in

Les 6 règles à suivre pour bien congeler le pain

Crédits : iStock
4.9/5 - (9 votes)

Le pain est un aliment de base dans l’alimentation de beaucoup de personnes. Il peut ainsi les suivre du matin au soir sous la forme de tartines, d’encas, de sandwich ou encore d’apéritif. Et que ce soit par gourmandise ou pour calmer une petite faim, il peut être difficile de ne pas craquer pour une petite tranche à tout moment de la journée. Toutefois, que ce soit parce qu’on a acheté plusieurs pains pour profiter d’une promotion ou pour ne pas avoir à faire la queue chez le boulanger ou encore parce qu’on n’a pas forcément réussi à tout manger dans la journée, il peut arriver que l’on ait besoin de congeler une baguette pour pouvoir la consommer plus tard. Cela permet ainsi de limiter le gaspillage de cette denrée très appréciée. Pour bien congeler du pain et le retrouver aussi délicieux et croustillant qu’à l’achat après la décongélation, voici toutefois quelques règles à respecter.

Règle n°1 : Congeler un pain à température ambiante

Si vous faites votre pain maison, veillez à le laisser bien refroidir avant de le glisser dans le congélateur. En effet, la congélation d’un pain chaud ou même tiède. Sinon, votre appareil risque de consommer plus d’énergie pour se maintenir à température et cela peut favoriser la brûlure des autres aliments présents dans le congélateur. Attendez donc bien que le pain soit à température ambiante avant de le congeler.

Règle n°2 : Ne jamais congeler un pain décongelé

Il est déconseillé de recongeler des aliments qui ont été décongelés à cause du risque d’intoxication alimentaire lié à la prolifération de bactéries pathogènes au sein de la nourriture. Et bien sûr, cette règle s’applique également au pain dont le goût et la texture peuvent en outre être altérés au fil des congélations successives. Si vous avez décongelé du pain, mais que vous n’en avez finalement pas l’usage, préférez l’utiliser pour préparer de la chapelure, des croûtons ou encore des biscottes plutôt que de le recongeler.

Règle n°3 : Ne pas hésiter à faire des tranches

Pour plus de praticité, vous pouvez congeler le pain préalablement coupé en tranches ou en morceaux (par exemple en tiers ou en quarts). Ainsi, vous ne risquez pas d’en gâcher puisque vous décongelez seulement la quantité dont vous avez besoin.

Règle n°4 : Choisir le bon contenant pour congeler le pain

Il faut éviter de mettre le pain directement dans son congélateur. Il risque en effet d’absorber l’humidité, les odeurs et même les goûts des autres aliments. Aussi, pensez à toujours l’emballer dans un sac congélation ou une boîte hermétique.

Règle n°5 : Ne pas laisser le pain indéfiniment au congélateur

Ce n’est pas parce qu’un aliment est congelé qu’on peut forcément le conserver pendant des mois ou des années. Rappelons en effet que la congélation altère le goût et la texture des aliments. Or, cela vaut aussi pour le pain qui devient immangeable après une longue période de congélation. Idéalement, consommez votre pain congelé sous quatre mois. Il conservera ainsi tout son croustillant et son bon goût. Pour ne pas oublier, prenez soin de toujours indiquer la date de congélation sur chaque aliment que vous glissez dans le compartiment congélateur du réfrigérateur.

Règle n°6 : Soigner la décongélation

Pour assurer une dégustation réussie du pain que vous avez pris soin de congeler, il faudra aussi soigner la décongélation. On peut par exemple décongeler le pain en sortant de son emballage environ une heure avant sa consommation. On peut alors le laisser décongeler protégé sous un chiffon ou le réchauffer quelques minutes au four. L’astuce la plus optimale consiste à passer la baguette sous un mince filet d’eau avant de la mettre au four à 150 °C pendant quelques minutes. Cela redonnera à la croûte tout son croustillant. Il est aussi possible de passer le pain 15 à 30 secondes à puissance maximale au micro-ondes. Cela a toutefois tendance à le rendre plus tendre et élastique.

Voilà, vous savez à présent comment congeler le pain à la perfection !