in

Repas de fête : 4 remèdes pour se sentir mieux après les excès

Crédits : iStock

Lors de grandes occasions comme les fêtes de fin d’année, nos papilles sont chatouillées par de nombreux mets délicieux, mais pas forcément très sains (verrines, toasts de foie gras et autres recettes de fête). Les repas de fêtes sont donc généralement synonymes d’excès. Entre les verres d’alcool qui s’enchaînent, les canapés avalés à la chaîne, les volailles copieuses et les bûches très sucrées, nos excès ne pardonnent pas. Alors, bien sûr, on tient à profiter du moment. Néanmoins, cette bonne vieille gueule de bois et la mauvaise digestion difficile du lendemain viennent vite se rappeler à nous. Heureusement, de nombreux remèdes de grand-mère permettent de se soulager après des repas de fête trop copieux. En voici 4 à tester rapidement si vous avez abusé de tous les plats gourmands (et très gras) concoctés pour les fêtes (repas de Noël, Nouvel An…) !

1) L’huile essentielle de menthe poivrée pour tout soulager

huile essentielle de menthe poivrée
Crédits : iStock

Elle compte parmi les meilleures huiles essentielles à la fois contre les troubles digestifs, mais aussi après une soirée arrosée. Ainsi, on peut l’utiliser différemment suivant ses besoins :

  • On peut la masser sur les tempes pour calmer les maux de tête et la migraine
  • Elle peut vous rebooster en cas de fatigue (1 goutte pure sous la langue 3 fois par jour)
  • Son effet rafraîchissant en respiration dans le flacon ou avec une goutte pure sous la langue soulage les nausées et vomissements liés aux excès
  • Et enfin, on peut en mettre 2 gouttes sur un sucre, puis dans une infusion en cas de crise de foie, de spasmes intestinaux ou simplement de digestion difficile.

2) La poudre anti-acidité par excellence

bicarbonate de soude
Crédits : iStock

Si le bicarbonate de soude est parmi les meilleurs remèdes après un gros repas de fête, c’est avant tout, car il a le pouvoir de capter les ions acides de l’organisme. Ainsi, il neutralise le trop-plein d’acidité, forçant au passage l’estomac à sécréter davantage d’acide (c’est l’effet rebond qui survient après le soulagement). Ce faisant, la digestion est améliorée. En plus, en combattant l’acidité liée à la fermentation des aliments acides dans le ventre, il limite les mauvaises odeurs et donc la mauvaise haleine. Pour l’utiliser, vous pouvez acheter une eau qui en contient (Quézac, Badoit…) ou la concocter vous-même (1/2 càc dans un verre d’eau). Puis buvez cela 30 minutes avant le début du repas ou 2 h après pour soulager les reflux gastriques très acides et désagréables.

Notez toutefois qu’il est riche en sodium et ne conviendra de ce fait pas aux hypertendus. En outre, évitez ce remède si vous souffrez de rétention d’eau ou encore d’insuffisance rénale ! Dans ce cas, une infusion de gingembre 2 à 3 fois par jour permettra d’apaiser les brûlures d’estomac. Pensez aussi à inviter le gingembre frais dans l’assiette !

3) La solution contre les ballonnements qui détoxifie l’organisme

gélules comprimés charbon actif végétal ballonnements troubles gastriques
Crédits : Wikimedia Commons/Jagro

Votre ventre est gonflé par les ballonnements ? Alors, c’est le charbon végétal qu’il vous faut ! En effet, il permet d’absorber les gaz pour un ventre plus plat. De plus, il s’invite parmi ces remèdes, car il permet de capter les toxines et bactéries potentiellement pathogènes, une qualité précieuse en cas d’excès lors des repas de fête. En dehors des repas et prises de médicaments (très important), consommez-en deux gélules deux fois par jour. Continuez sur quelques jours en cas de gastro-entérite ou ponctuellement après les fêtes. Par précaution, évitez sa consommation chez l’enfant ou la femme enceinte.

4) Et enfin un pansement intestinal tout doux

cosmétique soins maison argiles
Crédits : Pixabay/Dungthuyvunguyen

Contre l’inconfort intestinal et les crampes, on ne fait pas mieux que l’argile qui est riche en silice ainsi qu’en alumine et en minéraux (calcium, fer, magnésium, potassium et manganèse). En plus d’être reminéralisante, cela lui permet donc de stopper net les diarrhées liées à une intoxication alimentaire tout en absorbant les gaz pour apaiser les ballonnements désagréables. En outre, elle agit comme un antibiotique naturel en fixant les bactéries pathogènes. Lors d’une cure de 10 jours, prenez-en chaque matin une cuillerée dans un verre d’eau avec du jus de citron. Sinon, ponctuellement, vous pouvez prendre deux fois par jour 2 gouttes d’huile essentielle de coriandre diluées dans une càc d’argile verte en poudre. Puis diluez le tout dans un verre d’eau. Comme pour le charbon, évitez sa consommation lors des repas (pour ne pas nuire à l’absorption des nutriments) ou au moment de la prise d’un médicament. En outre, n’utilisez pas ce remède en cas d’insuffisance rénale.

Des remèdes bonus en cas de gros repas de fête :

  • Buvez du jus de chou frais passé à la centrifugeuse ou acheté en ampoules à la pharmacie pour apaiser la muqueuse d’un estomac douloureux. Et bien sûr, vous pouvez manger une soupe de chou ou du chou cuit lors du repas en question !
  • Si vous pouvez passer en herboristerie, procurez-vous de la mauve pour faire un infusion. Cette plante anti-acides, adoucissante et anti-inflammatoire apaisera votre mal de ventre.
  • Après un repas très riche, profitez des vertus digestives de l’anis étoilé (ou badiane). Il s’apprécie en tisane ou à croquer après le repas.

Articles liés :

10 astuces pour survivre aux repas de fêtes qui s’annoncent

Spécial champagne : 6 astuces pour une dégustation réussie

7 techniques pour tenir vos résolutions en 2019