in

5 astuces pour faire mûrir plus vite vos fruits

Crédits : iStock

Vous avez de beaux fruits dans le frigo ou dans la corbeille à fruits, mais ils vous semblent trop verts à votre goût ? Pour certains d’entre eux, il est possible d’accélérer le mûrissement, mais cela ne fonctionne que pour ceux qui sont climactériques (ce sont les fruits qui mûrissent après la cueillette alors qu’un fruit non climactérique deviendra mûr en poussant sur son arbre et ne changera plus après, sauf pourrissement). Voici des astuces pour que vos fruits et légumes de saison au réfrigérateur ou à température ambiante (par exemple pour les fruits exotiques ou les tomates) arrivent à maturation plus rapidement ! À vous les bons fruits mûrs aux exquis arômes pour une dégustation réussie

1) Pour faire mûrir l’avocat, mettez-le avec une banane dans un sac en papier brun pendant une nuit.

La banane produit beaucoup d’éthylène, un gaz qui favorise le mûrissement de tous les fruits. Le fait d’utiliser un sac en papier accélère le processus en élevant la concentration de gaz, en retirant l’humidité et en faisant passer un peu d’air en temps, du coup, il respire plus que le sac en plastique (qui favorise quant à lui le pourrissement).

Autre technique plus rapide pour faire mûrir un avocat, vous pouvez le mettre 10 minutes à 90 °C dans le four (après l’avoir emballé dans du papier d’aluminium). Cela va accélérer le processus de maturation, mais l’avocat ne sera pas cuit ! Sa saveur restera donc intacte.

Crédits : pixnio

2) Pour des bananes bien mûres et sucrées, on les dépose une nuit dans un sac en papier brun avec une pomme.

Crédits : Pixabay

Comme la banane, la pomme relâche beaucoup d’éthylène et cela va rendre les bananes plus mûres. Il est important d’utiliser un sac en papier brun qui n’est pas traité et sans cire, plastique ou amidon.

Bon à savoir : si vous glissez des pommes dans vos pommes de terre, cela permettra au contraire de les garder plus longtemps et les empêcher de germer.

3) Mettez une mangue dans un saladier rempli de riz et couvrez-la bien. À laisser une nuit complète !

Pixabay

Le riz garde la juste quantité d’éthylène prisonnière et permet donc de faire mûrir la mangue plus vite. Cela la protège aussi des chocs, du pourrissement précoce ainsi que des risques de s’abîmer. Cela se fait notamment beaucoup en Inde où tous connaissent cette astuce pratique !

4) Enveloppez les pêches, les nectarines et les prunes dans du tissu en coton.

Capture vidéo de la chaîne YouTube de Nifty

Malheureusement, l’astuce du sac en papier brun n’est pas recommandée, car cela risque de les faire flétrir plus qu’autre chose. Un tissu permet au dioxyde de carbone de vos fruits de s’échapper et à l’oxygène de passer. Après quelque temps, on peut littéralement sentir quand elles sont prêtes : leur délicieuse odeur se fait en effet sentir ! En revanche, évitez d’utiliser la ratine pour réaliser cette astuce : elle absorbe trop l’humidité.

5) De manière générale, on peut utiliser un fruit mûr pour en faire mûrir un autre !

Crédits : Pixabay

Face à face avec une poire dure comme pierre, que faire ? Vous pouvez la mettre dans un sac en papier brun avec un fruit bien mûr, une pomme ou une banane. Les fruits frais dégagent de plus en plus d’éthylène en mûrissant et comme vu plus haut, ce gaz aide les fruits à mûrir ! La banane et la pomme dégagent quant à elle beaucoup d’éthylène à la base et sont toujours utiles. Vos kakis, abricots, cerises, poires, kiwis, mangues, mirabelles et autres petits fruits riches en nutriments et vitamines (vitamine C, potassium, etc.) seront ainsi mûrs à point !

À cause de ces gaz, soyez toujours vigilant quand un fruit est bien mûr : le pourrissement est proche et les autres fruits peuvent vite en pâtir (parfois la corbeille entière) ! Surveillez bien la maturation des fruits. S’ils deviennent trop mûrs, ils ne seront plus bons qu’à faire des desserts, confitures ou compotes…. C’est certes délicieux, mais ce n’est pas le but.

En vidéo :