in

10 astuces naturelles contre les ronflements qui vous mènent la vie dure

Crédits : iStock

6) L’infusion au gingembre pour bien dormir

Crédits : congerdesign / Pixabay

Le gingembre a un effet très positif sur la production de salive et apporte donc un peu d’apaisement. En ajoutant quelques rondelles de gingembre fraîches et du miel bénéfique pour le larynx, vous aurez une infusion très agréable à boire avant le coucher.

7) De l’huile essentielle de menthe poivrée

Crédits : iStock

Les huiles essentielles sont d’excellentes astuces naturelles contre les ronflements ! Vous pouvez diluer de l’huile essentielle de menthe dans de l’eau (en utilisant un diluant si possible) et vaporisez le tout dans votre literie au niveau de la tête du lit. Cinq gouttes dans 30 ml d’eau devraient amplement suffire pour faciliter votre respiration pendant la nuit. Contre la congestion nasale, la menthe peut être remplacée par la lavande vraie, l’eucalyptus globulus ou radiata, le cèdre ou encore le géranium rosat. Bien sûr, prudence avec les femmes enceintes, les jeunes enfants ou les zones sensibles (yeux, aisselles, muqueuses…) !

8) Sirotez une petite tisane de fenugrec

Crédits : Ajale / Pixabay

On ne fait pas mieux pour décongestionner les voies respiratoires ! De plus, elle a un effet expectorant pour le mucus. Pour votre infusion, quelques graines ou 1 cuillère à café de poudre de fenugrec infusées 3 à 15 minutes dans de l’eau feront l’affaire. Buvez-en entre deux et six tasses en cure de quelques jours. Et si vous êtes enceinte ou allaitante (ou un enfant), passez votre chemin !

9) Un cataplasme d’argile

Crédits : iStock

Il convient à tout le monde, sauf en cas de problème thyroïdien. Il se pose sur les zones concernées principalement par les ronflements (gorge, sinus…) jusqu’à ce qu’il sèche. Les effets sont étonnants puisqu’il décongestionne efficacement les sinus.

10) Des exercices pour le pharynx

Crédits : claudioscott / Pixabay

Cela fait partie des astuces contre les ronflements les plus logiques. En renforçant les muscles respiratoires, vous augmenterez vos chances de réduire les ronflements efficacement. En effet, les muscles deviennent moins toniques et élastiques en vieillissant, ce qui influe sur les ronflements. Du coup, ils s’intensifient avec le temps. Contre ça, il existe des exercices à réaliser à tout moment de la journée. Par exemple : passer plusieurs minutes à répéter les voyelles à haute voix, fermer la bouche et pincer vos lèvres, passer la mâchoire inférieure devant la mâchoire supérieure plusieurs fois en montrant les dents, tirer la langue à droite autant qu’on le peut puis à gauche en la gardant droite et en alternant. Vous pouvez les faire devant un miroir pour vous assurer que vous les faites bien. Il existe aussi des exercices de langue pour lutter contre les ronflements.

Le ronflement est lié à un rétrécissement du passage au fond de la gorge qui conduit à une obstruction des voies respiratoires du dormeur. Durant le sommeil, le voile du palais, la luette et la langue se relâchent. Et à cause de ce relâchement, ils prennent plus de place. Grâce à toutes ces astuces anti-ronflements, nous espérons que vous passerez tous une douce nuit malgré ces changements fonctionnels dans votre corps ! Consulter reste toutefois notre conseil n°1.