in

Comment utiliser les cendres de bois au jardin ? 5 utilisations malignes

Crédits : iStock

Vous adorez lancer un petit feu de cheminée ou profiter de la chaleur du poêle à bois en automne ou en hiver ? Dans ce cas, cela ne vous a pas échappé : on se retrouve avec énormément de cendres dont on ne sait que faire. La bonne nouvelle, c’est que ces cendres sont excellentes pour le jardin. Les jardiniers de toutes générations les utilisent depuis longtemps pour faire bénéficier leurs plantations de tous les bons éléments nutritifs qu’elles apportent. Et même principe qu’avec le marc de café ou le papier journal : cela permet de réaliser un recyclage très malin ! Aussi, vous avez tout à gagner à les garder dans un seau ou un sac étanche pour les épandre au jardin et servir de nombreuses utilisations après un simple passage au tamis. Voici comment utiliser les cendres de bois au jardin.

Pensez à garder des cendres pour faire la lessive aux cendres et réaliser l’entretien de la maison (notamment pour faire briller l’argenterie ou nettoyer la vitre de l’insert !).

1) Les cendres sont un bon engrais naturel pour le jardin

cendre cendres jardinage jardin engrais
Crédits : iStock

Les cendres sont riches en potasse, calcium, potassium, magnésium, silice et phosphore. C’est cette richesse en éléments minéraux qui en font un engrais naturel si puissant. Ces sels minéraux et oligo-éléments permettent autant de favoriser la floraison des arbustes et arbres fruitiers du verger que la floraison et le développement des fleurs, fruits et légumes du jardin et du potager. Cela n’aide pas qu’à la fructification. En corrigeant l’acidité du sol, il permet aussi à toute plantation de développer des racines fortes. Cet amendement plait aux rosiers, aux bambous, aux plants d’agrumes et de petits fruits, légumes-fruits (aubergine, concombre, haricot, tomate…), légumes-fleurs (artichaut, brocoli, chou-fleur…) et légumes racines (carotte, navet, pomme de terre…) dont le développement s’en trouve stimulé.

2) Les cendres contre les parasites nuisibles du jardin

limaces
Crédits : Michel_van_der_Vegt / Pixabay

Utiliser des cendres pour repousser les gastéropodes au jardin est un procédé bien connu. Il s’agit en effet d’un bon répulsif contre les limaces et escargots pour protéger les plantules des attaques. Pour ce faire, on réalise un épandage autour des plantes pour créer une protection. Toutefois, cette protection s’étiole avec la rosée ou la pluie. De ce fait, pensez à en disperser à nouveau ou à compléter avec d’autres répulsifs naturels contre ces indésirables. Saupoudrées dans un sillon, elles peuvent aussi éloigner les altises des radis et des choux. Enfin, un jardinier peut aussi en utiliser ponctuellement et localement pour déloger quelques pucerons sur de grandes feuilles comme celles du chou.

3) Les cendres pour corriger l’acidité du sol du jardin

Très calcaire, on utilise très souvent la cendre pour rectifier les sols acides. Pour des raisons logiques, elle est en revanche à bannir sur des sols déjà très calcaires dont elle empire l’alcalinisation ! Il faut aussi savoir que les vers de terre et autres micro-organismes utiles au sol adorent la cendre de bois. Épandre de la cendre permet ainsi d’améliorer l’infiltration de l’eau. Notez toutefois que contrairement à une idée reçue, la cendre ne détruit pas la mousse d’une pelouse ! Toutefois, en corrigeant l’acidité du sol, elle permet de limiter l’apparition de la mousse.

4) À ajouter dans le compost

cendres jardin compost compostage
Crédits : iStock

Les cendres sont tout à fait compostables au sein de vos déchets verts et déchets bruns, mais en petite quantité. En effet, en abuser risquerait de gêner la bonne aération nécessaire à une décomposition efficace des éléments du compostage. En outre, elle pourrait alors ralentir l’activité bactérienne dans le compost. Mieux vaut donc se limiter à une petite poignée de temps en temps dans votre humus pour aider à limiter les mauvaises odeurs.

5) D’autres astuces de jardinage

Les cendres ne sont pas bonnes qu’à être utilisées au pied des plantes pour les fertiliser ! La cendre de bois remplace par exemple haut la main le sel ou le bicarbonate de soude pour déblayer une allée enneigée. Sa texture est en effet la même, ce qui aide à faire fondre la neige avec. Vous pouvez en outre rouler vos bulbes dans de la cendre de bois pour limiter les attaques de limaces et la prolifération de champignons.

Les précautions à connaître avant d’utiliser ses cendres au jardin

lessive aux cendres
Crédits : iStock – Modif : ADGM

Avant d’utiliser la cendre de bois, il faut s’assurer qu’elle soit froide et éteinte. Cela évite de brûler les végétaux et de lancer un incendie. En outre, elle ne se manipule qu’avec des gants de protection lors de l’épandage au jardin, car elle est légèrement caustique. Lors de l’épandage, la parcimonie est de mise, car on veut éviter à tout prix d’asphyxier les sols. Une poignée tamisée soigneusement pour éviter les gros morceaux suffira amplement. Ensuite, enfouissez-la sommairement avec un croc pour éviter qu’elle ne s’encroûte.

Par ailleurs, même à petites doses, les cendres restent incompatibles avec le jardin dans certains cas. Par exemple, elle est pauvre en azote, mais riche en calcaire. Elle est donc peu appréciée des plantes acidophiles (azalées, camélias, érables du Japon, rhododendrons, etc.). Enfin, nous déconseillons l’utilisation de certaines cendres :

-Ne pas utiliser de la cendre de bois verni, peint ou traité pour ne pas polluer les sols avec des résidus de produits chimiques. Attention aussi de ne pas brûler de plastique ! Utilisez uniquement du bois non traité.
-Bannir l’utilisation de cendre de charbon minéral, très toxique au jardin.
-Enfin, éviter absolument le contreplaqué, bois composite ou panneaux OSB riches en colles et résines chimiques.