in

L’astuce la plus insolite contre les ronflements : cette plante !

Crédits : iStock

On peut adorer son partenaire, mais ne plus pouvoir le supporter la nuit venue lorsque ses ronflements nous empêchent de fermer l’œil et d’avoir le sommeil réparateur dont on a tant besoin. Hommes ou femmes peuvent en effet ronfler si fort que même des boules quiès ne suffisent pas toujours ! Et si ce n’est pas facile pour ceux qui dorment à côté, ce n’est pas facile tous les jours non plus pour les ronfleurs qui peuvent parfois se réveiller eux-mêmes et se retrouver le lendemain avec un sacré mal de gorge et la voix bien enrouée… Il existe de nombreux moyens de lutter contre ce phénomène, d’ailleurs, nous sommes certains que vous en avez testé un tas ! Néanmoins, il y a de grandes chances que vous n’avez jamais entendu parlé de l’aide précieuse que nous allons mentionner ici : une plante contre les ronflements !

Réduire les ronflements à l’aide… d’une plante d’ananas ?

Oui, cela peut sembler un peu trop tiré par les cheveux pour être vrai, et pourtant ! Les plantes de type Bromelia sont très utiles face aux ronflements grâce à leur spécificité : elles produisent de l’oxygène en grande quantité ! En relâchant de l’oxygène, elles améliorent la respiration et la qualité du sommeil tout en réduisant les risques de ronfler.

Crédits : Pixabay/Leechentou

Notez que si nous mentionnons l’ananas en particulier, c’est parce que que le Bromelia Ananas est la variété qui relâche le plus d’O2 et donc celle qui peut fonctionner le mieux pour soulager un ronfleur.  Ce n’est sans doute pas “LA solution miracle” pour arrêter de ronfler, mais cela vaut le coup d’essayer ! En plus, cela sera très décoratif sur la table de chevet du dormeur qui ronfle 😉

Et puis il faut bien avouer que cela change des solutions anti-ronflements classiques (orthèses ou bandelettes nasales, huiles essentielles de menthe poivrée ou d’eucalyptus, remèdes de pharmacie en spray contre la congestion et pour préparer les voies respiratoires, bague anti-ronflement, etc.). Si ça peut éviter de faire chambre à part et aider à mieux dormir, c’est toujours bon à prendre… Pensez aussi à dormir sur le côté autant que possible pendant la nuit. En outre, consultez un spécialiste pour déceler les éventuels troubles du sommeil (apnée du sommeil, notamment).