in

Fissure anale : 3 remèdes qui soulagent et traitent cette plaie

Crédits : iStock

La fissure anale est une plaie liée à une déchirure douloureuse de la peau de l’anus. C’est aussi une plaie, car cela peut-être dur à vivre au quotidien. En effet, cela se caractérise souvent par des douleurs intenses, des saignements du rectum lors de la défécation, des démangeaisons et une ulcération de la lésion. Malheureusement, ce mal qui trouve sa cause dans les troubles intestinaux, une contraction excessive du sphincter ou encore une mauvaise vascularisation de cette zone n’est pas si rare qu’on pourrait le croire. Si on en entend peu parler, c’est parce que le sujet est simplement tabou. Après les hémorroïdes, c’est la deuxième affection la plus commune dans la région rectale chez un adulte et les cas les plus graves peuvent donner lieu à une chirurgie. Voici quelques conseils et remèdes naturels de grand-mère à appliquer en cas de fissure anale.

1) Quelques conseils, la base de la base !

Crédits : Pixabay/Priyaka98742
  • Misez sur une excellente hydratation et buvez beaucoup d’eau ! Proscrivez la caféine et l’alcool qui déshydratent.
  • L’alimentation est souvent en cause (constipation chronique, diarrhées…). Alors, adoptez une alimentation riche en fibres pour un meilleur transit intestinal. Quelques aliments sont en revanche très déconseillés : le chocolat (malheureusement), le piment, les tomates, le blé, les œufs, les produits laitiers et le gluten.
  • Évitez de trop utiliser de savon dans cette zone même si un nettoyage quotidien est conseillé.
  • Après être allé à la selle où vous pouvez faire un bain de siège ou un rinçage avec le jet de la douche. Sinon, optez pour un papier toilette doux, non parfumé et de qualité, voire des lingettes préhumidifiées. Avant les selles, vous pouvez aussi mettre de la vaseline sur la zone en prévention de nouvelles fissures.
  • Le sport est bon pour l’équilibre, la santé et le transit. Par contre, évitez le vélo, les sports de contact ou encore l’haltérophilie (pour des raisons évidentes). Préférez des activités plus douces (yoga, marche…).
  • Ayez toujours un coussin pour vous asseoir et des poches de glace prêtes à l’emploi.

2) Les bains

Crédits : Chemicalinterest / Wikimedia Commons

Ils promeuvent un meilleur flux sanguin pour une guérison rapide et soulagent les douleurs en apaisant les tissus blessés. En outre, ils favorisent la détente du sphincter et gardent l’endroit propre sans avoir besoin de le frotter (provoquant ainsi des irritations de l’anoderme). L’idéal serait d’en faire deux à trois par jour pendant 10 à 15 minutes avec de l’eau tiède et environ 60 g de sel d’Epsom que vous laisserez bien se dissoudre. Finissez en séchant bien.

Si vous faites un bain chaud, vous pouvez y ajouter de l’huile de coco pour profiter de ses propriétés cicatrisantes et hydratantes. Cela permettra aussi de soulager la douleur.

3) L’argile verte

Crédits : iStock

Elle lutte efficacement contre la prolifération des bactéries ainsi que des microbes. Son effet positif sur la reconstitution des tissus est aussi un grand plus pour cicatriser la zone, sans oublier qu’en plus de l’effet curatif, cela soulage les douleurs. Vous pouvez en appliquer le soir avant d’aller au lit puis procéder au rinçage le matin avec de l’eau fraîche. Vous pouvez ensuite appliquer du gel d’aloe vera, un astringent et cicatrisant qui soulagera les fissures anales.

4) Un remède complet aux huiles essentielles

Crédits : Pixabay/Monicore

Ce qu’il faut :

  • 100 gouttes de macérât huileux de calendula (anti-inflammatoire)
  • 2 gouttes d’huile essentielle de ciste (anti-hémorragique)
  • 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (antidouleur)
  • 1 goutte d’huile essentielle de géranium rosat (cicatrisation rapide)
  • 1 goutte d’huile essentielle de patchouli (meilleure circulation sanguine)
  • Flacon en verre

Les étapes :

1) Versez vos ingrédients dans votre flacon en suivant bien les dosages.

2) Refermez le flacon et secouez-le bien pour rendre le mélange homogène. C’est déjà prêt !

3) Appliquez-en trois gouttes sur la zone à traiter. Répétez 2 à 3 fois par jour pendant 3 semaines.

Souvent bénigne, la fissure anale va en général se résorber sans traitement chirurgical sous anesthésie. Consultez néanmoins toujours votre médecin au plus vite pour avoir un traitement médical adéquat , des anti-inflammatoires et un suivi de son évolution. En outre, cela vous évitera des complications ou un récidive.

Articles liés :

8 remèdes naturels redoutables contre les hémorroïdes

Hémorroïdes : 5 remèdes de grand-mère pour les soigner naturellement

12 astuces essentielles pour une bonne hygiène intime chez les femmes


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.