in

Vous vous réveillez chaque nuit à la même heure ? (Causes et solutions)

Crédits : iStock

Vous avez sûrement déjà vu passer ces publications arguant que selon la médecine chinoise, votre heure de réveil chaque nuit signale un problème d’horloge interne, de santé ou émotionnel : entre 23h et 1h du matin, ce serait le stress, un problème de vésicule biliaire ou un repas trop lourd, entre 1h et 3h, ce serait de la colère ou votre foie qui souffrirait à cause d’une accumulation de toxines à purifier, entre 3 et 5 h, ce serait des problèmes respiratoires ou de la mélancolie et entre 5 et 7h, ce serait un signal d’alimentation trop riche ou pauvre en nutriments ou encore d’un blocage émotionnel. Vous vous en doutez : ces interprétations n’ont aucun fondement scientifique, bien qu’ils touchent à une part de vrai en mettant en avant une signification émotionnelle plus profonde. Découvrez pourquoi vous vous réveillez chaque nuit à la même heure et les solutions pour mieux dormir !

Les réveils nocturnes, un phénomène normal

Peut-être est-ce 4h22 ou alors 40 minutes avant que le réveil sonne. Tout à coup, votre esprit s’éveille, se met en alerte, et ce, toutes les nuits. En soi, les réveils nocturnes n’ont rien d’anormal. Ce phénomène se produit en réalité cinq à sept fois par nuit entre chaque cycle de sommeil. Toutefois, ces réveils sont généralement suivis d’un endormissement rapide et les dormeurs ne se souviennent plus de rien au réveil. Aussi, ce phénomène peut s’avérer très dérangeant lorsqu’il se produit chaque nuit à la même heure et qu’il vient perturber nos cycles de sommeil réparateur profond. Cela se solde par de la somnolence pendant la journée et l’humeur peut ne pas être au beau fixe.

huiles essentielles sommeil insomnie
Crédits : iStock

Se réveiller chaque nuit à la même heure, le signal d’un problème sous-jacent

S’intéresser aux causes des réveils chaque nuit à la même heure est encore le meilleur moyen de retrouver un bon sommeil. Déjà, en tant qu’adultes, vous bénéficiez de moins de phases de sommeil lent profond, ce qui occasionne des réveils. Rappelons aussi que les hormones peuvent aussi causer des désagréments. Les femmes enceintes peuvent angoisser, avoir envie d’uriner, avoir du mal à dormir à cause du ventre qui s’arrondit. Et à l’horizon de la ménopause, les insomnies et sueurs nocturnes liés aux changements hormonaux peuvent affecter la qualité du sommeil. Toutefois, cela n’explique pas forcément tout.

De potentiels soucis de santé

ronflements apnée du sommeil
Crédits : iStock

L’une des causes les plus communes est l’insomnie. En effet, les insomnies causent des réveils inopinés en début ou milieu de nuit chez 80% des insomniaques. En causant des interruptions répétées de la respiration au cours de la nuit, l’apnée du sommeil engendre elle aussi des réveils nocturnes (ainsi que d’autres sérieux problèmes de santé).

Un mode de vie à revoir

alcool boissons alcoolisées
Crédits : Pixabay/Engin_Akyurt

Si votre médecin ne décèle aucune pathologie, votre hygiène de vie peut être la coupable. L’intrusion du bruit comme la lumière, notamment la lumière bleue du téléphone en utilisation le soir peuvent empêcher les nuits paisibles. Les aliments consommés lors du repas ou la consommation d’alcool (qui aide certes à s’endormir, mais fragmente le sommeil) sont aussi des perturbateurs majeurs au même titre que des excitants tels que la caféine dans le café et le thé. Cela peut favoriser le manque de sommeil profond. Enfin, la pratique du sport le soir est aussi très néfaste.

Le stress

réveil nocturne dort mal insomnie sommeil nuit
Crédits : iStock

Le stress occasionne un état d’hypervigilance ou d’inquiétude qui se répercute sur nos nuits. Quand on se couche stressé, les angoisses nous suivent et notre esprit cherche à les “digérer”. On peut aussi se prendre à anticiper un réveil ou une mauvaise nuit, ce qui allège d’autant plus le sommeil et nous met dans de mauvaises dispositions pour se relaxer.

Quelques conseils pour mieux dormir

En dehors d’un suivi médical pour lever le voile sur de potentiels problèmes de santé, vous pouvez prendre quelques bonnes habitudes pour retrouver un bon sommeil.

-Établissez une routine de sommeil et essayez de garder le même rythme de sommeil même le weekend. Couchez-vous toujours à la même heure dans une chambre non surchauffée (18°C). Avoir des heures de sommeil fixes et des habitudes de sommeil saines donnera des repères à votre organisme pour bien dormir pendant la nuit.
-Bannissez les écrans dans la chambre à coucher ou arrêtez de les utiliser minimum 30 minutes à 1h avant le coucher.
-En cas de réveil ou de difficulté d’endormissement, ne regardez jamais l’heure. Cela vous évitera de vous réveiller encore plus avec la lumière du téléphone et de calculer les heures restantes avant le réveil. On ne fait pas pire pour ruiner ses chances de se rendormir !
-Et si vous n’arrivez pas à dormir, ne vous forcez pas. Cela ne fera que davantage vous stresser. Si l’endormissement ne vient pas après quinze ou vingt minutes, adonnez-vous à une activité relaxante (coloriage, lecture, tricot…). Cela vous fera oublier l’angoisse et fera venir le sommeil en douceur.