in

Le sucre, cet allié insoupçonné au jardin : 6 utilisations géniales

Crédits : iStock - Montage : ADGM
5/5 - (1 vote)

Si votre jardin ou potager est infesté d’insectes nuisibles ou parasites indésirables ou que certaines plantations dépérissent, la tentation peut être grande de filer en jardinerie pour acheter des pesticides ou engrais à base de produits chimiques polluants. Toutefois, la solution est parfois sous votre nez, dans votre petite cuisine ! Pour un jardinage plus économique et écologique, nous vous avions en effet déjà parlé des bienfaits du marc de café, mais aussi des coquilles d’œufs. Cependant, le sucre peut lui aussi s’avérer très utile au jardin pour peu qu’il soit bien utilisé. Découvrez les bénéfices apportés par cet ingrédient du quotidien pour vos plantes préférées.

1) Pour redonner un second souffle aux plantes fatiguées

Pour raviver et donner un coup de boost à vos plantes, saupoudrez une cuillère à café de sucre sur la terre, puis arrosez-les. Si une plante perd ses couleurs, cela peut l’aider à refleurir de plus belle, notamment si vous associez le sucre avec du marc de café. Complétez ensuite vos efforts avec l’exposition solaire et l’arrosage dont la plante à besoin.

2) Le sucre contre les nématodes du jardin

Le sucre peut aider à venir à bout des nématodes du jardin de manière plus naturelle en agissant comme un répulsif contre ces petites bêtes. Pour que votre jardin redevienne un havre de paix et retrouve une végétation luxuriante, vous pouvez directement saupoudrer 2 kg de sucre pour 70 mètres carrés de terrain. Sinon, il est également possible de diluer une demi-tasse de sucre pour 5 l d’eau. Vous pourrez alors pulvériser cette solution au pied des végétaux touchés par l’infestation.

3) Contre les invasions d’insectes indésirables

fourmis jardin herbe
Crédits : Pixabay/Tworkowsky

Si l’utilisation du sucre comme un répulsif peut étonner, on peut également s’en servir pour combattre une invasion de bestioles, cette fois en se servant de son pouvoir attractif. Il est par exemple possible de mélanger une demi-tasse de sucre et deux cuillères à soupe d’acide borique dans une demi-tasse d’eau chaude. On obtient alors une solution dans laquelle on pourra tremper des cotons à placer sur les zones de passage des fourmis lorsqu’elles sont en surnombre. On peut aussi s’inspirer du papier collant jaune pour lutter contre les mouches ou moucherons. Il suffit ici d’utiliser du sucre, du miel et des bandes de papier. Le tutoriel est à retrouver ici.

4) Le sucre pour se laver les mains après des travaux au jardin

Le jardinage implique parfois de mettre les mains à la pâte… ou plutôt ici dans la terre ! Et lorsque cela arrive, on peut ajouter un peu de sucre au savon pour gratter les taches et retrouver des mains propres et douces plus rapidement.

5) Pour faire durer plus longtemps les fleurs coupées

bouquet de fleurs
Crédits : Pixabay/Malinbatmastar

Le fait de mettre du sucre dans un vase peut augmenter la longévité des fleurs coupées que vous voulez y installer. Ajoutez simplement une cuillère à soupe de sucre dans votre vase ! Cela permettra ainsi de nourrir les fleurs pour les garder éclatantes plus longtemps. Surtout, pensez à renouveler l’ajout lorsque vous changez l’eau pour retarder l’apparition des fleurs fanées.

6) Un désherbant pour les dalles du jardin

Pour désherber les mauvaises herbes entre les dalles d’un carrelage installé à l’extérieur, on pense plus souvent au vinaigre blanc ou encore au sel. Toutefois, il est également possible d’utiliser du sucre dans ces interstices du jardin couverts d’adventices. Cette poudre peut être directement saupoudrée dans les zones à traiter ou diluée dans de l’eau avant la vaporisation. Répétez l’application une fois par semaine.

Faut-il donner du sucre aux abeilles du jardin ?

Parmi les différentes utilisations du sucre, certaines personnes conseillent de l’utiliser pour nourrir les papillons et abeilles fatiguées. Toutefois, si l’utilisation d’une eau sucrée part d’une bonne intention et n’est fondamentalement pas mauvaise pour ces insectes pollinisateurs, elle n’est pas aussi nourrissante que le vrai miel, mais également pas aussi utile que la plantation de plantes mellifères pour aider la biodiversité.