in

10 astuces que tout amateur d’avocat se doit de connaître

Crédits : iStock

Outre son bon goût et les nombreuses recettes qu’il inspire, il offre en effet nombre de bénéfices. Si on lui prête des effets préventifs supposés sur certains cancers, il est certain qu’il reste une bonne source de vitamines C, E et K. On y retrouve aussi une dose admirable de magnésium et de potassium et il est aussi bon pour les yeux que la carotte. Au passage, il augmente le bon cholestérol et réduit le mauvais tout en prenant soin de votre cœur. Enfin, ses fibres sont excellentes pour une bonne digestion et pour prendre soin du transit intestinal tout en ayant une action coupe-faim naturelle. Vous faites partie de ceux qui adorent les avocats ? Alors, voici quelques astuces (choix, conservation, recettes, utilisations du noyau d’avocat…) que vous devriez connaître !

Attention, ce produit n’est pas très écologique. Nous ne conseillons donc pas une surconsommation ! Pour l’environnement et la planète, n’en mangez pas tous les jours.

1) Pour choisir l’avocat, retirez son pédoncule !

Plusieurs astuces permettent d’utiliser avantageusement le pédoncule de l’avocat. Si vous avez du mal à l’enlever, c’est signe que l’avocat n’est pas arrivé à maturité. Et si la chair est très claire en dessous et qu’il semble très dur, l’avocat est trop mûr. En revanche, si elle est brune, c’est au contraire que l’avocat est trop vieux. Enfin, si la chair est d’un beau vert, c’est qu’il est prêt à être consommé. Vous pouvez aussi toucher la base du pédoncule même si cette technique est moins fiable : s’il est mou, c’est bon. Par contre, attention si c’est trop mou… il est certainement pourri.

avocat astuces
Crédits : Pixabay/Coyot

2) Les astuces quand on a besoin d’un avocat, mais qu’il n’est pas encore mûr

Il vous faut de l’avocat mûr tout de suite, maintenant ? Alors, vous pouvez alors le mettre 10 minutes dans un four préchauffé à 90°C. C’est la technique express pour rendre les avocats durs comme de la pierre tendres comme il faut. Si votre recette peut attendre un peu, conservez vos avocats avec une pomme ou une banane. Ces fruits relâchent de l’éthylène, un gaz qui faire mûrir les fruits et légumes plus vite et qui donne du parfum aux plus insipides. Vous pourrez manger votre avocat le lendemain ou le jour d’après.

3) Besoin d’astuces pour conserver un avocat entamé ?

Pour empêcher un avocat de brunir, l’une des meilleures astuces consiste à le badigeonner d’huile d’olive. Cela empêche en effet le phénomène d’oxydation. Contre le brunissement, vous pouvez aussi conserver l’avocat avec de l’oignon découpé dans une boîte hermétique. Son gaz soufré, protégera la chair.

utilisations noyau d'avocat
Crédits : PxHere

4) Congelez les avocats pour en avoir toute l’année !

Pour ce faire, coupez-les en deux, retirez le noyau et arrosez de citron. Ensuite, faites congeler le tout à plat sur une feuille de papier sulfurisé. Une fois congelé, il est possible de garder vos moitiés d’avocat dans un sachet congélation ou une boîte hermétique. Vous pouvez aussi réduire votre avocat en purée avec un peu de citron et le congeler dans un bac à glaçon. Vous aurez ainsi des cubes prêts à l’emploi à glisser dans un smoothie aux fruits ou aux légumes.

5) Gardez précieusement le noyau, il peut être très utile

En effet, vous pouvez le râper pour réaliser un gommage pour le corps 100% naturel et zéro déchet. Il suffira pour cela de mélanger le noyau râpé à du beurre de karité ou une huile végétale. Sinon, il est possible de le faire germer et de le planter. Avec un peu de patience, vous obtiendrez une très jolie plante verte. Par contre, il y a peu de chances que votre avocatier vous donne des fruits. C’est plus pour l’aspect décoratif ! 😉