in

10 plantes à faire pousser à partir de noyaux ou pépins

Crédits : iStock - Montage et modif. : ADGM
3.6/5 - (11 votes)

Envie de végétaliser votre intérieur ou votre jardin tout en vous inscrivant dans une démarche zéro déchet ? Dans ce cas, vous pouvez tout à fait utiliser les noyaux, pépins et autres graines de vos fruits préférés pour faire pousser de jolies plantes. Il suffit de les laver, de les garder précieusement et de les faire germer lorsque cela est nécessaire avant de les planter et de les chouchouter. En bonus, certains de ces végétaux vous donneront même des fruits après quelques années de patience. Ainsi, pas besoin de se rendre en jardinerie pour faire le plein de graines quand on a des envies de jardinage. Alors, amis jardiniers, découvrez les noyaux et pépins à conserver !

Nous vous avions expliqué la démarche pour faire pousser une plante verte avec un noyau d’avocat, mais aussi pour un abricotier avec celui d’un abricot. Plus anciennement, nous avions également mentionné le citronnier à semer à partir de pépins de citrons, une technique qui marche aussi avec d’autres agrumes (pamplemousse, orange, clémentine, etc.). Espérons que cet article vous donnera encore d’autres belles idées d’inspiration.

1) Un pommier à partir de pépins de pomme

pomme coupée
Crédits : Pixabay/Pezibear

Placez vos pépins propres dans une serviette humide que vous emballerez dans un sac refermable. Déposez ensuite le tout dans votre frigo pendant au moins 80 jours. Suite à cela, déposez vos pépins dans un contenant à exposer dans le coin le plus ensoleillé de la maison pour les faire bourgeonner. Lorsque les bourgeons seront apparus, vous pourrez enterrer le tout et arroser fréquemment. Comptez environ 5 à 10 ans pour voir apparaître vos premières pommes.

2) Le poirier en utilisant des pépins de poire

poires
Crédits : iStock

Après avoir dévoré une bonne poire, placez ses pépins propres dans un sac en plastique avec de la tourbe pour les faire germer. La germination prendra 60 à 90 jours au réfrigérateur.  Ensuite, placez vos graines dans un verre d’eau pendant deux jours, puis en terre, dans un coin lumineux du jardin. Surtout, assurez-vous de l’arroser au moins une fois par semaine. Au bout de quelques années, des poires savoureuses pointeront le bout de leur nez fruité.

3) Un pêcher grâce au noyau de pêche

pêches
Crédits : Pixabay/Couleur

Pour le noyau de la pêche, on procède à une stratification. Pour ce faire, enveloppez les noyaux de vos pêches dans une serviette humide, direction le réfrigérateur pendant 70 à 90 jours. Lorsque les germes apparaissent, vous pouvez mettre le tout en terre. À l’intérieur de votre pot, privilégiez un sol bien profond et sablonneux, pourvu d’un peu d’argile pour une plantation réussie. Veillez aussi à ce que le plant reste humide en permanence et surveillez bien son évolution. Une fois que le tronc aura atteint environ 30 cm de hauteur, vous pourrez planter le tout en pleine terre. Après 4 ans, vous obtiendrez un petit arbre adorable. Pour les fruits (généralement proches des pêches de vigne en goût), il faudra plutôt patienter 8 à 10 ans.

4) Des plantes à partir de noyaux de mangue

mangue
Crédits : iStock

Ici, il faut commencer par récupérer l’amande qui se trouve à l’intérieur du noyau. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un couteau à beurre ou un ouvre-huître. Surtout, soyez très délicat, car il ne faut pas l’abîmer au cours de la manœuvre. Une fois l’amande récupérée, prévoyez un pot en plastique ou en grès large, profond et muni de trous que vous remplirez de terreau pour plantes d’intérieur. Couvrez l’amande de 1 cm de cette terre en veillant à mettre le germe vers le bas s’il est déjà en train de se développer. Il se transformera bientôt en racines ! Arrosez abondamment en veillant à ce que l’eau s’écoule bien par les trous. Cela vous donnera un arbre comparable à celui de l’avocatier, mais avec des feuilles plus brillantes. Votre petit arbre développera aussi des fleurs jaunes parfumées. Pensez à le sortir de juin à août pour qu’il puisse prendre le soleil.

5) Les noyaux de dattes pour faire pousser des plantes

dattes fruits secs
Crédits : iStock

Pour préparer les noyaux de dattes à la pousse, nettoyez-les, puis déposez-les dans un contenant en verre transparent à placer sous un soleil direct. Une fois que les germes atteignent 1 cm, vous pourrez les planter dans une caissette en plastique trouée pour semis en les couvrant de 2 cm avec du terreau. Dans le mois qui suit, gardez toujours la terre humide et ajoutez une pellicule plastique pour créer une mini-serre. Il est essentiel de conserver vos semis dans un environnement chaud, mais sans soleil direct. Après un an, vous obtiendrez un petit palmier dont les longs fouets foncés sont rattachés à la base. Cette plante grandit facilement en intérieur, mais peut passer l’été dehors pour peu que vous pensiez à la rentrer à la fin août. Par contre, ne comptez pas sur les dattes, à moins d’avoir un climat très chaud !