in

10 astuces naturelles contre les ronflements qui vous mènent la vie dure

Crédits : iStock

Les ronflements ne sont agréables pour personne ! Celui qui ronfle se réveille parfois avec mal à la gorge après une nuit à ronfler très fort et celui qui dort à côté n’en peut plus, surtout s’il a le sommeil léger. Et si l’imaginaire populaire pense plutôt aux hommes, les femmes peuvent aussi être très bruyantes à cause de cette obstruction des voies aériennes ! Dans tous les cas, on n’a pas envie de se résoudre à faire chambre à part. Alors, pour le bien de toutes les oreilles agressées et des dormeurs qui sont au bout du rouleau, voici quelques astuces et solutions naturelles à connaître contre les ronflements. Puissent ces remèdes de grand-mère anti-ronflement vous offrir la nuit paisibles que vous méritez !

1) Les conseils de base

Crédits : Public Domain Pictures
  • Surveillez votre poids, car le surpoids et la prise de poids aggravent le phénomène.
  • En outre, évitez la consommation d’alcool deux heures avant le coucher ou de fumer.
  • Évitez de prendre des sédatifs qui amplifient le problème.
  • Surélevez légèrement la tête de lit et/ou ajustez bien votre oreiller. En prenant de la hauteur, vos voies respiratoires seront dégagées.
  • Prenez soin des VMC de la maison et faites bien le ménage pour éliminer les allergènes, poussières, acariens, peaux mortes… cela joue beaucoup !
  • Évitez au maximum de dormir sur le dos. Dormir sur le côté serait préférable pour le passage de l’air.
  • Installez une plante spéciale contre les ronflements aux côtés du ronfleur. Sinon, fabriquez un gel désodorisant aux huiles essentielles à garder sur la table de nuit.

2) Cousez une balle de tennis sur votre pyjama

Crédits : CarolKra / Pixabay

Si vous dormez sur le dos (la pire des positions pour les ronfleurs), cette astuce couture créera de l’inconfort et vous obligera à adopter une autre position ! Pour maintenir la balle (ou la demi-balle), il suffit d’utiliser une chute de tissu et du fil pour coudre au dos de votre pyjama. Si vous ne savez pas coudre, sachez que cela n’est pas très compliqué et n’a pas besoin d’être joliment cousu… il faut juste que ce soit solide.

3) Placez un humidificateur d’air dans votre chambre

Crédits : iStock

Si l’air est très sec, gare aux ronflements ! Les membranes nasales et la gorge deviennent sèches et l’effet se fait vite entendre. Un simple humidificateur d’air placé dans la chambre luttera contre ce phénomène. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de menthe pour un effet positif sur vos voies aériennes. L’huile essentielle de lavande ou d’eucalyptus radiata peuvent aussi faire l’affaire, tout comme les feuilles de sauge.

4) Si le ronflement est favorisé par une allergie

Crédits : iStock

Gargarisez-vous avec du thé à la menthe poivrée pour calmer la sensation d’allergie au niveau de la gorge. Par ailleurs, vous pouvez faire une infusion d’orties avant d’aller au lit pour profiter de ses effets antihistaminiques puissants. Ainsi, cela va apaiser les allergies et donc le ronflement pour mieux dormir.

5) Une bonne hygiène nasale

Crédits : iStock

Un bon nettoyage des voies nasales est une des astuces pouvant vous permettre de calmer les inflammations causant parfois les ronflements. Pour cela, il faut utiliser le fameux bicarbonate. Faites votre solution nasale avec un peu d’eau, une pincée de bicarbonate et une demi-cuillère à café de sel. Pulvérisez le tout dans vos narines plusieurs fois par jour. Ensuite, attention à ne pas trop vous moucher derrière pour ne pas réduire vos efforts à néant.