in

Ventre gonflé : 4 conseils pour ne plus jamais gonfler

Crédits : iStock

Avec l’automne, la saison de la raclette et des plats chauds réconfortants est lancée ! Du coup, les repas lourds s’enchaînent et pèsent sur l’estomac. Non contents de devoir se rouler hors de table, car on a le sentiment de faire trois tonnes, on a aussi des ballonnements désagréables, des flatulences et des crampes abdominales. Bref, le ventre est gonflé et l’inconfort lié aux maux de ventre peut durer des heures, voire nuire à notre sommeil… Néanmoins, certains ont aussi des troubles digestifs qui les poussent à gonfler sans forcément trop manger. Outre les plantes qui favorisent la digestion en tisanes, il existe heureusement quelques techniques et astuces pour limiter le gonflement. Grand-mère vous explique comment vous sentir léger après le repas et éviter les douleurs abdominales. 

1) Contre le ventre gonflé, ralentissez le rythme

manger repas fourchette bouchée
Crédits Pixabay/Bohed

La manière dont vous mangez peut tout changer et vous éviter d’avoir mal au ventre. Pour éviter les désagréments liés au gonflement du ventre, les RGO et les spasmes, les meilleurs remèdes sont une bonne mastication et une ingestion plus lente des aliments. Bref, il est important de prendre votre temps pour ne pas manger trop vite et pour ingérer les nutriments en pleine conscience ! En fait, cela va tout simplement vous éviter d’avaler trop d’air et de favoriser l’aérophagie. Vous allez ainsi vite retrouver un ventre plat et moins douloureux. Attention également aux mauvaises habitudes qui consistent à manger sur le pouce ou devant la télévision.

2) Attention aussi au moment de boire

boire de l'eau s'hydrater verre d'eau
Crédits : Flickr/Aqua Mechanical

Contre les problèmes digestifs, il n’est pas rare de déconseiller les boissons gazeuses ou sucrées. Néanmoins, le fait de boire au bon moment peut également faire la différence. Aussi, pour éviter de gonfler au niveau du ventre, il vaut mieux boire votre verre d’eau avant et après le repas par petites gorgées. Pendant que vous mangez, éviter en revanche de consommer des liquides. En outre, n’hésitez pas à consommer une tisane à la menthe après le repas. Elle combattra la mauvaise digestion, les douleurs intestinales et le ventre ballonné. De manière générale, hydratez-vous bien pour limiter la rétention d’eau qui fait gonfler et pour que votre bol alimentaire soit bien hydraté. Ainsi, il stagnera moins et produira moins de gaz.

3) Bannissez les aliments qui donnent un ventre gonflé

salade crudités
Crédits : Pixabay/Pastel1000

Malheureusement, certains aliments sont plus difficiles à digérer que d’autres. Parfois, ils peuvent aussi favoriser la formation de gaz. Et quand on mélange ces nutriments dans l’assiette, c’est l’effet cocktail assuré ! De fait, cela peut valoir le coup de limiter leur ingestion en guise de prévention. Bien sûr, vous vous connaissez mieux que quiconque, alors à vous de tester et d’identifier les aliments qui vous font le plus gonfler.

Parmi les aliments connus pour donner un gros ventre tendu, il y a : les produits laitiers entiers, les œufs et les fromages “bien faits”, la charcuterie, les aliments frits (fritures, beignets, frites), les crudités trop régulièrement, les légumineuses en grosses quantités (lentilles…), les choux, le pain blanc et bien sûr le chewing-gum (surtout les chewing-gums sans sucre au sorbitol). Au contraire, avec les légumes cuits, les fruits de saison pelés et les aliments riches en fibres, vous pouvez être sûr que tout ira bien. Même chose pour le quinoa et le boulgour, les céréales complètes ou sans gluten, le poulet et les produits laitiers demi-écrémés. Par ailleurs, méfiez-vous des aliments ultra-transformés et salés qui induisent une rétention d’eau.

4) Et enfin, limitez le phénomène de ventre gonflé en faisant de l’exercice après le repas

randonnée marcher marche
Crédits : Pixabay/Silviarita

Après un gros repas, rien ne vaut une petite marche digestive. En effet, une dizaine de minutes, voire un quart d’heure de promenade peuvent réduire drastiquement les sensations d’inconfort. En outre, il vous est possible de faire des étirements qui favorisent la digestion. Nous vous en avions présenté quatre qui font des merveilles par le passé. Sinon, vous pouvez vous inspirer de quelques exercices de yoga pour calmer et apaiser l’intestin et le transit. Entre position de l’enfant, du chien tête en bas ou des jambes levées contre le mur, la différence se fera sentir rapidement. Notez que le stress et la sédentarité peuvent aussi augmenter les gonflements. Alors vous ne risquez rien à faire des exercices doux pour vous détendre et de l’exercice physique !

Articles liés :

7 astuces simples pour éviter les problèmes de digestion

Brûlures d’estomac : ces 8 aliments que vous devriez vraiment éviter

La liste des 9 meilleurs aliments brûle-graisse


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.