in

Épluchures de fruits : 11 utilisations très futées pour ne pas les gâcher

Crédits : PublicDomainPictures/Lynn Greyling
Épluchures de fruits : 11 utilisations très futées pour ne pas les gâcher
noté 5 - 1 vote

On retrouve de nombreux nutriment et bienfaits dans les épluchures de fruits. Malheureusement, on n’utilise parfois pas tout leur potentiel. Du coup, que ce soit parce qu’on n’aime pas ça ou qu’elles ne se mangent pas, elles nous restent sur les bras ! Voici comment faire pour ne plus jamais gaspiller ces talentueuses pelures. En revanche, favorisez les fruits bio pour ne pas ingurgiter des cocktails de pesticides. En effet, la peau en est malheureusement couverte…

Utiliser les zestes d’agrumes

orange agrumes
Crédits : Pixabay/Moigram

1) Gardez les zestes pour en saupoudrer dans vos plats

Ici, tout se passe bien avant de cuisiner ou manger un agrume (citron, citron vert, orange…). En effet, on prélève les zestes en évitant de prendre la partie blanche (le zist). Puis on garde ces zestes dans un pot au réfrigérateur ou au congélateur. Cela pourra agrémenter les plats, boissons, sauces, vinaigrettes…

2) Préparez de l’huile d’olive au citron parfaite en assaisonnement

Tout d’abord, on réunit les ingrédients : 500 ml d’huile d’olive et 4 à 6 pelures. Ensuite, on fait mijoter le tout à feu doux pendant un quart d’heure avant de laisser refroidir. Et pour terminer, on filtre et on transvase dans une bouteille hermétique !

3) On en fait un nettoyant multi-usage

C’est idéal si l’odeur du vinaigre vous rebute trop pour l’utiliser malgré son efficacité ! En effet, on peut y faire macérer des herbes ou des épices. Néanmoins, les agrumes restent la meilleure manière d’améliorer son odeur piquante. Du coup, comptez environ 4 oranges pour 500 ml de vinaigre. Ensuite, il n’y a plus qu’à laisser macérer. Pour découvrir les temps de macération et les herbes ou épices qui fonctionnent bien, suivez le lien.

4) Mettez au point une poudre à récurer au pamplemousse

En effet, on ne fait pas mieux pour déloger les saletés du four, des w.c. ou de l’évier. Pour commencer, hachez l’écorce de trois pamplemousses et ajoutez-y la même dose de sel et de bicarbonate. Ensuite, transvasez dans un pot hermétique… et c’est tout !

5) Faites chauffer les pelures au micro-ondes pour en chasser les odeurs.

Toujours au niveau des odeurs, vous pouvez faire brûler les pelures dans la cheminée ou les poser sur un radiateur chaud pour que cela dégage de bonnes odeurs.

Utiliser la peau de banane

banane
Crédits : PxHere

1) Faites-en un thé

Il y a mille et une façons d’utiliser une peau de banane. Néanmoins, l’une des plus utiles reste la fameuse infusion à base d’eau et de cette peau qui favorise le sommeil ! À boire peu de temps avant de se mettre au lit.

2) Autre utilisation en cuisine : mangez-la tout simplement

Nous avions déjà évoqué les bienfaits de la consommation de peaux de bananes dans un article. En effet, à l’instar des peaux de kiwi (qui se mangent également), elles sont riches en nutriments. Mais si la texture ou l’idée vous dérange, rien ne vous empêche de les ajouter à un smoothie ! Ainsi, vous ne perdez ni leurs fibres ni leurs vitamines.

Utiliser les épluchures de pommes (ou de poires !)

épluchures pelures peau pomme
Crédits : MaxPixel

1) À ajouter dans le smoothie

On a beau savoir que c’est une partie très vitaminée de la pomme, on n’aime pas toujours ça… Cependant, il y a plusieurs utilisations possibles à commencer par un mixage avec votre smoothie. En effet, cela vous aidera à garder les nutriments et les fibres des épluchures. En plus, vous donnerez un délicieux goût fruité à votre breuvage !

2) Faites-en un thé

Sinon, vous pouvez garder les épluchures de trois pommes et les faire infuser dans de l’eau avec un bâton de cannelle. Ensuite, complétez le tout avec du sucre ou du miel si vous le souhaitez.

3) Transformez-les en chips

Voilà qui n’est pas sans rappeler la recette des bonbons à la peau de kiwi ! On mélange trois cuillères de sucre et une de cannelle. Puis on parsème soigneusement cette poudre sur des pelures disposées sur une plaque. Après 30 minutes à 150°C, ce sont de vraies merveilles croustillantes et savoureuses.

4) Préparez du vinaigre de cidre maison

Tout d’abord, disposez les pelures et les trognons au fond d’un bocal. Puis submergez-les bien sous 500 ml d’eau et deux cuillères à soupe de sucre. Ici, on veillera à ce que tout soit bien mélangé et qu’aucune pelure ne flotte en surface. Sinon, gare aux moisissures ! Ensuite, on y pose un filtre à café et un couvercle. Puis laissez macérer une semaine en mélangeant une fois chaque jour. En fait, le mélange est prêt à être filtré quand on voit des bulles en surface. Continuez ensuite à faire macérer le mélange dans le bocal avec un filtre à café sous le couvercle. En effet, c’est à cette étape que l’on va chercher à atteindre l’acidité désirée. Enfin, on transvase dans une bouteille stérilisée et on garde notre vinaigre jusqu’à un an au réfrigérateur.

Et pour les pelures de légumes ?

pelures épluchures pomme de terre
Crédits : Public Domain Pictures

Comme pour les pommes, il est facile de préparer des chips avec des épluchures de carottes, panais ou pommes de terre. Pour ce faire, on applique le même mode opératoire. En effet, on met les épluchures sur une plaque et on les parsème d’herbes, d’épices et d’huile d’olive. Ici, faites-vous plaisir : cumin, paprika, ail en poudre, poivre… Après 8 à 10 minutes au four, ce sera prêt. Tout simplement à croquer !

Source

Articles liés :

Au lieu de jeter les graines du melon, faites-en un délicieux apéro !

10 astuces simples et pratiques pour éviter le gaspillage alimentaire

7 manières intelligentes d’utiliser la peau d’oignon. Fini la poubelle !