in

Pénurie : comment remplacer la farine dans ses recettes ?

Crédits : iStock

Confinement oblige, nombre de Français mettent l’art de la cuisine à l’honneur au quotidien. Que ce soit pour s’occuper, pour ravir les papilles de ses petits gourmands ou éviter un tour au magasin, les marmites et fours fument sans discontinuer. Néanmoins, cet attrait pour la cuisine s’accompagne de pénuries dans tous les supermarchés. Il faut alors faire marcher son imagination pour mener à bien ses recettes. Pour les œufs, on ne manque pas de les remplacer par de la compote de fruits ou de la banane écrasée. Pour la levure de boulanger, on se lance dans sa petite recette maison ou on utilise du levain réalisé avec deux ingrédients. Mais comment faire quand la farine blanche, ingrédient de base par excellence, vient elle aussi à manquer ? Voici quelques idées pour remplacer la farine dans vos recettes.

Nos alternatives conviendront aussi pour la plupart en cas d’intolérance au gluten. Par ailleurs, elles sont aussi souvent plus nutritives et goûteuses pour apporter un plus à une recette.

1) La fécule de maïs parmi les meilleures solutions pour remplacer la farine

fécule de maïs
Crédits : Mudd1 / Wikimedia Commons

Dans vos placards, la fécule de maïs ou de pomme de terre répond bien souvent au doux nom de “Maïzena”. Son avantage principal et que ce produit a la capacité d’alléger toutes les préparations sucrées ou salées. Sans gluten, elle est aussi utile pour apporter du moelleux aux pâtisseries que pour alléger la béchamel qui accompagne vos plats. On peut tout à fait l’utiliser seule, en gardant les mêmes proportions que pour la farine. Sinon, mélangez-en moitié-moitié avec de la farine pour les économiser.

2) La poudre d’amande, de noix ou de noisettes

poudre d'amande pour remplacer la farine pâtisseries
Crédits : Pixabay/Jennyleenaguirre

S’il vous en reste d’une précédente recette, elle va pouvoir être mise à contribution ! En plus, cela va apporter de la saveur à vos gâteaux maison et autres préparations sucrées. C’est aussi un type de poudre qui permet d’apporter du moelleux à une recette. Malheureusement, elle ne conviendra pas pour les plats salés. Aussi, elle est moins fine que la farine blanche et plus calorique. De ce fait, elle ne peut pas être utilisée seule. Il conviendra de la mélanger préalablement à de la fécule de maïs en quantités égales. La fécule aidera à rectifier sa mouture assez épaisse pour permettre de mieux l’accommoder à toute recette. Pour remplacer 100 g de farine, comptez donc 50 g de poudre d’amande et 50 g de fécule.

3) Remplacer la farine… par des pommes de terre ?!

patates pommes de terre couleur
Crédits : Pixabay/Couleur

La patate n’a définitivement pas fini de nous surprendre ! Comme on se l’imagine, son amidon lui permet de remplacer à merveille la farine dans les plats salés. En effet, l’amidon gonfle en au contact de la chaleur humide et apporte du liant. Cependant, on peut aussi l’utiliser dans les recettes sucrées ! Pour ce faire, il faut les râper finement ou les réduire en purée très lisse. Puis laissez le tout refroidir avant d’y ajouter vos autres ingrédients. Il ne faudrait pas les cuire par inadvertance… Pour cette alternative pour remplacer la farine, comptez 100 g de purée pour 100 g de farine.

Bon à savoir : Pour des recettes salées et sucrées moelleuses et aérées, vous pouvez aussi substituer 100 g de farine de blé par 100 g de purée de légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges… cuits et mixés).

4) Les farines originales pour remplacer la farine blanche

farine de riz pour remplacer farine blanche
Crédits : Flickr/Andrea_Nguyen

La farine blanche est un basique et une valeur sûre. Toutefois, nos grandes surfaces regorgent d’autres types de farines moins connues auxquelles on n’ose pas forcément s’essayer comme :

Les farines méconnues : farine de lupin, de chanvre, de teff ou encore de sorgho

En général, on les associe avec de la farine de riz ou de sarrasin ou encore de la fécule de maïs.

Les farines sans gluten : farine de riz, farine de manioc, farine de coco, de châtaignes, de sarrasin, maïs, quinoa…

Plus difficiles à utiliser, elles modifient la saveur et la texture des préparations. Il faut donc se rappeler de toujours mélanger plusieurs variétés pour éviter que le goût de certaines domine trop dans le plat. On en mélange parfois jusqu’à quatre ou on y ajoute de la fécule pour avoir l’équivalent d’une dose de farine. Par exemple, mélangez une farine plus neutre comme celle de riz ou de la fécule (50 g) avec une farine plus forte comme la farine de châtaigne (50 g) pour avoir l’équivalent de 100 g de farine blanche.

5) Les flocons d’avoine peuvent aussi remplacer la farine

flocons d'avoine
Crédits: Pixabay/Sue_v67

Et c’est la même chose pour le quinoa ou le millet. Tous peuvent aussi bien être utilisés pour une recette sucrée ou salée. En plus, cela vous permettra de faire le plein de fibres, de sels minéraux et d’acides aminés essentiels ! Avant cela, il faudra toutefois les mixer finement. En outre, il est possible de les utiliser pour remplacer entièrement la dose de farine. Toutefois, si vous le pouvez, mélangez la poudre obtenue (50 g) avec une quantité égale de fécule (50 g) pour remplacer une dose de 100 g de farine. Ainsi, la texture et légèreté du plat seront améliorées.

6) La polenta, dernière idée sympa pour remplacer la farine

polenta remplacement remplacer farine
Crédits : Flickr/Frédérique Voisin-Demery

La semoule de maïs est souvent très appréciée dans les autres pays. Dans de nombreuses régions en France, son utilisation se limite pourtant souvent à simple la galette ou bouillie en accompagnement des plats. Cependant, la polenta est une excellente alternative sans gluten à la farine de blé classique. Si elle s’utilise plus facilement dans les plats salés, nos crèmes desserts, muffins et autres cakes ne sont pas en reste. Ici, comptez 100 g de cette délicieuse semoule pour 100 g de farine de blé.

Articles liés :

Pain maison : 7 trucs simples pour le réussir à tous les coups

6 astuces fabuleuses pour réussir ses crêpes à la perfection

10 astuces que tout amateur d’avocat se doit de connaître