in

6 utilisations feuilles de rhubarbe que tout le monde devrait connaître

Crédits : iStock - Modif : ADGM

La saison de la rhubarbe va d’avril et juillet avec un gros potentiel de récolte de mai à juin pour nos amis jardiniers. Et pour beaucoup, cette période sera l’occasion de profiter de son goût délicieusement acidulé, notamment dans la classique recette de la tarte à la rhubarbe ou de la confiture maison. Seul point noir : quand on a fini de récolter et préparer les tiges, les feuilles nous restent sur les bras ! Rappelons en effet qu’elles sont très toxiques. Alors contrairement aux feuilles de carottes, de radis ou de nombreux autres légumes qui sont tout à fait comestibles, ne les consommez surtout pas. Au lieu de cela, découvrez quelques utilisations à connaître de ces feuilles de rhubarbe. Vous découvrirez ainsi qu’il serait dommage de les gaspiller, car tant à la maison qu’au jardin, elles peuvent s’avérer très utiles.

Attention lors de la découpe, les feuilles peuvent tacher les outils. Utilisez de préférence de vieux outils de jardinier que vous n’avez pas peur de tacher !

Les utilisations des feuilles de rhubarbe à la maison

rhubarbe feuilles de rhubarbe
Crédits : iStock

1) Des alliées pour détartrer une bouilloire

C’est l’acide oxalique qu’elles contiennent qui rend les feuilles toxiques. Toutefois, si cet acide est dangereux en bouche à haute dose, il s’avère utile pour l’entretien de la maison, à commencer par la chasse au tartre ! Pour ce faire, découpez une ou deux feuilles de rhubarbe en morceaux. Glissez le tout dans une bouilloire remplie d’eau et mettez à bouillir. Une fois que le calcaire est éliminé, vous pouvez tout simplement vider l’eau et rincer abondamment plusieurs fois. Impeccable.

2) Pour faire briller les poêles et casseroles en inox

Pour faire briller le dessous de vos ustensiles de cuisine en inox et les empêcher de noircir, frottez l’extérieur de la casserole avec une jolie feuille de rhubarbe. Cela empêchera la saleté de s’accumuler. Vous n’aurez plus qu’à rincer et sécher votre poêle. Parfois, grand-mère fait même bouillir ces feuilles dans un peu d’eau quand elle a fait brûler le fond d’une casserole. Cela permet de décaper les traces de brûlé et cela aide à bien récurer l’inox. Pensez à effectuer un bon rinçage après le décapage ! Pensez aussi à garder l’eau de cuisson de la rhubarbe pour faire briller l’argenterie.

3) Un colorant aux feuilles de rhubarbe pour la laine

Attention ce colorant n’est pas destiné à un usage alimentaire. Il est en revanche très efficace pour teindre la laine et lui donner une belle couleur jaune d’or. On peut en outre y ajouter du sulfate de fer pour obtenir une teinte plus kaki. On commence par faire cuire les feuilles dans de l’eau bouillante. Puis on laisse refroidir et on ajoute la laine. On laisse mijoter une heure environ sans chauffer excessivement pour ne pas feutrer la laine. On peut ensuite laisser refroidir et rincer les écheveaux plusieurs fois. (Pensez à bien rincer la marmite utilisée pour faire la teinture après utilisation !)

Les utilisations des feuilles de rhubarbe pour le jardinage

rhubarbe potager
Crédits : iStock

4) Dans le compost

De par leur richesse en acide oxalique, on peut être réticent à ajouter les feuilles de rhubarbe dans son bac à compostage. Pourtant, elles s’y prêtent très bien dans le cas où le sol du jardin est très calcaire ou si le compost vise à prendre soin des plantes de terre de bruyère (azalée, camélia ou rhododendron). Si ce n’est pas le cas pour la terre de votre jardin ou potager peut-être déjà bien acide, l’ajout de cendres de bois pourra compenser l’acidité des feuilles. Ce ne sera pas un problème pour ceux qui ont une cheminée ou un insert ! Un dernier conseil ? Pensez toutefois toujours à les couper en morceaux avant de les ajouter dans le compost.

5) Le purin de feuilles de rhubarbe pour repousser les parasites indésirables

Le jardin fourmille d’insectes ravageurs et acariens parfois très nuisibles pour les plantations. Or, le purin de rhubarbe est un excellent répulsif à concocter pour se préparer aux attaques des végétaux et insecticide en cas d’invasion avérée ! En luttant contre les pucerons, les gastéropodes et limaces, les chenilles, la mouche de la carotte, le ver et la teigne du poireau, ce purin offrira du répit à toutes les plantes très convoitées du jardin : plantes potagères, vivaces, arbustes à fleurs, rosiers ou arbres fruitiers (pêcher et cerisier).

Il existe ici deux modes de préparation : 
-La macération de rhubarbe : faire macérer 1 à 1,5 kg de feuilles de rhubarbe dans 10 litres d’eau de pluie pendant environ trois jours avant de filtrer. Transvaser dans un pulvérisateur.
-La décoction de rhubarbe (plus rapide) : plonger directement les feuilles dans l’eau bouillante pour accélérer le processus de macération. Ensuite, laisser macérer 24h avant de filtrer.

Il ne faut pas hésiter à en faire beaucoup pour pouvoir répéter au besoin la pulvérisation au pied des plantes en préventif ou traitement au gré des intempéries. Versé dans un bidon ou une bouteille à l’abri de la lumière et de la chaleur, votre purin pourra se conserver facilement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

6) Les feuilles de rhubarbe à même le sol

Ces grandes feuilles peuvent tout à fait servir à réaliser un paillage du sol. Vous pourrez par exemple les utiliser pendant les saisons chaudes pour pailler le pied des plantes afin de les préserver de la sécheresse. Plus original : certaines personnes utilisent ces feuilles pour réaliser des dalles de ciment. La preuve dans le tutoriel ci-dessous :