énergie au quotidien. On a en effet tendance à perdre une forte quantité de liquide avec nos urines, selles, sueurs et notre respiration. Et si cette eau perdue n’est pas remplacée par une bonne hydratation, cela se solde par des manifestations physiques telles que le fait d’être très fatigués. De nombreuses études ont en effet démontré qu’une déshydratation même légère pouvait réduire nos niveaux d’énergie et notre concentration. L’hydratation peut aussi faire toute la différence au moment de faire du sport pour garder la force de finir une session.