in

Rhume : les 7 aliments à éviter absolument !

Crédits : iStock

Combiner toux, éternuements et maux de gorge, avoir le nez qui coule ou nez bouché et utiliser des mouchoirs à s’en arracher les narines, ressentir une fatigue et des maux de tête… Souffrir des symptômes du rhume n’est définitivement pas très agréable, et l’on est alors prêt à tout pour vite guérir ! Et si on commençait par adopter la bonne alimentation pour se décongestionner et booster ses défenses immunitaires ? En effet, en cas d’infection virale ou maladie ORL (sinusite, grippe, rhinite allergique, rhinopharyngite, rhume…), les aliments que l’on consomme peuvent affaiblir notre organisme, retardant alors le processus de guérison. D’autres encore peuvent empirer les congestions nasales et irriter les voies respiratoires ou s’avèrent au contraire très décongestionnants. Voici les aliments à éviter pour soigner un rhume vite et bien !

Les aliments à éviter en cas de rhume

L’alcool et la caféine, à limiter au maximum

boire alcool bière
Crédits : Pixabay/Foundry

Tout d’abord, il est important de bien s’hydrater quand on est enrhumé. En effet, cela permet de garder les muqueuses des fosses nasales performantes pour faire face aux virus. Or, l’alcool comme la caféine ont un effet très déshydratant. En outre, l’alcool a de nombreux effets délétères. Déjà, il est incompatible avec de nombreux médicaments, certains antibiotiques ou anti-inflammatoires (paracétamol) en tête. Très inflammatoire et riche en sucre, il affaiblit les globules blancs et ralentit le métabolisme. Le système immunitaire comme le foie, crucial pour gérer les toxines, ne sont plus en capacité de faire leur travail.

La viande grasse ou la charcuterie

saucisson charcuterie
Crédits : Pixabay/MagicFairy

Certaines viandes grasses telles que la viande rouge ou la charcuterie ont tendance à surcharger le système digestif. Or, ce dernier est en lien direct avec nos défenses immunitaires. Ce faisant, ces aliments gras vont donc fatiguer un organisme déjà atteint par le rhume et vont abaisser sa résistance aux bactéries. Dès les premiers symptômes, mieux vaut donc éviter de trop en consommer !

Attention au pain et aux aliments riches en gluten lors d’un rhume

pain
Crédits : Pixabay/fancycrave1

En cas de rhume ou face à toute infection ORL, mieux vaut limiter ses apports en aliments riches en gluten. En effet, notre organisme doit être pleinement disponible pour bien le digérer. Occupé par la maladie, il n’arrivera donc pas à gérer également une surconsommation de gluten. Cela peut alors induire une production de mucus plus abondante pour aider à évacuer tout ce gluten.

Les gâteaux et sucreries

sucreries bonbons
Crédits : Pixabay/Daria-Yakovleva

Vous avez peut-être l’impression que les bonbons et viennoiseries vous mettent du baume au coeur, mais attention ! Le sucre est un pro-inflammatoire. En créant une inflammation dans l’organisme, il va affaiblir vos globules blancs. Votre corps sera donc moins bien armé pour faire face aux infections.

Le fromage, à réduire aussi !

camembert fromage
Crédits : MaxPixel

En cas d’infection ORL, et notamment dans le cas d’un rhume ou d’une otite, le fromage n’est pas l’aliment le plus indiqué. Riche en sucre, cet aliment peut en effet aussi favoriser la production de mucus. Cela peut donc empirer l’écoulement nasal comme la congestion nasale.

La pizza, pas le meilleur choix de menu quand on est malade

pizza aux légumes plat j'en veux
Crédits : Pixabay/Hans

Tout d’abord, la pizza est un plat qui contient beaucoup de gluten dont nous avons déjà évoqué les effets. Et en plus, il s’agit d’un repas très gras, dont les matières grasses vont perturber vos défenses naturelles.

Les fritures, d’autres aliments à limiter lors d’un rhume

friture beignets huile fumée odeurs une
Crédits : iStock

Comme les charcuteries ou la pizza, les aliments frits contiennent énormément de matières grasses, ce qui n’est pas idéal pour garder un système immunitaire au top. Pour ne pas fragiliser vos défenses et pour apaiser votre rhume, mieux vaut y aller doucement sur les frites, nems, beignets…

Les aliments conseillés en cas de rhume

miel citron tisane gingembre remède
Crédits : iStock

Même si de nombreux aliments sont déconseillés, ceux qui sont conseillés pour une guérison rapide sont encore plus nombreux :
-En plus de l’oignon et de l’ail, misez sur les fruits et légumes de saison pour faire le plein de vitamines et minéraux, notamment en vitamine C. Kiwi, pamplemousse, citron, courges, poivrons, courgette, fruits exotiques… vous apporteront tonus et vitalité ! Les fruits secs (noix, noisettes…) sont quant à eux riches en vitamine B.
-D’ailleurs, tous les beaux légumes des étals peuvent être mis à l’honneur dans des soupes, bouillons et veloutés pour aider à dissoudre le mucus.
-Riches en oméga-3, les poissons gras (sardines, maquereau, hareng, saumon…) vont apporter leurs effets anti-inflammatoires pour apaiser vos symptômes et renforcer votre immunité.
-En outre, pensez aux probiotiques dans le yaourt pour prendre soin de votre flore intestinale. Cette dernière interagit avec 60 % de nos cellules immunitaires !
-Enfin, mettez les épices au menu (cumin, gingembre, piment…) pour dégager vos voies respiratoires. En cas d’intestins sensibles, restez sur des épices douces.

Bien sûr, l’alimentation intervient en complément de remèdes naturels de grand-mère et traitements adéquats : sérum physiologique ou solution saline pour nettoyer vos voies nasales et soulager les écoulements, inhalations à l’huile essentielle d’eucalyptus ou niaouli, sirop de thym très efficace contre le mal de gorge… Consulter un médecin ou pharmacien vous aiguillera sur les bons produits à utiliser.