in ,

Le secret des marins qui a fait ses preuves contre le mal des transports

Crédits : iStock
Le secret des marins qui a fait ses preuves contre le mal des transports
noté 4.3 - 4 votes

Sur les routes des vacances, il y a malheureusement une chose à laquelle vous ne pourrez pas échapper : votre mal des transport ou surtout celui de votre enfant, car c’est bien chez les deux à douze ans que ces maux se font le plus sentir. L’idéal pour l’éviter est d’être au volant ou de s’asseoir à l’avant, mais ce n’est pas toujours possible. Le corps ressent un décalage entre les informations sensorielles transmises par les yeux et celles qui sont transmises par l’oreille interne. Résultat, on ressent des nausées et un gros malaise lié au mal de cœur que cela cause et qui gâche aussi bien les voyages classiques en voiture que ceux que l’on effectue en bateau, en avion ou encore en train. Du coup en plus de stresser pour les nombreux préparatifs, on redoute aussi le trajet qui peut être un vrai combat ! Découvrez dans cet article un secret de marin pour se débarrasser des sensations désagréables.

Ce qu’il faut :

  • Un mouchoir
  • De la cordelette
  • Du persil aussi vert, frais et odorant que possible

Les étapes :

1) Dédoublez votre mouchoir en deux pour réduire son épaisseur.

2) Mettez du persil au centre du tissu.

3) Utilisez de la cordelette pour refermer le mouchoir en formant une sorte de baluchon et une sorte de médaillon que vous pourrez porter autour du cou pendant le voyage. L’idéal serait qu’il atteigne votre poitrine (d’ailleurs, voici un petit détail amusant : certaines grand-mère avaient coutume d’en mettre directement dans le soutien-gorge !). En tous les cas, l’odeur du persil vous fera du bien !

Autre astuce étonnante : mettre un pansement qui colle des quatre côtés sur le nombril… on ne sait pas comment ni pourquoi, mais ça marche !

Les conseils en plus :

Crédits : iStock
  • Avant le voyage, reposez-vous bien et ne partez pas en ayant le ventre vide. Privilégiez un repas léger et n’ayez pas peur d’opter pour la banane comme le faisaient d’ailleurs les marins qui souffraient de mal de mer avant d’embarquer… le tube digestif la tolère très bien !
  • Pas de console ou de livre pendant le voyage même si cela permet aux parents d’avoir la paix… Mieux vaut fixer son attention sur un objet fixe pour éviter de bouger la tête ou faire des jeux en lien avec le paysage.
  • Demandez au conducteur d’adopter une conduite fluide et régulière en évitant les accélérations et freinages brusques. Ce n’est pas prudent et pas agréable pour celui qui est malade !
  • Nettoyez la voiture, videz les cendriers et aérez bien la voiture. Si vous voulez désodoriser la voiture, optez pour une senteur fraîche et neutre… les sapins à la fraise risquent d’être mal tolérés pendant un bouchon en plein cagnard !

Source

Articles liés :

4 remèdes pour vite oublier votre mal des transports

Un remède simple et rapide contre le mal du transport (+ conseils)

Contre le mal des transports, essayez ce remède naturel !