in

Somnolence au bureau : 6 conseils pour ne plus piquer du nez

Crédits : iStock
Somnolence au bureau : 6 conseils pour ne plus piquer du nez
noté 3.5 - 4 votes

De nombreux travailleurs ont parfois des coups de mou au cours de leur journée. Or, c’est un fait dont on parle bien peu, mais qui est pourtant bien réel. D’ailleurs, une étude de l’IFOP d’avril 2014 avait démontré qu’un tiers des cadres s’assoupissaient en réunion. D’autres travaux (Etude Opinion Ways et Institut National du Sommeil et de la Vigilance, 2014) avaient également estimé qu’un actif sur 42 était touché. En plus, ce phénomène de somnolence est particulièrement favorisé par la digestion qui cause une hypovigilance. Et malheureusement, les entreprises n’ont pas forcément de salle de pause pour faire une petite sieste. Néanmoins, il existe quelques astuces pour ne plus piquer du nez pendant les longues réunions accompagnées de PDF ronflants. Alors si vos paupières deviennent parfois lourdes devant votre poste, voici quelques astuces ! Votre vigilance et votre productivité seront boostées.

1) Lutter contre la somnolence au bureau… commence à la maison !

dormir sommeil lit
Crédits : iStock

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, on ne voit pas bien comment ne pas avoir du mal à tenir la distance au travail avec de mauvaises habitudes de sommeil et un repos insuffisant.  On estime que 20 % des Français souffrent d’insomnie. De plus, ils dorment en moyenne 6h55 au lieu des 7 à 9 heures nécessaires aux besoins en sommeil d’un adulte. Du coup, il va falloir oublier certains comportements néfastes qui vous empêchent d’avoir une nuit pleinement régénératrice. Aussi, pensez à adopter des horaires d’endormissement et de réveil plus réguliers. Ainsi, votre cerveau sera bien “programmé” pour s’endormir plus vite et mieux.

2) Ayez un peu plus la bougeotte

s'étirer bureau détente travail
Crédits ; iStock

Certaines professions s’exercent en position assise. Or, être assis toute la journée n’est pas ce qu’il y a de mieux pour rester alerte ! Bien sûr, hors de question de passer ses heures de boulot à transiter d’un collègue à l’autre et à squatter la machine à café. Néanmoins, vous pouvez simplement réveiller votre corps engourdi en faisant quelques pas (toutes les trente minutes environ). Par exemple, vous pouvez aller à l’imprimante ou chercher un verre d’eau. Par ailleurs, pensez à faire une pause dans la journée pour marcher dehors un peu plus rapidement pendant 10 à 15 minutes. Ainsi, vous ferez le plein de lumière pour activer la production d’adrénaline, sérotonine et cortisol, de quoi vous sentir revigoré ! En plus, cela relance la circulation sanguine et redonne de l’énergie.

3) Ne mangez pas n’importe quoi à midi

manger repas fourchette bouchée
Crédits Pixabay/Bohed

Pas étonnant que votre digestion pompe toute votre énergie si vous mangez des plats inadéquats ! En fait, si vous abusez sur les calories et les lipides, votre corps paiera l’addition… en énergie. En effet, les aliments difficiles à digérer demandent beaucoup de travail au corps. Du coup, cela se fait au détriment de votre concentration et vous ronflotez en début d’après-midi. Bref, mieux vaut y aller doucement sur les sucres (dessert) et les aliments gras (frites…). Cela vous évitera la fameuse somnolence qui suit le repas !

4) Une astuce de routiers pour rester éveillés

huile essentielle de menthe poivrée
Crédits : iStock

Avec les milliers de kilomètres d’autoroute qu’ils font, on peut leur faire confiance sur leurs techniques pour rester éveillés. Bien sûr, ils en ont beaucoup. Mais l’une des plus faciles est de manger un chewing-gum mentholé fort pour chasser la somnolence ! En fait, le fait de mâcher réveille les muscles assoupis et l’arôme fort donne un coup de fouet au corps. En revanche, on n’en consomme pas toute la journée pour éviter les ballonnements. Autre possibilité : garder un flacon d’huile essentielle de menthe poivrée sur son bureau ou dans son sac. En effet, renifler son odeur piquante vous réveillera et boostera votre concentration.

5) Pince-moi, je rêve !?

ongles mains manucure
Crédits : Pixabay/BelindaNash

Lorsque le sentiment de fatigue est fort, il existe une astuce simple pour vous donner un coup de fouet. En effet, l’astuce suivante détend et provoque un afflux sanguin. Or, cela permet de favoriser le retour d’énergie dans tout le corps. Pour ce faire, pincez juste la peau qui est entre vos doigts vigoureusement. Faites cela pour chaque espace et sur une main puis l’autre. Ainsi, cela chassera la fatigue en moins de deux et vous vivifiera ! Il faut le tester pour le croire. 😉

6) Et enfin, la dernière technique : taper du poing !

somnolence au travail dort sieste fatigue au bureau
Crédits : Flickr/Hiroo Yamagata

Si rien n’y fait et que le coup de barre de l’après-midi menace vraiment de s’abattre sur vous, employez les grands moyens ! En effet, vous pouvez stopper les crispations dans vos muscles et booster votre afflux sanguin (et donc votre énergie) facilement. Pour ce faire, posez le bras droit sur l’accoudoir. Puis fermez le poing gauche en gardant le pouce à l’intérieur du poing. Ensuite, tapez votre bras en partant du poignet jusqu’au biceps comme si votre poing était un marteau. Enfin, changez de côté après une minute de tapotement.

Avec toutes ces astuces, la somnolence au travail devrait vite devenir un mauvais souvenir !

Source

Articles liés :

Travail : une technique naturelle pour gagner en concentration et en efficacité

8 astuces pour éviter que le travail soit source de stress

2 astuces pour se sentir bien au travail et devant l’ordinateur