in

Les 9 types d’aliments les plus cancérigènes qu’il faudrait moins manger

Crédits : iStock
Les 9 types d’aliments les plus cancérigènes qu’il faudrait moins manger
noté 5 - 1 vote[s]

Dans notre quête d’une bonne santé, nous ne pouvons pas ignorer que l’alimentation est un point crucial. Bien sûr, ce n’est pas la seule chose à prendre en compte puisque la sédentarité, le tabac ou encore le surpoids sont autant d’éléments qui nous exposent à des maladies graves. Néanmoins, si on sait en général qu’il faut manger de manière saine, variée et équilibrée, on ignore parfois certains aliments plus ou moins insoupçonnables peuvent créer des dommages ! Ainsi, pour limiter nos risques de souffrir d’un cancer, il y a un certain nombre d’aliments que l’on peut limiter autant que faire se peut. Voici les aliments cancérigènes dont vous ne devez pas abuser.

La liste des aliments les plus cancérigènes :

1) Les viandes transformées

saucisson charcuterie
Crédits : Pixabay/MagicFairy

Une viande transformée, c’est une viande qui n’est plus sous son état initial après avoir subi des modifications. Ici, il peut s’agir de salaison, maturation, fermentation, fumaison ou ajout d’ingrédients pour rehausser la saveur et la conservation. Ainsi, cela tend à nommer plus particulièrement la charcuterie. Mais les saucisses, cordons-bleus, certaines viandes hachées, viandes en conserve et autres pâtés peuvent aussi s’inscrire dans cette catégorie ! Pendant très longtemps, on a pensé que ces viandes étaient des aliments cancérigènes. Mais aujourd’hui, ce sont désormais de nombreuses études scientifiques ainsi que nul autre que le  Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) qui indiquent que ce sont des cancérigènes certains. D’ailleurs, on les incrimine plus particulièrement dans les risques de cancer colorectal et de l’estomac. Ainsi, mieux vaut les réserver à un usage exceptionnel.

2) La viande rouge

viande de boeuf pièce de boeuf viande rouge
Crédits : iStock

Pour le CIRC, la viande rouge est l’un des aliments cancérigènes probables ! En effet, ces viandes vous exposent plus aux cancers du rectum, côlon, pancréas et prostate. Ainsi, mieux vaut se limiter à une viande rouge par semaine à moins de souffrir d’anémie ou d’une carence en fer quelconque. En tous les cas, il convient de limiter sa consommation de viande de porc, veau, bœuf, agneau, cheval, chèvre et mouton. Tous les organismes de santé s’accordent en effet sur notre surconsommation occidentale et ses effets sur nos organismes à outrance.

3) L’alcool

boire alcool bière
Crédits : Pixabay/Foundry

Les boissons alcoolisées sont dans la liste des cancérigènes avérés par le CIRC. Ils augmentent les incidences de cancers du foie, du côlon, du rectum, du sein, de l’œsophage et des voies  aérodigestives supérieures. Par ailleurs, cela ne concerne pas un alcool en particulier puisque seule la quantité d’alcool pur bue augmente les risques de cancer.

4) Les boissons bues trop chaudes

tisane thé remède café malade
Crédits : iStock

Quand nous vous proposons des remèdes à base de tisane, nous vous conseillons de ne pas les boire trop chaud. Bien sûr, cela permet de ne pas se brûler, mais cela permet aussi d’éviter d’irriter vos voies aériennes quand on souffre de toux notamment. Cependant, boire du thé ou café trop chaud augmente les risques de cancer de l’oesophage en favorisant les carcinomes épidermoïdes… Dommage quand on pense qu’il suffit d’attendre un peu que la température du breuvage soit adaptée !

5) Les aliments cuits avec des températures élevées

barbecue brochettes grillades
Crédits : PxHere

Des composés chimiques cancérigènes apparaissent dans les aliments lorsqu’ils sont en contact direct avec une flamme ou surface chaude. Ici, on fait bien évidemment mention du barbecue ou des grillades à la poêle. Ainsi, dès que la recette le permet, optez pour des modes de cuisson qui vont respecter les aliments. Par exemple, on peut s’essayer à la cuisson au four, à la vapeur ou même à l’anglaise. Pour cette dernière, on fait cuire les aliments dans un grand volume d’eau salée et l’on met ensuite rapidement fin à la cuisson en plongeant les aliments dans une eau glacée.

6) Les fruits et les légumes non issus de l’agriculture biologique

fruits légumes
Crédits : Wikipédia

L’agriculture biologique utilise des pesticides, mais ces derniers ne sont pas de synthèse et ils présentent moins de risques pour l’Homme. En effet, les pesticides chimiques laissent des résidus sur les fruits et légumes issus de circuits conventionnels. Et bien souvent, un simple nettoyage ou retirer la peau ne suffit pas à s’en débarrasser, car on les retrouve au sein même du produit. Or, il a été démontré que la consommation de produits bio diminuait de 25% le risque de cancer de ceux qui les achetaient. Du coup, mieux vaut privilégier des produits bio pour réduire votre consommation d’aliments cancérigènes !

7) Les produits raffinés

pain
Crédits : fuhlhage / Pixabay

Malheureusement, le raffinage ne va pas qu’appauvrir les aliments de tous leurs bons nutriments ! En plus de les priver de vitamines, minéraux et des super fibres qui nos protègent des cancers, cette altération de leur qualité nutritive augmente aussi notre exposition aux risques de cancer. Bien souvent, ces aliments pauvres en nutriment sont en effet gavés d’additifs ou conservateurs (les fameux “E…” sur nos étiquettes), ce qui rend ces aliments encore plus cancérigènes ! Ainsi, mettez l’accent sur les fibres : aliments aux céréales complètes, son de blé, fruits et légumes, légumineuses, noix, etc. Et au contraire, oubliez les aliments raffinés et leurs calories vides. En général, on les reconnaît au fait qu’ils sont plus blancs que blanc (sucres, céréales, riz, etc.).

8) Le sucre en excès

donut sucre gourmandise grignoter
Crédits : Pexels/Sharon McCutcheon

Dans notre article, sur les signes bizarres qui montrent que vous mangez trop de sucre, nous avions commencé à évoquer les dangers d’une alimentation trop sucrée. En effet, cela favorise le surpoids et l’obésité qui augmente les risques de cancer. En plus, cela crée un milieu propice au développement de cellules cancéreuses, car elles s’en nourrissent.

9) Les poissons d’élevage

saumon
Crédits : Pixabay/Meditations

Généralement, on tend à décrier la viande et à voir le poisson comme l’aliment sain par excellence. Néanmoins, vu qu’on ne varie pas notre consommation, cela a donné lieu à des dérives. Ainsi, les poissons les plus appréciés sont élevés et se développent à l’aide de substances hautement cancérigènes. Gavés d’antibiotiques, de mercure, de PCB et de métaux toxiques, ces derniers sont donc bien éloignés de l’idée que l’on se fait d’une alimentation saine ! Du coup, mieux vaut manger moins de poissons gras et privilégiez les élevages de poissons biologiques. En effet, ils sont mieux nourris et les intrants sont limités durant le cycle de vie des poissons. Préférez aussi les poissons de saison et ceux qui sont plus boudés par les consommateurs (araigne, bar de ligne, dorade grise de ligne, maquereau, etc.).

Source

Articles liés :

Alimentation : 7 erreurs qui augmentent les risques de cancer

Les 5 meilleurs aliments anti-cancer ?

Bienfaits du chocolat : 3 bonnes excuses pour en manger


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.