in

Épluchures d’ail : 6 astuces incroyables pour les utiliser

Crédits : Flickr/Quinn Dombrowski - Modif. : Astucesdegrandmere.net
Épluchures d’ail : 6 astuces incroyables pour les utiliser
noté 4.3 - 6 votes

L’ail est aussi bon pour la santé que délicieux. Réputé bon pour le cœur et la tension, ce condiment antioxydant et antibiotique lutte aussi contre le cancer et le diabète. Mais même sans ses propriétés, cet alicament (aliment médicament) est un indispensable en cuisine. En effet, son goût unique parfume de nombreux plats salés qui ne sauraient s’en passer. Néanmoins, les épluchures d’ail font figure de victimes collatérales. Pourtant, elles ont elles aussi de nombreuses choses à offrir… Alors, jetez un œil à cette liste d’utilisations et assurez-vous de ne plus les mettre à la poubelle !

1) Avant tout, sachez que vous n’êtes pas obligé de retirer les épluchures d’ail

ail
Crédits : PxHere

Dès qu’on le cuisine, c’est un peu un réflexe : on retire les extrémités, le germe et la peau. Parfois, on va même utiliser des techniques pour tout peler rapidement et efficacement comme en passant le tout au micro-ondes !  Pourtant, on peut très bien laisser les épluchures pour le cuisiner “en chemise”. De cette manière, on ajoute du croquant dans les rôtis et autres plats qui vont au four, mais l’ail en lui-même sera fondant à l’intérieur. En plus, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la peau est bonne (même très bonne). Elle contient en plus des vitamines et des antioxydants bons pour le cœur et contre le vieillissement.

2) Glissez-les dans les préparations mijotées pour donner du goût !

soupe potage automne hiver plat chaud
Crédits : Pixabay/Jill111

Contrairement à la gousse, les épluchures d’ail ont un arôme plus doux et subtil qui relève les plats en douceur tout en ajoutant des nutriments. De fait, on peut tout à fait les laisser fondre dans les soupes, bouillons, ragoûts et tous les bons petits plats qui mijotent en douceur (chili con carne, etc.).Ensuite, retirez ce qui ne s’est pas désagrégé à la cuisson avant de servir. Aussi, vous pouvez en glisser dans le sel pour lui donner une saveur agréable. Certains en font même infuser dans de l’huile de cuisson ou d’assaisonnement ! Pour ces utilisations, faites-les d’abord sécher pendant 2 à 3 h au four à 60°C. Ainsi, les saveurs seront plus concentrées.

3) Préparez une infusion d’épluchures d’ail !

toux bronchite
Crédits : iStock

Faire un thé avec de la peau d’ail ? En voilà une drôle d’idée ! Pourtant, c’est non seulement simple à faire, mais aussi très utile. Après avoir fait infuser les épluchures dans une boule à thé glissée dans l’eau bouillante, on pourra lutter contre les toxines qui colonisent le corps, les diarrhées bactériennes ou infectieuses passagères et la fatigue. De plus, on peut les associer avec du gingembre frais contre la grippe ou le rhume et le laurier pour se relaxer. Enfin, vous pouvez en jeter une bonne poignée avec des zestes de citron pour faire des inhalations. Cela vous sera très utile contre une grosse toux persistante ou une bronchite !

4) Faites-en un pot-pourri pour éloigner les bébêtes

Crédits : iStock

Il n’y a pas que les vampires et votre partenaire quand il doit vous embrasser après que vous en ayez mangé qui redoutent l’ail ! En effet, son odeur est un vrai repoussoir pour de nombreux insectes et nuisibles. Ainsi, on peut utiliser les épluchures pour avoir cet effet répulsif sans s’asphyxier (l’odeur des peaux ne vous gênera pas). Pour ce faire, on les glisse dans une coupelle avec d’autres répulsifs ou produits qui sentent bon : cannelle, lavande, thym, pétales de rose séchés, etc. Dans la maison, ça gardera les insectes et mouches loin de vous. Vous pouvez aussi juste mettre des coupelles d’épluchures d’ail dans le jardin.

5) Aussi, on s’en sert avec plaisir au jardin pour prendre soin des plantes

pucerons
Crédits : Pixabay/Pollydot

On pourra très bien les glisser dans le compost. D’ailleurs, cela aide à concocter un bon fertilisant pour les potagers, vergers et les rosiers. Sinon, vous pouvez carrément leur préparer une décoction d’ail ! En arrosage, cette dernière prévient la fonte des semis. Par ailleurs, en pulvérisation, elle lutte contre les nuisibles et infections diverses des plantes : mildiou, pucerons, acariens, chenille, oïdium, cloque du pêcher et de la vigne, rouille, pourriture grise, etc.

Pour ce faire, on broie l’ail grossièrement avec la peau. Comptez 100 g par litre d’eau de pluie et n’excédez pas 10 ou 20 l, car le mélange s’utilise sous 48h. Puis on va faire bouillir le tout à couvert pendant 20 à 30 min. Ensuite, laissez bien refroidir en gardant le tout couvert pour conserver les essences volatiles. Enfin, filtrez dans un bidon en plastique et c’est prêt à être utilisé !

6) Et enfin, faites une lotion antirides à base d’épluchures d’ail !

coton soin visage lotion nettoyage
Crédits : iStock

C’est peut-être l’idée la plus saugrenue de cette liste, mais une infusion de peaux d’ail pourra vous faire une merveilleuse lotion tonique pour offrir une cure de jouvence à votre épiderme ! En effet, on y retrouve de la vitamine C et des antioxydants très utiles aux peaux matures. Et pour l’odeur, on vous rassure : elle n’est pas si forte que vous l’imaginez et on ne sent plus rien après avoir mis sa crème.

Bon à savoir : 

Si ces utilisations des épluchures d’ail vous intéressent, mais que vous n’en avez pas encore l’usage, vous pouvez les congeler ! Ainsi, elles seront prêtes à être utilisées quand vous en aurez besoin. En tout cas, favorisez l’ail bio, car les épluchures peuvent avoir une grosse concentration de pesticides.

Source

Articles liés :

7 manières intelligentes d’utiliser la peau d’oignon. Fini la poubelle !

8 astuces malignes pour recycler la peau de citron

Comment faire pousser facilement de l’ail chez soi pour ne plus jamais en manquer