in

7 astuces pour empêcher les fruits de mûrir trop vite (et donc de pourrir)

Crédits : iStock

En fonction des variétés et de leur type, tous les fruits n’arrivent pas à maturité à la même vitesse. Néanmoins, une fois arrivés à maturation, ces aliments fragiles peuvent avoir tendance à vite pourrir s’ils ne sont pas consommés dans les temps. Et si l’on peut toujours utiliser les fruits mûrs en confitures ou pour réaliser des compotes et smoothies, il y a toujours un moment où ils finissent à la poubelle ! Heureusement, il existe des astuces pour les empêcher de s’abîmer trop vite et pour retarder leur pourrissement afin d’éviter ce gaspillage alimentaire. Voici comment empêcher les fruits de mûrir trop vite et augmenter leur durée de conservation.

1) Ne pas trop acheter de fruits et légumes !

fruits en brochettes
Crédits : iStock

Difficile de ne pas se laisser tenter par des promotions et ces vitamines qui s’offrent à nous sur les étals colorés de supermarché… Néanmoins, si l’on sait que l’on ne pourra pas consommer deux kilos de nectarines, oranges ou kiwis en temps voulu, inutile de se laisser tenter juste parce que l’offre est alléchante ! Lors de l’achat ou de la cueillette, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. Il faut toujours veiller à ne pas abuser sur les quantités et ne prendre que ce que vous savez que vous allez consommer et utiliser.

2) Le frigo pour empêcher les fruits de mûrir trop vite ?

fruits salades de fruits
Crédits : Pixabay/Silviarita

Certes, le froid dans le frigo peut aider à ralentir le mûrissement et allonger la durée de vie des petits fruits frais. C’est aussi, sous du film alimentaire ou papier aluminium, la meilleure solution de conservation pour les fruits entamés. Toutefois, cela peut aussi altérer leurs qualités gustatives et nutritionnelles ! Mis à part les pommes, poires ou agrumes, préférez mettre au réfrigérateur les fruits très à point que vous voulez sauver d’un pourrissement. Cela leur fera gagner quelques jours de plus. Glissez-y aussi les fruits qui ont tendance à mûrir après la récolte (pêches, abricots…) et qui ne supporteront pas sur la durée l’exposition à température ambiante ou au soleil.

Notez toutefois que tout fruit sortant du frigo devra être très vite mangé. En effet, les écarts de température vont empirer le processus de maturation des fruits réfrigérés. 

3) Bien organiser sa corbeille à fruits pour leur éviter de mûrir trop vite

panier de fruits
Crédits : Pixabay/Hevoli

Déjà, gardez toujours votre corbeille à fruits dans un endroit frais et sec, voire un placard sombre si vous avez de la place. Pensez aussi à respecter quelques règles simples. Surtout, mettez toujours les fruits plus lourds en dessous (ananas, noix de coco, melon, pastèque, etc.). Les pommes doivent toujours être rangées à l’envers (queue vers le bas) à l’inverse des poires (queue vers le haut). Et si vous constatez des fruits tachés ou talés, mangez-les en priorité : ils pourraient contaminer les autres fruits ! Enfin, si vos fruits sont déjà mûrs, ne les laissez pas à proximité de fruits qui dégagent de l’éthylène (pommes, bananes, pêches, prunes, abricots ou figues). Cela les ferait rapidement pourrir. C’est en revanche très utile pour faire mûrir des fruits trop verts.

Pour les nectarines, prunes, cerises, raisins ou pêches, pensez à les conserver dans un sachet plastique ou une boîte hermétique pour leur éviter d’être en contact avec l’oxygène qui accélère leur mûrissement et dégradation.

4) Éviter les mauvais mélanges

fruits légumes
Crédits : jacquisosa / Pixabay

Comme dit précédemment, les fruits qui dégagent beaucoup d’éthylène comme les pommes et bananes ne font pas bon ménage avec les autres. Néanmoins, d’autres produits frais s’entendent très mal à l’instar de l’oignon et de la pomme de terre qui se font pourrir. Si on veut conserver le plus longtemps possible ses fruits et légumes frais, il faut donc faire attention à leurs voisins ! Par exemple, si vous rangez une pomme ou une poire dans le bac à légumes du frigo à proximité de carottes, vous allez leur donner un goût amer.

5) Utilisez un bouchon en liège !

bouchon en liège
Crédits : Pixnio

Glisser un bouchon en liège (du vrai liège surtout) coupé en deux dans le panier à fruits a de nombreuses utilités. Cela permet d’absorber naturellement l’humidité qui en émane pour éviter à vos fruits de mûrir trop vite. En plus de les empêcher de maturer prématurément et de noircir, cela dégage une odeur désagréable pour les moucherons. C’est donc un bon répulsif qui va en plus vous donner quelques jours supplémentaires pour consommer vos fruits !

Vous pouvez aussi disposer du charbon de bois en poudre dans une coupelle à mettre au fond de votre corbeille à fruits.

6) Congelez les fruits en trop

congélateur congélation
Crédits : iStock

On peut congeler la plupart des fruits et c’est idéal pour avoir toute l’année de l’abricot ou des baies. Pour réussir la congélation, il est conseillé de les dénoyauter au préalable et de les couper en deux ou en tranche. Vous n’aurez plus qu’à les disposer à plat sur une plaque direction le congélateur. Cette technique évite de se retrouver avec des fruits collés les uns aux autres. Sachez toutefois qu’après décongélation, les fruits (et notamment ceux qui sont riches en eau comme les fraises) peuvent avoir moins de saveur. Les fruits décongelés sont parfaits pour une utilisation en compote, en sirop, en coulis, en confiture, en smoothie ou en tarte. Bref, ils seront meilleurs cuisinés que consommés tels quels.

7) Les astuces pour empêcher les fruits de mûrir trop vite, fruit par fruit !

banane
Crédits : Pixabay/CongerDesign

Bananes : En magasin, prenez des bananes mûres et d’autres plus vertes, et mangez les plus mûres d’abord. Les autres auront ainsi le temps de mûrir tranquillement ! Conservez-les à température ambiante sauf quand elles sont trop mûres : un passage au frigo vous fera gagner quelques jours. Sortez-les toujours de leur emballage en plastique, car sinon, leur éthylène les fera pourrir. La bonne idée : ne pas les détacher avant de les consommer et emballer leur queue dans du film alimentaire !

Fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, groseilles) : Rincez-les avec de l’eau vinaigrée et essuyez-les bien avant de les mettre au frigo. Le vinaigre va limiter l’apparition de moisissures.

Tomates : Ne les laissez pas enfermées dans leur sachet plastique avec leur propre éthylène. Et surtout, comme tous les fruits gorgés d’eau, évitez le frigo qui va détruire leur goût et les rendre farineuses. L’idéal ? Les conserver “tête” vers le bas avec leur pédoncule dans un saladier éloigné de toute source de chaleur et sous un chiffon pour les protéger de la lumière.