in

Ballonnements : 7 remèdes naturels pour dégonfler son ventre gonflé

Crédits : iStock
4.7/5 - (4 votes)

Notre immunité repose à 70 % sur notre flore intestinale (ou microbiote) et il faut donc en prendre soin. Elle est en outre malheureusement très fragile et facile à dérégler, ce qui ne manque pas d’occasionner des troubles de la digestion très désagréables. En la matière, les ballonnements et flatulences figurent assurément parmi les désagréments les plus désagréables. La sensation d’avoir le ventre lourd et gonflé est en effet très douloureuse et pesante au quotidien. Heureusement, la médecine douce offre de nombreuses solutions naturelles pour retrouver un peu de confort. Découvrez donc des remèdes naturels pour faire dégonfler votre ventre trop gonflé.

Comprendre la cause des douleurs, un point essentiel pour guérir

Les troubles digestifs se manifestent rarement seuls, faisant que l’on enchaîne les épisodes de gaz, de constipation et de diarrhées. Et à force de composer avec les douleurs au quotidien, on se prendrait presque à croire qu’il est normal de souffrir. Or, il est pourtant anormal de se sentir dérangés au niveau de son ventre. Pour retrouver un ventre plat et connaître un véritable soulagement sur le long terme, il est donc avant tout essentiel d’identifier les causes de votre mal de ventre au lieu de simplement réagir aux évènements en s’attaquant aux symptômes qui en résultent.

flatulences gaz intestinaux pets douleurs
Crédits : iStock

Il est très commun que cela s’explique par :

-Le stress (facile à gérer avec des plantes ou huiles essentielles)
-Un déséquilibre du microbiote (aussi appelé dysbiose intestinale), souvent lié à une alimentation trop riche en sucre raffiné et sucres cachés dans les aliments transformés
-Les pesticides ou additifs que nous ingérons
-Certains médicaments (anti-inflammatoires, antibiotiques, antidépresseurs, etc.) pouvant dérégler la flore intestinale
-Une maladie, notamment le syndrome de l’intestin irritable
-Et enfin une intolérance alimentaire ou allergie alimentaire (gluten, lactose, etc.)

Un bon suivi médical est ici crucial !

1) Adopter de bons réflexes sur le plan alimentaire

écriture écrire liste
Crédits : PxHere

C’est parfois dans les gestes les plus simples que résident les meilleures solutions. En adoptant quelques bons réflexes, vous pouvez grandement réduire le gonflement de votre ventre au quotidien.

Cela passe par plusieurs choses :

Tenir un journal de bord de votre alimentation et de vos maux de ventre pour pouvoir établir des corrélations
-Faire des tests en changeant des éléments dans son alimentation et en voyant si cela fonctionne ou pas
Diminuer le café (agressif pour l’intestin et excitant pour les glandes surrénales qui produit alors plus d’hormone du stress) et le sucre raffiné
-Réduire au maximum l’alcool qui est très sucré et dérègle vite le microbiote
Cuisiner soi-même au lieu d’opter pour des aliments ultra-transformés riches en additifs et sucres cachés qui empirent cet état
-Manger les fruits en dehors des repas et non en dessert pour limiter leur fermentation
-Bien s’hydrater, mais veiller à boire de l’eau en dehors des repas
-Fractionner ses repas, notamment le déjeuner et le dîner en faisant des collations saines, et manger moins vite ainsi qu’en pleine conscience (sans télévision, c’est mieux !).

2) Faire la part belle aux aliments fermentés et probiotiques

kombucha
Crédits : zeevveez / Flickr

Les aliments fermentés sont excellents pour limiter le phénomène de ventre gonflé, car ils sont riches en probiotiques bons pour l’intestin. Cela inclut des aliments comme le kéfir, le kombucha (la recette ici), le chou fermenté (avis aux amateurs de choucroute !) ou encore le kimchi. Il est également possible de faire directement une cure de probiotiques pour remettre sa flore intestinale d’aplomb, notamment lorsque l’on sait qu’elle sera mise à mal (prise d’antibiotiques, voyage à l’étranger, changement de saison, etc.).

Les prébiotiques, essentiels également

Toute aide est bonne à prendre ! Or, les prébiotiques permettent de nourrir les bonnes bactéries dans le microbiome et améliore l’environnement intestinal pour les aider à bien se développer. Ici, on fera la part belle aux pommes, à la banane, à la chicorée (plus douce que le café), l’ail, la caroube, etc.

3) Le charbon végétal parmi les remèdes pour dégonfler son ventre

gélules comprimés charbon actif végétal ballonnements troubles gastriques
Crédits : Wikimedia Commons/Jagro

Impossible de parler de flatulences et ballonnements sans évoquer ce remède naturel bien connu ! Le charbon végétal en gélules permet d’absorber les gaz ainsi que les résidus de pesticides, les additifs alimentaires ou les bactéries néfastes. On l’utilise en général en cure sur deux à trois semaines. Attention toutefois d’espacer les prises de deux heures avec la consommation de médicaments et de nourriture.

4) Les plantes anti-ballonnements pour plus de confort

herbes aromatiques plantes médicinales fleurs tisane infusion
Crédits : iStock

Tout comme le gingembre, les plantes carminatives sont à privilégier en infusion et en ajout dans les plats pour apaiser un ventre gonflé. Cela inclut le fenouil, les graines de fenouil, la coriandre et l’anis. On peut aussi s’en remettre à la mélisse dont les propriétés antispasmodiques et sédatives permettent de soulager les douleurs tout comme les tensions nerveuses à l’origine des gonflements. Elle peut s’utiliser seule ou en association avec de la menthe poivrée (bonne pour la digestion) et/ou du thym (anti-ballonnements). À prendre en dehors des repas sous forme d’infusion. Infusé et consommé après le repas, le romarin permettra quant à lui la digestion des graisses, la réduction des flatulences et des infections intestinales qui n’arrangent rien.

5) La poudre de bicarbonate de soude ou d’argile surfine

bicarbonate de soude poudre levure
Crédits : iStock

Le bicarbonate de soude est excellent pour les digestions difficiles, les ballonnements et les remontées acides. On en prend généralement une cuillérée à café diluée dans de l’eau avant le repas. Attention de ne pas en abuser en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale. Quant à l’argile surfine (en sachets à la pharmacie), elle permet de se faire des pansements digestifs pour protéger sa muqueuse digestive et absorber les gaz. Demandez en revanche bien la posologie à votre médecin ou pharmacien avant d’en avaler. Notez cependant qu’il faut toujours la prendre en dehors des prises de médicaments ou repas (une intervalle de deux heures), car elle empêche leur bonne absorption par l’organisme.

6) Les huiles essentielles, d’autres remèdes pour dégonfler son ventre

huiles essentielles plantes
Crédits : iStock

L’huile essentielle de basilic tropical possède un pouvoir antispasmodique naturel très efficace. On peut donc la diluer dans une huile végétale de notre choix (huile d’amande douce, huile de coco ou autre) et masser son ventre avec cette mixture en faisant des mouvements circulaires doux dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela permet d’apaiser les douleurs au niveau du ventre et de réduire les ballonnements. D’autres huiles essentielles constituent des remèdes très efficaces pour dégonfler le ventre et favoriser la détente abdominale. On peut ainsi substituer le basilic tropical par de l’huile essentielle de cumin ou d’estragon.

7) L’homéopathie pour dégonfler son ventre gonflé

granules homéopathie
Crédits : Pixabay/Silviarita

De nombreux remèdes homéopathiques existent pour dégonfler son ventre. Toutefois, ils seront à choisir en fonction de l’endroit où se concentrent les ballonnements.
-Pour des ballonnements situés au-dessus du nombril (souvent liés à l’air avalé), on privilégiera plutôt Carbo vegetabilis 5 CH (2 granules trois fois par jour)
-Pour des ballonnements situés sous le nombril (causés par l’accumulation de gaz intestinaux), on prendra plutôt Lycopodium 5 CH (2 granules trois fois par jour)
-Si cela atteint ces deux zones, c’est plutôt China Rubra 5 CH qui vous conviendra (toujours 2 granules trois fois par jour)
-Enfin, ceux qui mangent trop vite ou trop sucré pourront essayer Argentum nitricum 9 CH (2 granules trois à quatre fois par jour)