in

10 remèdes faciles, rapides et efficaces contre le mal des transports

Crédits : iStock

Si l’on est en quête de remèdes naturels pour prévenir et atténuer le mal des transports (ou cinétose), c’est parce qu’il s’accompagne de nombreux symptômes désagréables : inconfort, maux de tête, nausées et vomissements, sueurs froides, malaises, troubles digestifs, somnolence, déshydratation, etc. Tous ces désagréments ressentis pendant le trajet peuvent gâcher le long trajet en bateau ou avion vers les vacances comme les trajets quotidiens en cas de mal de voiture. Heureusement, de nombreuses solutions naturelles permettent de calmer tous ces maux. Et pour ça, pas besoin de foncer à la pharmacie ! Vos placards et votre jardin recèlent tout ce qu’il faut pour combattre le mal au coeur sans médicament.

1) Ne partez jamais à jeun !

Partir le ventre vide augmente les contractions dans le ventre et donc le risque d’être nauséeux. Mangez un peu pour ne pas avoir l’estomac vide, et notamment de la banane. Facile à digérer, elle tapisse l’œsophage et calme les aigreurs. En plus, elle a le même goût quand on la mange que quand on la rend.Niveau boisson, privilégiez l’eau et limitez le lait dont la digestion est difficile.

manger banane fruit
Crédits : iStock

2) Collez un morceau de sparadrap sur le nombril pour prévenir le mal de transport

On ne sait pas pourquoi ça marche, mais le résultat est là !

sparadrap adhésif médical
Crédits : Pixabay/Iade Michoko

3) Accrochez un bouquet de persil sur votre poitrine ou autour de votre cou.

C’est bien connu par les marins : l’odeur du persil soulage énormément. On peut aussi mettre un sachet de gros sel autour du cou.

persil
Crédits : Flickr/Marco Verch

4) Préparez une tisane de gingembre pour combattre l’envie de vomir

Son efficacité est déjà reconnue pour tous types de nausées (nausées de grossesse, etc.). Et grâce à son gingérol, la tisane de gingembre fait aussi partie des meilleurs remèdes naturels contre le mal des transports. À l’infusion, on peut ajouter du jus de citron ou du miel pour le goût. On peut aussi mâcher du gingembre frais pour encore plus d’efficacité. Sinon, reste la solution plus pratique les bonbons au gingembre à emporter sur soi qui change du chewing-gum à la menthe. Enfin, il y a aussi l’huile essentielle de gingembre (interdite aux femmes enceintes et en interne pour les enfants de moins de 7 ans). Massez-en 1 à 2 gouttes pures ou diluées dans une huile végétale au niveau de la carotide. En interne, comptez 1 goutte dans une cuillère de miel.

gingembre
Crédits : Flickr/Kjokkenutstyr.net

5) Lors du départ, sucez une noix de muscade pendant quelques instants

Cela agira en préventif contre les nausées et vertiges liés au voyage. Pour ne pas être malade à cause du mal de mer, vous pouvez aussi sucer 2 ou 3 noyaux de cerises avant d’embarquer.

noix de muscade
Crédits : Pixabay/Scym