in

Scutigère véloce : que faire quand on en voit dans sa maison ?

Crédits : Wikimedia Commons/Papypierre1

Pourvus de nombreuses paires de pattes et de grandes antennes, les scutigères véloces sont, comme leur nom l’indique, particulièrement rapides. Leur long corps beige ou jaune grisâtre pouvant faire jusqu’à une dizaine de centimètres et parcouru de longues bandes bleues, noires ou grises a en effet besoin de cette vitesse pour vite approcher les proies et les paralyser avec une morsure venimeuse. De par, son caractère lucifuge (fuite de la lumière), c’est plutôt la nuit que ce petit prédateur nous effraie au coin de la baignoire ou trônant fièrement sur un pan de mur. Comme de nombreux myriapodes, ce mille-pattes ne brille en effet pas par sa mignonnerie. Aussi, quand on trouve des scutigères dans sa maison, on se demande vite comment s’en débarrasser… À tort ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la présence des scutigères véloces dans une maison et comment le faire fuir. 

Avoir des scutigères dans sa maison, un point positif ?

Tout d’abord, il faut savoir que cet animal est très craintif vis-à-vis de l’Homme, très discret et non nuisible. Niché tranquillement dans nos plinthes, gaines de chauffage, fissures des murs ou à l’arrière  des meubles, appareils électroménagers et radiateur, on a généralement peu de chances de le croiser. Il est par ailleurs inoffensif pour nous. En effet, il peut piquer et sa morsure est très douloureuse à cause de son venin. Toutefois, il évite le contact avec nous et ne piquera qu’en cas d’agression, si on le touche à main nue. Malgré son apparence et sa taille impressionnantes, il ne présente donc aucun danger en cas d’infestation !

En outre, il est généralement très apprécié dans le jardin, mais aussi dans la maison où il se nourrit de toutes les petites bêtes dont on essaye de se débarrasser à l’année. Par exemple, en été, il fait un festin de tous les moustiques, mouches, grillons, punaises, fourmis, termites et guêpes. Il se nourrit également des poissons d’argent ainsi que des blattes qui ont tendance à se cacher dans les mêmes endroits qu’eux. Ce ne sont donc pas des parasites nuisibles, bien au contraire ! Avec ces bestioles, on n’a plus besoin de produit insecticide ou de pesticides au jardin à base de produits chimiques.

scutigère véloce mur maison intérieur
Crédits : Wikimedia Commons/Franck Routier

Comment chasser les scutigères quand ils s’invitent dans notre maison ?

Il n’y a rien à faire… Malgré le fait que cette bête soit très utile, vous ne voulez pas en entendre parler ! Sachez déjà qu’il est possible de capturer les scutigères indésirables dans une petite boîte ou un bocal pour les relâcher plus loin. Ainsi, vous ne leur faites pas de mal. Et pour débarrasser vos habitations de cet intrus qui vous donne des sueurs froides, voici d’autres astuces.

Rendez votre maison moins hospitalière pour les scutigères

La première chose à faire pour lutter contre les scutigères dans nos intérieurs est de comprendre ce qui les y attire. Cet animal apprécie l’humidité et la chaleur, d’où son affection particulière pour la salle de bain, la chaufferie, la cave ou le garage. Comme les autres chilopodes, le scutigère respire en utilisant des pores respiratoires. Il supporte donc mal un air sec, causant sa déshydratation et sa mort par dessiccation. Aussi, il faudra en premier lieu veiller à combattre l’humidité dans votre intérieur à tout prix. Vérifiez par exemple vos VMC, installez un déshumidificateur d’air et utilisez fréquemment la hotte de cuisine quand vous cuisinez. Faites également la chasse aux fuites d’eau et aérez bien votre intérieur.

Supprimez leurs sources de nourriture en faisant une désinsectisation

Vous pouvez supprimer les proies de cet insecticide naturel sur pattes. Sans insectes, et donc sans nourriture, les scutigères seront ainsi moins attirés par votre maison. Des solutions naturelles existent pour éradiquer les cafards, poissons d’argent, mouches et moustiques qui font bonheur de ces prédateurs.

La terre de diatomée pour en venir à bout

Cette poudre peut être saupoudrée dans tous les endroits de passage, sur le bois de chauffage, et les trous et interstices par lesquels les scutigères passent. (Vous pouvez également simplement les boucher pour les empêcher de passer !) Et pour traiter les murs et endroits moins accessibles, diluez 300 à 500 g de poudre dans 1l d’eau. Puis transvasez dans un vaporisateur pour une application facile. Favorisez ce produit maison sur les zones à traiter. Après l’évaporation de l’eau, la particule de diatomée reste fixée au mur et le protège des passages. En rampant sur cette poudre, les scutigères se déshydrateront. Pour éviter tout risque d’inhalation, portez un masque lors de l’utilisation de cette poudre.