in

Ballonnements : 9 remèdes puissants contre le ventre gonflé

Dans notre alimentation, certains aliments peuvent nous donner des ballonnements. Au contraire, d’autres peuvent aussi aider à les soulager. Bref, il se passe tout un tas de phénomènes complexes dans notre ventre qui peut parfois facilement avoir des troubles digestifs. Alors, si les gaz vous mènent la vie dure, découvrez quelques solutions pour vous soulager durablement !

1) Les solutions à prendre avant un repas

cosmétique soins maison argiles
Crédits : Pixabay/Dungthuyvunguyen

Le bicarbonate vient une fois encore à la rescousse ! Cette astuce de grand-mère par excellence lutte contre les remontées acides, mais aussi les ballonnements en favorisant une bonne digestion. Il suffit d’en boire une cuillère à café dans un verre d’eau. Cependant, évitez d’abuser de cette technique en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale. Sinon, cap sur l’argile verte surfine en pansement digestif protecteur des muqueuses, calmante sur les brûlures gastriques et absorbante sur les gaz ! On en mélange une cuillère à café dans un verre d’eau puis on laisse poser deux heures avant de boire sans le dépôt. Et si vous prenez des médicaments espacez ce remède de deux heures avec leur prise pour ne pas en limiter l’absorption.

2) L’huile essentielle de menthe poivrée : la reine contre les troubles digestifs

huile essentielle menthe poivrée
Crédits : Pexels/Amber Faust

Que ce soit contre les douleurs ou les gaz, la menthe poivrée sera toujours fidèle au poste. En effet, ses pouvoirs antispasmodiques et son effet stimulant sur les sécrétions biliaires font la différence ! Ici, on peut en mettre une goutte sur un comprimé de charbon végétal deux à trois fois par jour pendant 4 ou 5 jours successifs au maximum. Et bien sûr, c’est à éviter pour les femmes enceintes et allaitantes ou les enfants de moins de 8 ans. Néanmoins, attention aussi si vous souffrez d’asthme ou faites des convulsions.

3) Il y a aussi le charbon végétal, un autre classique contre les ballonnements

gélules comprimés charbon actif végétal ballonnements troubles gastriques
Crédits : Wikimedia Commons/Jagro

Souvent, on oublie ou ignore qu’il faut le consommer à quelques heures de tout traitement médicamenteux pour ne pas en limiter l’absorption. À part ça, on n’a pas à se priver de cet ingrédient naturel bien connu pour fixer les gaz, les additifs alimentaires, les résidus de pesticides et les toxines ! En poudre, prenez-en deux cuillères à soupe dans un grand verre d’eau par repas sur deux ou trois semaines. En gélule, les doses peuvent aller de 500 mg à 1 g suivant l’intensité de vos ballonnements.

4) Les plantes carminatives à la rescousse

fenouil contre les ballonnements
Crédits : congerdesign / Pixabay

Elles réduisent les flatulences en absorbant les gaz accumulés dans les intestins. En plus, elles suppriment les lourdeurs et les gonflements. C’est notamment le cas du fenouil dont l’efficacité est reconnue par l’OMS. Mais la coriandre, le cumin ou encore l’anis vert ou étoilé (badiane) peuvent aussi vous servir. Il est possible de consommer 1 à 2 g de graines de fenouil ou cumin trois fois par jour. Sinon, l’infusion d’une cuillère à café de ces graines pendant 10 minutes dans une petite théière fera des miracles. Attention, utilisez-les plutôt ponctuellement ou en cure de 10 à 15 jours. Aussi, évitez le fenouil à doses importantes et prolongées en cas de cancer hormono­dépendant (sein), car son action œstrogénique vous serait nuisible.

5) Faites confiance à la mélisse contre les ballonnements

thé glacé à base de mélisse
Crédits : Pixabay/Seagul

Antispasmodique performante et carminative, elle anéantit les crampes tout en calmant les tensions nerveuses. Ainsi, elle est particulièrement indiquée pour les personnes stressées qui ressentent des troubles digestifs en conséquence. En effet, ses effets sédatifs sont relaxants (mais attention si vous prenez le volant) ! Et son petit goût un peu citronné est un bonheur en infusion. Pour ce faire, faites infuser 3 à 6 cuillerées à café de feuilles de mélisse séchées dans 500 ml d’eau et buvez-en une tasse après chaque repas. La valériane, la passiflore et le coquelicot permettent aussi d’apaiser les intestins de la même façon.

6) Les tisanes de compet’

thé tisane infusion boisson chaude
Crédits : Pixabay/Hope_first

L’infusion de romarin permet de digérer plus vite tout en réduisant les gaz. De plus, elle est antibactérienne et antiseptique si vous avez une infection intestinale. On boit une tasse après chaque repas de l’infusion pendant 15 minutes de 50 g de romarin dans un litre d’eau. Sinon, vous pouvez associer le thym (anti-ballonnement) et la menthe poivre (contre les troubles digestifs) à la mélisse. Cela vous donnera un remède imbattable et complet contre les ballonnements. Pour ce faire, il faudra une pincée de chaque dans un bol et les arroser d’eau frémissante. Après 10 minutes, on filtre et on en boit deux bols en dehors des repas.

7) Les massages : la solution à laquelle on pense trop peu

mal au ventre digestion gastro
Crédits : iStock

Cela permet de soulager efficacement les crampes et gonflements sans ingurgiter quoi que ce soit ! Pour ce faire, on adopte de larges mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre de préférence. Pour vous y aider, vous pouvez diluer quelques gouttes d’huile essentielle de basilic tropical, d’estragon et/ou de cumin dans une huile végétale. Votre abdomen vous en remercie déjà !

8) La piste homéopathique

homéopathie
Crédits : Pixabay/WerbeFabrik

Si vous mangez avec trop d’empressement ou que les aliments sucrés vos ballonnent, c’est Argentum nitrinum 9 CH qu’il vous faut (2 granules 3 à 4 fois par jour). Sinon, tout dépendra de la localisation des douleurs abdominales !

  • Au dessus du nombril (en général à cause d’un trop plein d’air avalé) : Carbo vegetabilis 5 CH – 2 granules 3 fois par jour
  • Sous le nombril (à cause des gaz intestinaux) : Lycopodium 5 CH – 2 granules 3 fois par jour
  • Dans ces deux zones : China Rubra 5 CH – 2 granules 3 fois par jour

9) L’ultra-levure

Cette solution se base sur une souche de levure probiotique (des champignons microscopiques). Ici, on travaille sur l’amélioration profonde de la flore intestinale pour stopper les ballonnements liés à un transit rapide. Comptez 100 à 200 mg par jour sous la forme de gélule. En plus, cette solution convient à tout le monde, car elle n’apporte aucun effet indésirable. En effet, les seuls risques encourus sont de type allergique, et ils sont très rares !

Source

Articles liés :

7 aliments qui réduisent les ballonnements

Un moyen naturel de combattre les flatulences et les ballonnements

Un remède naturel pour lutter contre les ballonnements


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.