in ,

Humidité : 6 astuces simples pour la bannir de votre intérieur

Crédits : Wikimedia Commons - Montage : Astucesdegrandmère.net

À voir votre peinture écaillée, votre papier peint décollé, vos objets métalliques fatigués ou encore vos vitrages couverts de condensation d’eau, on ne peut pas douter que l’humidité vous donne du fil à retordre. Et lorsque des moisissures s’en mêlent, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Or, si les dégâts se voient bien, ils peuvent aussi faire des dommages plus profonds. En effet, vos appareils vieillissent plus vite et vous consommez plus d’énergie. En plus, cela peut causer des ennuis de santé sur le long terme. D’une part, cela favorise en effet le développement des acariens et bactéries. Et d’autre part, cela dessèche vos muqueuses, yeux, gorge, etc., et vous rend plus sujet aux affections. Voici quelques conseils simples pour combattre cette humidité.

1) Misez sur les astuces naturelles qui absorbent l’humidité

orchidée
Crédits : Pezibear / Pixabay

Ici, on pense typiquement au gros sel ou au charbon à déposer dans des recoins de la pièce ! Sinon, on peut aussi utiliser la gomme d’arabique qui a aussi un pouvoir absorbant en plus de parfumer. En plus, on peut également utiliser l’une de ces trois solutions dans les placards ou tiroirs. Enfin, l’astuce la plus simple et sympa consiste à installer des plantes tropicales. En effet, elles adorent l’humidité et jouent un rôle de déshumidification naturelle. Pour ce faire, vous pouvez par exemple essayer le ficus, le fuchsia, les fougères d’intérieur ou encore les orchidées. De plus, cela égayera votre petit cocon !

2) Laissez bien l’air circuler

intérieur pièce salon décoration
Crédits : Pexels/Sarah Jane

En général, on conseille de laisser quelques petits centimètres entre les murs et les meubles. En effet, cela permet une circulation plus aisée de l’air. Et c’est encore plus important quand un mur communique avec l’extérieur et est très froid. En plus de créer un pont thermique, cela va condenser encore plus l’humidité et donner lieu à l’apparition de petites moisissures… Par ailleurs, éviter les revêtements trop imperméables qui ne permettent pas aux murs de respirer. Cela vaut aussi bien pour le textile que pour le lambris ou du papier peint vinylique. Enfin, aérer chaque jour son intérieur reste LE geste crucial contre l’humidité. Après tout, si on ne veut pas qu’elle soit chez nous il faut bien l’évacuer quelque part, non ? De plus, 10 minutes suffisent, alors pas d’excuse ! Et on n’oublie pas de rabattre la couette et les oreillers pour aérer le lit au passage.

3) Une bonne gestion du chauffage et de la chaleur

chauffage radiateur
Crédits : Pixabay/ri

Tout d’abord, nous vous conseillons de ne pas trop créer d’écarts de températures dans vos pièces. Ainsi, ne faites jamais des variations de plus de 4°C pendant une même journée. Par ailleurs, ni le trop froid ou la chaleur extrême ne vous rendront service, car cela créera à coup sûr de la condensation. L’idéal sera de conserver une température moyenne de 19°C environ pour allier confort et consommation raisonnable ! Aussi, ne mettez jamais de linge humide à sécher sur le radiateur. Quant à la cuisine où les températures montent vite et où l’humidité a vite fait de s’agglomérer, il y a aussi des techniques. On couvre les casseroles et on aère dès que c’est nécessaire (ouverture du four ou lave-vaisselle, jet d’eau bouillante dans l’évier…). Enfin, utilisez bien votre hotte à chaque fois si vous en avez une !

4) Et contre l’humidité dans la salle de bain ?

salle de bain toilettes
Crédits : jarmoluk / Pixabay

L’installation et l’entretien d’une VMC jouent ici un rôle très important, surtout si cette pièce n’a pas de fenêtre ! Autre point important : la chasse aux sources d’eau. Si dans toute la maison on évitera l’eau stagnante dans les coupelles de plantes, un lessivage des sols sans aérer après ou la vaisselle, il faudra faire plutôt attention aux fuites dans les salles d’eau. En effet, ce sont des sources d’humidité insidieuses ! Du coup, jetez un œil au goutte-à-goutte des toilettes et des robinets, puis vérifiez les joints de tous vos tuyaux. Enfin, on utilise son radiateur sèche-serviette si on a la chance d’en avoir, mais si une serviette ne sèche plus entièrement, car elle est devenue trop imbibée d’eau, on n’hésite pas à la mettre au lavage.

5) On maîtrise le séchage du linge à la perfection

jeans étendoir
Crédits : Pexels/Unsplash

Dès que possible, laissez votre linge sécher en extérieur ! En effet, l’humidité du linge s’évapore en séchant et n’a pas d’autre choix que de coloniser notre intérieur si on l’y fait sécher. Pourtant, à part en cas de pluie, de gel ou de neige, il n’y a pas de contre-indication à faire sécher les vêtements dehors. Cependant, si vous ne pouvez pas faire autrement qu’un séchage à l’intérieur, préférez une pièce fermée bien ventilée avec une fenêtre entrouverte au minimum cinq minutes pour que l’air puisse absorber l’humidité vers l’extérieur comme une éponge. Dans tous les cas, laissez de l’espace entre les vêtements pour que l’air puisse circuler et limitez les lavages à la main qui offrent un mauvais essorage. Par ailleurs, ne remplissez pas trop votre machine pour que les vêtements sortent mieux essorés. Enfin, si les températures sont négatives, mettez vos vêtements à congeler dehors ! Ils sécheront très rapidement grâce au phénomène de sublimation.

6) Pour nettoyer efficacement l’humidité et le moisi,comment on fait ?

traces de moisissure
Crédits : Wikimedia Commons/Martin Grube

Une fois qu’elle est là, on ne peut pas l’y laisser. Aérer et essayer les techniques évoquées précédemment aidera un peu. Mais les textiles et autres parois en à présent sont couverts. Cela demandera donc un peu d’effort de nettoyage. Du coup, pour les tissus, on optera pour une cuillère à café de sel diluée dans 500 ml de jus de citron environ à frotter dessus. On peut aussi frotter cette solution sur du carrelage de salle de bain ou de cuisine. Après quelques minutes de pose, essuyez avec un chiffon sec. Pour le moisi, on peut mélanger une dose de vinaigre pour deux d’eau et laisser agir 10 minutes avant de rincer. Sinon, on peut aussi brosser les zones touchées avec 700 ml d’eau additionnée de deux cuillères à soupe de bicarbonate et deux autres de sel. Cependant, la solution plus facile et efficace se compose juste d’eau et d’huile essentielle de tea tree.

Articles liés :

Deux ingrédients pour retirer la moisissure facilement

Deux plantes géniales pour une salle de bain plus saine

7 astuces malignes pour l’entretien du papier peint


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.