in

Manger un fruit en dessert : pourquoi c’est une très mauvaise idée

Crédits : iStock - Modif : ADGM

On sait tous que les fruits de saison sont riches en bons nutriments : fibres, vitamines, minéraux (calcium, potassium…) et antioxydants. Ils sont excellents contre les risques de cancer, d’obésité et de maladies cardiovasculaires. Aussi, tant pour des raisons de santé que par gourmandise sans culpabiliser, on apprécie toujours cette petite touche sucrée pour finir le repas. Que ce soit seuls, en salade de fruits, avec du fromage blanc, en verrines, en compote ou encore avec une panna cotta, c’est aussi un bon moyen d’atteindre les cinq fruits et légumes par jour. Néanmoins, avez-vous déjà remarqué que cette habitude très française se constate rarement à l’étranger, et notamment en Asie ? Prendre un fruit en guise de dessert est en réalité une fausse bonne idée, et on vous explique pourquoi.

Amateur de raisins, agrumes, bananes, poires, abricots, fruits exotiques, mangue, fruits rouges, fraises, ananas et autres fruits en tout genre ? Nous vous expliquons aussi à quel moment les consommer !

Manger un fruit en dessert : pourquoi c’est une mauvaise idée

gaufre fruitée
Crédits : Pixabay/marbus79

Pourquoi faudrait-il éviter de chatouiller les papilles de ses convives avec de bons fruits en fin de repas ? La raison est très simple : cela peut perturber et ralentir la digestion. En effet, chaque aliment a un temps de digestion propre. La digestion des légumes, graines, noix, poissons, viandes et féculents peut pendre entre trente minutes et cinq heures. Néanmoins, les fruits se digèrent quant à eux plus rapidement. Aussi, si on les consomme à la suite du repas, ils vont se retrouver bloqués pendant plusieurs heures entre l’estomac et l’intestin grêle.

Ainsi bloqués, ils ne peuvent pas être digérés par l’intestin grêle et y libérer leurs nutriments. Ils vont alors commencer à fermenter dans l’estomac, sécrétant au passage du sucre, puis de l’alcool. Par ailleurs, les acides gastriques stomacaux vont avoir tout le loisir de détruire leurs délicieuses vitamines.

Quelles conséquences le dessert fruité a-t-il sur notre santé ?

mal au ventre digestion difficile
Crédits : iStock

De nombreuses personnes se plaignent de mal digérer les fruits. Pourtant, ils sont loin d’être indigestes ! Le problème, c’est que le fait de les consommer au mauvais moment peut avoir de nombreux effets délétères. En cas de système digestif fragile, manger des fruits en dessert se solde souvent par des maux de ventre. On constate alors des lourdeurs dans l’estomac, ballonnements, flatulences, brûlures d’estomac, voire une cirrhose. En cas de syndrome du côlon irritable, cela peut aussi occasionner des douleurs et des crampes. En outre, une partie des éléments nutritifs des fruits est perdue dans le processus. À tous ces désagréments s’ajoute donc la perte de la qualité nutritive des fruits.

Si on ne les mange pas en dessert, quel est le bon moment pour manger un fruit ?

fruits salades de fruits
Crédits : Pixabay/Silviarita

Pour éviter tout désagrément, il faut donc éviter de manger son fruit en dessert. Toutefois, quel est le bon moment pour en profiter en mieux sans souffrir de troubles digestifs ? L’idéal est de consommer son fruit frais en dehors des repas. Il est possible de le manger avec l’estomac vide du matin (entiers de préférence, en smoothie ou jus frais). Sinon, il est possible d’en consommer une heure avant le repas et trois ou quatre heures après le repas. Cela laissera ainsi tout le loisir à votre estomac de se libérer. Si vous tenez absolument à manger des fruits en dessert, mieux vaut consommer vos framboises, myrtilles, mûres, oranges, cerises ou encore figues cuites. Les fibres des fruits cuits sont ainsi plus facilement assimilables par les intestins fragiles.

Bon à savoir : Si vous optez pour une tisane digestive à base de plantes, ne la consommez pas non plus directement après le repas ! À consommer une demi-heure avant de manger ou une heure après pour éviter de freiner l’action des sucs digestifs.