in

Que faut-il manger lorsqu’on est malade ou qu’on ne se sent pas bien ?

Crédits : iStock

« Mange, cela te donnera des forces ! », qui n’a pas déjà entendu ça ? En effet, les médicaments, c’est bien. Toutefois, la santé passe aussi par l’alimentation. Si le corps est bien nourri, toutes les chances sont de son côté pour qu’il soit au top de sa forme. Si on reste dans la même logique, que faut-il manger lorsqu’on est malade pour nous aider à nous sentir mieux ? Par exemple, saviez-vous que la peau blanche des agrumes est remplie de flavonoïdes qui stimulent le système immunitaire et accélèrent la récupération ? Si la nourriture peut favoriser un prompt rétablissement, que faut-il consommer lorsqu’on a la grippe ou qu’on souffre de nausées ? Voici quelques idées pour utiliser vos repas à votre avantage en cas de maladie et aider vos défenses immunitaires.

Le mal de tête ou la fièvre

maux de tête céphalées fièvre
Crédits : Flickr/Jose Navarro

Même si vous êtes vraiment au plus mal et que vous n’avez rien envie de manger, forcez-vous pour ne pas empirer les symptômes. Le corps a besoin de calories pour s’en remettre sans pour autant avoir trop de graisses à assimiler. Que manger quand on est malade et qu’on a la migraine ou un simple mal de tête ?

Une bonne soupe de lentilles à la marocaine avec des oignons et de l’ail (deux antibactériens pleins d’allicine), du gingembre, des tomates, des lentilles, du persil, de la coriandre, de l’huile et des épices peut vous rassasier, vous apporter des protéines végétales. De plus, les épices sont anti-inflammatoires. Cherchez aussi à consommer du magnésium pour détendre les vaisseaux sanguins.

Évitez en revanche le chocolat, les noix ou les produits laitiers qui pourraient augmenter votre fièvre. Le sucre peut quant à lui affaiblir le système immunitaire et augmenter l’inflammation.

Les sinus encombrés

rhume mouchoirs moucher nez
Crédits : iStock

Consommez du poulet, car il contient un acide aminé, la cystéine, qui aide à dissoudre le mucus dans vos poumons et à le rejeter. Parfait en cas de nez bouché ! Le gingembre possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires et c’est donc votre meilleur ami en cas de mauvais rhume. Le cidre et l’eau citronnée sont de bonnes boissons lors des épisodes de nez bouchés. Vous pouvez aussi boire du lait d’or avec 25 cl de lait de coco ou d’amande dans une casserole auxquels vous ajoutez 1 cuillère à café de curcuma, 1 cuillère à café de gingembre en poudre, 1 pincée de poivre noir, et un peu de miel. Faites frémir le tout et laissez reposer 10 min avant de le consommer chaud.

Ne consommez pas d’épices, de produits laitiers, de sucre ou d’alcool au risque de provoquer plus d’écoulements ou de les transformer en congestion nasale.

Une gorge irritée et douloureuse

malade mal de gorge extinction de voix aphonie
Crédits : iStock

La gorge a besoin de chaleur pour être décongestionnée, faites cela avec un bon bouillon ou des tisanes de plantes au miel. Le miel est en effet votre meilleur allié grâce à son pouvoir antiseptique et ses oligoéléments. Sautez aussi sur les légumes, car les nutriments qu’ils apportent vont combattre l’inflammation et soulager la douleur.

Page suivante, les aliments à manger en cas de nausée, constipation et diarrhée