in

6 astuces pour retirer un pansement sans douleur et enlever les traces de colle

Crédits : iStock

De base, nous ne sommes pas franchement heureux d’avoir une blessure qui requiert l’application d’un pansement en protection. Mais en plus, il faut dire que retirer celui-ci peut s’avérer encore pire en termes de douleur que les blessures superficielles en elles-mêmes. Il faut dire que le pansement a le don de tirer sur la plaie en question ainsi que sur tous les poils aux alentours pour vous offrir une épilation gratuite dont vous vous seriez bien passé. Et bien sûr, il faut ensuite gérer les traces de colle grisâtre laissées sur la peau. Voici nos astuces pour retirer un pansement sans douleur et sans encombre !

1) Au préalable…

Si vous sentez que vous allez avoir besoin de porter un pansement pendant quelques jours, soyez prévoyant en rasant avec attention la zone autour pour retirer les poils qui pourraient autrement accrocher à la partie adhésive du pansement. Ainsi, vous serez tranquilles pour faire les premiers soins avec vos compresses stériles, bandages et autres antiseptiques. Certes, ce n’est pas la première chose à laquelle on pense lors des premiers secours et soins de plaies cutanées. Mais au moins, pendant tout le temps de la guérison de la blessure et le processus de cicatrisation, vous serez assuré que les pansements adhésifs ne causeront pas de problème autour de la lésion douloureuse.

Crédits : iStock

Veillez aussi à bien arrêter le saignement, nettoyer et désinfecter la plaie pour éviter que les croûtes de sang non sèches s’accrochent au pansement, se rouvrent et causent ainsi des douleurs au moment de retirer le sparadrap. L’application d’une crème antibiotique ou de vaseline évitera aussi les accrochages des adhésifs en gardant la zone humide.

Si votre plaie est récente et que la douleur est très vivace (surtout s’il y a infection nécessitant l’application d’un bon désinfectant antiseptique, voire un rendez-vous chez le médecin pour une prise en charge des plaies), passez un glaçon autour de la zone pour l’anesthésier avant de retirer le pansement.

2) L’huile d’olive, d’amande douce ou pour bébé pour retirer un pansement adhésif sans douleur

Crédits : Pixabay/Naturalpastels

Appliquez un peu d’huile au niveau des parties collées du pansement. Vous pouvez pour cela utiliser un coton, un coton-tige, une compresse stérile ou même plus simplement votre doigt. Le corps gras va permettre de faciliter les opérations et c’est sans produits chimiques. Si vous voulez mettre un pansement neuf après pour protéger la plaie, pensez à rincer ou essuyer un peu la zone autour de la coupure ou des petits bobos pour qu’il puisse coller.

3) Le sèche-cheveux pour retirer le pansement sans douleur

Crédits : Wikimedia Commons/Bachelot Pierre J-P

Pendant quelques secondes, faites souffler le sèche-cheveux au-dessus de la partie adhésive (à une dizaine de centimètres) pour dissoudre la colle. Le pansement se décollera tout seul après cela sans rouvrir les plaies ou raviver les douleurs liées aux coupures infectées et ampoules. Aussi, cela ne relancera pas vos saignements. Même un pansement résistant à l’eau ne tiendra pas face à cette solution anti-adhésive.

4) L’alcool

Crédits : Flickr/Matthew Rutledge

L’alcool va aider à dissoudre l’adhésif pour aider à retirer le tout sans douleur. Vous pouvez opter pour de l’alcool modifié ou de l’alcool à boire (vodka…). Versez-en un peu sur un coton à passer sur les parties collées. N’en mettez pas trop pour éviter que ça coule partout, notamment sur la blessure… aïe.

5) Du sérum physiologique

Crédits : iStock

Un coton imbibé de sérum physiologique (ou des compresses imprégnées) fonctionnera à merveille contre un pansement protecteur qui refuse de se décoller.

6) Et pour retirer les traces de colle ?

Il faut retirer le pansement un jour ou l’autre pour laisser guérir la peau à l’air libre sans l’effet de macération au niveau des petites blessures. En effet, cela va favoriser le processus de guérison et faciliter la cicatrisation. Les solutions évoquées plus tôt peuvent fonctionner à cet effet pour la plupart. Nous vous conseillons particulièrement l’alcool bien qu’il irrite et dessèche la peau et bien sûr l’huile qui retirera les traces sans effort.

Sources : PassionSanté ; IsatisBleu

Articles liés :

Une technique simple pour que votre pansement tienne plus longtemps

À chaque bobo son petit baume de soin fait maison !

Les 10 meilleures astuces pour une bonne cicatrisation (alimentation et traitement des plaies)