4 remèdes pour vite oublier votre mal des transports

cinétose mal des transports nausées voiture
Crédits : iStock
4.4/5 - (21 votes)

En général, on associe le départ en vacances avec la notion de détente et de plaisir. Néanmoins, certains ne peuvent pas s’empêcher de redouter le long voyage qui précède ces délicieux moments de repos bien mérité. Vu que la cinétose (ou mal des transports) touche près de 20 % des Français, ils n’ont pas de quoi se sentir isolés ! Heureusement, il existe de nombreuses techniques pour éviter de souffrir des nausées désagréables. Le persil est par exemple très prisé par les marins contre le mal de mer ! Cela permet de prévenir la sensation de malaise liée aux informations contradictoires traitées par notre oreille interne perturbée par le véhicule en mouvement. Voici 4 remèdes naturels que grand-mère vous présente ici pour faire face au mal des transports.

4 remèdes naturels face au mal des transports

1) Les huiles essentielles en remèdes contre le mal des transports

Crédits : iStock

Ici, vous pouvez vous tourner vers l’huile essentielle de citron ou l’huile essentielle de menthe poivrée ! Ces solutions naturelles peuvent être versées dans un diffuseur ou appliquées sur une pince à linge en bois que vous pincerez au niveau des aérations de la voiture pendant le trajet. Vous pouvez aussi déposer deux gouttes de HE de citron sur un sucre pour calmer et éviter les nausées désagréables. Par contre, ce traitement préventif ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans. Les femmes enceintes peuvent en revanche l’utiliser et elle fonctionne aussi sur les nausées de grossesse.

2) De l’eau aromatisée

Crédits : Pexels/BreakingPic

Comme expliqué précédemment, la menthe et le citron sont excellents contre la cinétose. Vous pouvez donc vous préparer une boisson avec un litre d’eau additionné du jus d’un demi-citron et de quelques feuilles de menthe. Pensez à réfrigérer ce breuvage pour qu’il soit frais et agréable au moment de le boire (tout au long du voyage par petites gorgées). Ce sera plus efficace contre ces désagréments et ce mal au cœur qu’un simple chewing-gum ou bonbon à la menthe.

3) Le gingembre

Crédits : congerdesign / Pixabay

On le sait : le gingembre n’a pas son pareil pour calmer les nausées et vomissements. En outre, il sait améliorer la digestion et stopper les vertiges. Alors, imaginez ce qu’il peut faire pour vous lorsque vous souffrez du mal du transport ! Vous pouvez en boire une tasse avant chaque repas le jour du voyage pour éviter les désagréments. Faites simplement bouillir 5 minutes l’équivalent d’une cuillère à café de racine concassée dans de l’eau et laissez infuser 10 minutes. Et si vous n’avez pas le temps de vous concocter ce remède naturel, trouvez quelques bonbons au gingembre !

4) L’acupression, l’un des remèdes les plus insolites face au mal des transports

Capture vidéo tirée de la chaîne YouTube Conseils Santé TV (à visionner ci-dessous)

Cette pratique millénaire rappelle l’acupuncture (sans les aiguilles !). Issue de la médecine chinoise, elle permet de prévenir et soulager le mal du transport ! Ci-dessus, le visuel montre les quatre points que vous pouvez stimuler pendant plusieurs minutes pour vous sentir mieux. Si vous le faites trois secondes, vous ne sentirez aucun changement… Notez que le premier (entre les tendons, à deux doigts du pli du poignet) est l’un des plus connus et efficaces contre les nausées, notamment lors de la grossesse. Cela vaut la peine d’essayer !

Avec la phytothérapie et les autres solutions évoquées, prévenir le mal des transports et éviter d’être malade en voiture devient facile. Les étourdissements, maux de tête, pâleur, sueurs froides… liés à un long trajet ne vous feront plus peur !

En vidéo :

Comment éviter le mal des transports : quelques conseils en plus des remèdes !

Avant le voyage…

Tout d’abord, évitez les repas copieux et les aliments gras ou épicés avant le voyage. Privilégiez au contraire les repas légers et faciles à digérer. Cela limitera ainsi les troubles digestifs. En parallèle, hydratez-vous bien. Buvez principalement de l’eau, mais évitez les boissons alcoolisées et caféinées qui peuvent aggraver les symptômes. Et bien sûr, reposez-vous ! En effet, la fatigue peut augmenter la sensibilité au mal des transports. Alors, assurez-vous d’être bien reposé avant de partir en voyage.

Pendant le voyage…

Le plus important est de choisir le bon siège si vous le pouvez. En voiture, asseyez-vous à l’avant par exemple. En revanche, en bateau, restez au centre du navire où il y a moins de mouvement. Pour ce qui est de l’avion, choisissez un siège près des ailes où les mouvements sont moins perceptibles. Ainsi, le voyage vous paraîtra plus agréable. Enfin, en train, veillez surtout à être assis dans le sens de la marche.

Par ailleurs, fixez votre regard sur un point fixe à l’horizon ou au loin. Évitez également au maximum de lire ou de regarder des écrans pendant le trajet. Assurez-vous aussi que l’air circule bien. Ouvrez une fenêtre ou utilisez une ventilation. Du reste, essayez de rester aussi immobile que possible et maintenez votre tête stable en utilisant un appuie-tête si nécessaire, et ce, quel que soit le mode de transport choisi.

cinétose mal des transports nausées vomissements
Crédits : iStock

Médicaments et relaxation

Si les remèdes ne suffisent pas, les médicaments en vente libre, comme la dimenhydrinate (Dramamine) ou la méclizine, peuvent aider à prévenir le mal des transports. Toutefois, mieux vaut consulter un professionnel de la santé avant de les utiliser, surtout pour les enfants ou si vous avez des problèmes médicaux. Pensez aussi aux bracelets d’acupression, souvent disponibles en pharmacie. Ces bracelets Sea-Bands, qui exercent une pression sur le point d’acupuncture P6 (Neiguan) sur le poignet, peuvent en effet être efficaces pour certaines personnes.

Pratiquer des techniques de relaxation peut également vous faire grand bien. Testez notamment des techniques de respiration profonde pour calmer votre système nerveux. Pour vous relaxer, n’hésitez pas aussi à écouter de la musique douce ou des podcasts pour vous distraire et réduire votre stress.

Si les symptômes persistent, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé pour discuter d’autres options de traitement ou de prévention. En suivant ces conseils, vous devriez néanmoins être en mesure de réduire ou d’éviter le mal des transports et de rendre vos voyages plus agréables.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.