in

Ne jetez plus les noyaux d’abricots : 6 idées pour les recycler

Crédits : iStock
4.5/5 - (6 votes)

Qui a dit que les melons et pastèques étaient les seuls fruits phares de l’été. Avec sa belle teinte orangée et sa forme charnue, l’abricot est un fruit bourré d’antioxydants et de vitamines B, C et E ainsi que de provitamines A. On y retrouve aussi du fer, du magnésium, du sélénium, du potassium, du zinc, du cuivre et de l’acide malique. De quoi nous donner du tonus ! Bref, on aurait tort de s’en priver. Néanmoins, beaucoup d’amateurs d’abricots commettent un impair quand ils en consomment : ils jettent le noyau. Pourtant, les noyaux de ce fruit estival peuvent nous rendre bien des services. Grand-mère vous explique ici comment recycler les noyaux d’abricots au quotidien. Vous n’aurez plus jamais envie de les jeter !

1) Les noyaux d’abricots pour lester une tarte

Lorsque l’on fait précuire la pâte de sa tarte ou de sa quiche, il peut arriver que la pâte se mette à gonfler. Pour l’éviter, on utilise souvent des haricots ou un moule à tarte plus petit. Toutefois, vous pouvez aussi tout à fait utiliser des noyaux de cerises… ou une bonne poignée de noyaux d’abricots pour lester la pâte quand vous devez la faire cuire à blanc ! Une fois que votre pâte commence à bien dorer, vous pourrez les retirer.

2) Faire pousser un abricotier

abricotier abricots
Crédits : iStock

Saviez-vous qu’il était possible de faire germer la plupart des noyaux de fruits ? L’avocat est plus connu, mais on peut aussi faire pousser une jolie plante à partir d’un noyau de mangue, de pêche, de litchi, de brugnon, de cerise, de datte et bien sûr aussi d’abricot. Pour donner naissance à un arbre fruitier, il faut cependant observer une période de germination et avoir un peu de patience. Souvent, pour l’abricot, on conseille idéalement d’avoir recours à la stratification pour créer les conditions idéales pour faire germer les noyaux. Pour ce faire, on les glisse au frigo ou dans un sac plastique pendant soixante jours. Suite à cela, on laisse le noyau ramollir dans une serviette humide placée dans un sac plastique et un environnement chaud et sec. Dès que les racines émergent, on peut planter ! Au bout de quelques années, vous obtiendrez même des fruits.

Bon à savoir : Les plants ne fonctionnent pas à tous les coups. Aussi, n’hésitez pas à en faire plusieurs pour maximiser vos chances de réussite ! 

3) Pour aérer et drainer la terre

Au lieu des billes d’argile au fond des pots de fleurs ou de plantes vertes, préférez les noyaux d’abricots ou de pêches. Ainsi, pas besoin de foncer en jardinerie pour acheter ce qu’il faut pour aérer la terre et assurer un bon drainage. Pour ce faire, laissez-les sécher au soleil quelques semaines avant de les utiliser. De cette manière, cela les empêchera de germer.

4) Fabriquer une huile de noyaux d’abricot

huile aux noyaux d'abricots
Crédits : iStock

Si vous aimez utiliser des ingrédients naturels au sein de votre routine beauté, vous allez adorer notre recette ! Elle consiste tout simplement à nettoyer, puis faire sécher les noyaux au soleil. Ensuite, cassez-les pour récupérer l’amande à l’intérieur. Une fois les amandes récupérées, déposez-les dans un flacon, couvrez d’une huile végétale de votre choix et laissez macérer 4 à 6 semaines avant de filtrer. L’huile obtenue est idéale pour adoucir et assouplir la peau, notamment mature. Régénérante, revitalisante et tonifiante, elle permet également de donner bonne mine aux teints fatigués.

5) Une eau-de-vie aux noyaux d’abricots

Finissons en beauté avec la recette pour réaliser une délicieuse eau-de-vie aux noyaux d’abricots. Pour ce faire, faites fondre 500 ml d’eau et 300 g de sucre roux dans une casserole jusqu’à l’obtention d’un sirop. Vous pourrez alors verser votre sirop dans un bocal ou une bouteille avec un goulot assez large laisser passer les noyaux. Ajoutez ensuite 60 noyaux d’abricot et 500 ml d’alcool blanc à 60 ou 90 volumes. Pour finir, fermez votre flacon hermétiquement et laissez macérer 30 jours environ dans un rangement à l’abri de la lumière et des variations de température. Pour finir, filtrez. C’est prêt ! Et sachez que plus vous laisserez ce mélange vieillir, plus il se bonifiera.

6) Des noyaux d’abricots pour donner du goût à la confiture

confiture d'abricots avec noyaux
Crédits : iStock

Nos grands-mères ajoutaient souvent quelques noyaux dans la confiture d’abricot pour en améliorer le goût. Pour éviter de s’intoxiquer ou de rendre la confiture amère, cassez 4 noyaux pour récupérer l’amande entière. Pour vous y aider, vous pouvez utiliser un casse-noix, une pince à crustacés ou un étau pour les pincer à plat par exemple. Il est très important de ne pas écraser ou abîmer les amandes. Ensuite, préparez votre confiture comme à votre habitude en ajoutant toutefois les amandes lors de la cuisson. Retirez-les une fois la recette terminée.

Si vous aimiez déjà ces petits fruits charnus et sucrés, nous sommes sûrs que vous les aimerez encore plus après avoir découvert ces utilisations de leur noyau ! N’hésitez pas à nous dire si vous comptez les tester ou si vous connaissez d’autres manières de les recycler.