in ,

4 astuces pour aider les enfants à patienter pendant les longs trajets

Crédits : iStock

“C’est quand qu’on arrive ?”. Quel parent ne connaît pas cette sempiternelle question qui est l’apanage des longs voyages. Éreintants pour tous, les longs trajets en voiture sont surtout un cauchemar pour les enfants qui s’y ennuient vite. Après tout, après avoir avalé de nombreux kilomètres, les adultes aussi ont tendance à vite trouver le temps long et avoir besoin de se dégourdir les jambes ! Alors, c’est d’autant plus difficile pour un petit bout qui a la bougeotte et peu de patience… La clé de la sérénité, c’est donc d’anticiper pour rendre le voyage agréable pour tout le monde. Voici les mesures à prendre et les activités idéales pour éviter de s’énerver pendant un long trajet en voiture avec ses enfants et voyager sereinement jusqu’à votre destination.

Le truc en plus : Bien sûr, ces astuces peuvent aussi aider à patienter les enfants en avion ou en train ainsi que dans la salle d’attente du médecin !

1) Les pauses et des réponses précises : indispensables pour les longs trajets avec des enfants !

Crédits : White77 / Pixabay

Les pauses sont conseillées toutes les 2 h pour les conducteurs sur une aire d’autoroute ou pour une escale pendant son trajet, mais aussi s’ils ressentent un sentiment de fatigue. Comme le rappelle la Sécurité routière, on multiplie les risques d’accident par 3 ou 4 dès les premiers signes de somnolence. Pour les enfants, elles revêtent aussi une importance particulière. Les arrêts fréquents leur permettent en effet de se dépenser pour bien se tenir en voiture. Se dégourdir va les aider à ne pas bouillonner d’énergie au point de devenir fous ! Par ailleurs, préparez bien votre itinéraire pour pouvoir répondre à toutes leurs interrogations. Même si votre progéniture n’a pas une bonne notion du temps qui passe, cela n’empêche pas faire une estimation de durée du voyage et de leur expliquer. Dans tous les cas, mieux vaut préparer des activités pour tromper l’ennui et que le temps passe plus vite.

2) Préparez plein d’histoires et comptines à écouter

enfant fillette dans la voiture siège auto
Crédits : iStock

Bien sûr, écouter de la musique avec une playlist bien choisie reste un classique. Mais s’il y a bien une chose que les tout petits adorent, c’est bien les histoires ! Or, il n’est pas possible de lire en voiture sous peine de favoriser le mal des transports (aussi appelé cinétose). En revanche, on peut faire le plein de CD ou podcasts gratuits pour avoir beaucoup d’histoires et comptines à passer aux plus petits. Avec un bon casque audio, il pourrait ainsi passer un moment en toute tranquillité avec ses personnages préférés et faire la sieste. Certaines radios multimédias permettent même à l’enfant de créer sa propre histoire et des contes personnalisés ! Ici, il suffit de choisir des contenus adaptés à son âge pour l’amuser pendant les longs trajets. Que vous enchaîniez les autoroutes ou les départementales, que vous soyez dans les bouchons ou sur une route calme, votre petit voyageur installé confortablement dans son siège auto ou sur la banquette arrière ne se rendra compte de rien !

3) Un sac pour enfants rempli de surprises pour les longs trajets

enfant voiture longs trajets difficiles pour les enfant goûter
Crédits : Joint Base Charleston

Testé par grand-mère et approuvé par ses petits enfants, remplir un petit sac de surprises est un bon moyen de les amuser. En fait, il suffit de se munir d’un sac opaque tel qu’un joli tote bag en tissu facile à emporter. Ensuite, on établit une règle : toutes les heures, ce petit passager a le droit de piocher une surprise différente ! De quoi le distraire et éviter la lassitude liée au fait de toujours jouer avec les mêmes jouets pendant tout le voyage. Dans ce sac, on peut par exemple glisser :

  • Tout d’abord des scoubidous ou des boîtes d’activités maison pratiques bricolées par vos soins
  • Des petits jouets : Legos, Playmobils, doudou…
  • De quoi dessiner et faire des activités créatives ou ludiques : feutres ou crayons parfumés, stickers, carnet de coloriages…
  • Vous pouvez aussi acheter des crayons faciles à nettoyer pour dessiner sur les vitres et égayer la voiture
  • Ou alors des mots doux, des blagues, une cocotte en papier…
  • Des petits bricolages comme des marionnettes en feutrine à glisser sur les doigts que vous aurez confectionnées ensemble avant de partir
  • Sinon, pensez à faire un château de poche. Dans une boîte d’allumettes, on glisse des formes prédécoupées avec lesquelles on construit un château !
  • Mais aussi des délicieux goûters à picorer sans avoir la nausée. Par exemple, pour éviter les vomissements, il y a les compotes, la banane ou les galettes de riz qui passent plutôt bien.
  • Enfin, certains enfants peuvent passer des heures à observer une simple bouteille avec de l’eau et des paillettes colorées à l’intérieur (glitter glue). En effet, cela a un effet calmant et apaisant pour stopper net toutes les petites colères !

4) Inventer plusieurs jeux pour occuper les enfants lors de longs trajets

Crédits : iStock

Pas envie de coller votre chère tête blonde devant un écran pendant tout le trajet pour l’empêcher de râler ? Heureusement, improviser quelques jeux reste encore le meilleur moyen de passer un bon moment avec toute la famille sans céder à la facilité. Bien sûr, il y a des petits jeux de société que vous pourrez garder à portée de main. Sinon, il est possible d’inventer des jeux qui ne demandent pas de matériel (ou très peu). Voici quelques exemples :

  • Pour commencer, il y a le jeu du “qui a vu ?” (vache, ambulance dépanneuse, dame blonde, voiture verte, vélo, policier…) que l’on peut décliner aussi en concours du premier qui voit l’une de ces choses. Sinon, faites un bingo avec une grille préimprimée avant de partir et à cocher tout au long du voyage.
  • Aussi, le classique “ni oui ni non” pourra vous faire passer quelques moments de franche rigolade ou un blind test créé par vos soins pour les plus grands.
  • Par ailleurs, vous pouvez aussi faire travailler son vocabulaire et sa réflexion en listant ensemble un maximum de synonymes, d’antonymes, de différences entre deux objets (vache et poule, avion et voiture…). Pour faire travailler sa créativité, vous pouvez aussi lui demander “que fait-on avec… ?” et trouver ensemble le maximum d’idées ( que fait-on avec la bouche ? Une fourchette ? Un trombone ? etc.). Avec des petits, cela peut rapidement déboucher sur des réponses plus qu’inattendues !

Avec tout cela, vous allez inviter la bonne humeur dans l’habitacle pendant les longues heures de road-trip. Et surtout, vous ne redouterez plus les grands départs et les embouteillages !

Sources

Articles liés :

16 astuces pour les casse-croûtes en voyage pour les enfants

2 conseils de la police pour des sorties sereines avec vos enfants

6 astuces pour inciter votre enfant à se brosser les dents