in

Cet oeuf est-il encore bon ? 6 techniques imparables pour le savoir

Capture vidéo de la chaîne youtube de SAMIMYS
4/5 - (69 votes)

Une fois périmés, les oeufs sentent très mauvais et deviennent impropres à la consommation. Toutefois, difficile de savoir à quel moment on ne peut plus les manger. En effet, la date limite de consommation (DLC) est certes une indication précieuse. Néanmoins, de nombreux produits alimentaires ont une meilleure durée de conservation que ne laissent présager les dates de péremption. Il serait donc dommage de jeter un oeuf encore frais à cause d’une date de péremption imprécise… Et quand on en a vraiment besoin pour une recette, on peut se poser sérieusement la question ! Voici 5 techniques pour savoir si un oeuf est encore bon ou s’il est périmé en se basant sur d’autres informations que la date indiquée sur l’emballage. Vous éviterez ainsi une bonne intoxication alimentaire…

Vous ne savez pas si les oeufs doivent être conservés au frigo ou à température ambiante ? Notre article vous donnera la réponse pour savoir bien ranger vos denrées alimentaires périssables au réfrigérateur ou sur le comptoir ! Cela permet ainsi d’éviter le gaspillage alimentaire.

1) Vérifier la date sur l’oeuf pour savoir s’il est encore frais et bon

Sur vos oeufs, vous retrouverez obligatoirement une date de consommation recommandée (DCR) ou une date limite de consommation (DLC). Cette date sera toujours de 28 jours après la ponte et vos oeufs seront considérés comme extra frais jusqu’à 9 jours après cette même date de ponte. Cependant, si la coquille de votre aliment frais ne présente aucune altération, vous pouvez être sûrs qu’il restera frais pendant environ un mois après le fameux délai de 28 jours.

2) La technique du bol d’eau, un classique pour savoir si son oeuf est encore bon ou pas

Capture vidéo de la chaîne YouTube de Mikeo1223

Les coquilles d’oeuf sont poreuses. Avec le temps, le liquide à l’intérieur finit par s’évaporer et de l’air le remplace. Ainsi, pour vérifier la présence d’air ainsi que la porosité de la coquille, on peut essayer de plonger son oeuf dans un saladier ou une casserole d’eau froide. Et contrairement à ce que l’on entend souvent, il n’y a pas besoin ici d’utiliser un bol d’eau salée. Une fois que votre aliment est dans le liquide, il n’y a plus qu’à observer :

  • Si l’œuf flotte et reste à la surface, cela montre qu’il n’est plus de première fraîcheur et qu’il vaut mieux éviter de le consommer.
  • S’il tombe directement au fond du saladier sur le côté, cela signifie qu’il est très frais et absolument sans danger pour votre santé. C’est idéal pour faire des oeufs à la coque !
  • Enfin, il y a l’entre-deux. S’il reste entre deux eaux ou qu’il tombe à la verticale, cela indique qu’il n’est plus aussi frais qu’avant, mais qu’il est encore possible de le manger sans risque. Assurez-vous toutefois de le consommer très rapidement et bien cuit. Vous pouvez le faire en omelette, en oeuf dur, dans un gâteau, en flan, en crème dessert, etc.

3) Le test de l’odeur pour savoir si un oeuf est encore bon

oeuf frigo
Crédits : iStock

Cette méthode est un classique et ne requiert aucun équipement à part un nez qui arrive à sentir les odeurs (technique non efficace un jour de nez bouché donc). Sentez l’oeuf à la recherche de l’odeur de sulfure caractéristique des oeufs pourris. Si vous ne sentez rien, c’est qu’il n’y a a priori aucun risque. Il peut être consommé !

Si le doute est encore présent, brisez la coquille pour récupérer l’oeuf sur un plat ou dans un bol et reniflez ce dernier. Si vous ne sentez rien, c’est bon. Sinon, jetez-le.

4) On se fie au bruit

Mettez un oeuf près de votre oreille, secouez-le et écoutez bien. Si vous n’entendez rien, tout va bien. À vous l’oeuf dur, oeuf au plat, oeuf poché ou oeuf brouillé sans risque pour votre santé ! Si au contraire vous entendez un bruit de ballottement liquide ou de clapotis, ce n’est pas bon signe. Mieux vaudra alors éviter de le manger, car un oeuf bien frais occupe tout l’espace dans sa coquille et ne bouge pas d’un iota. La limite d’utilisation est sûrement bien dépassée, quoi qu’en dise l’étiquetage mentionnant l’utilisation optimale…

5) Craquez et observez

Crédits : Pixabay/Skeeze

On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs… Alors, donnez-vous-en à coeur joie ! car un oeuf périmé n’a pas la même tête qu’un oeuf frais. L’apparence de l’oeuf peut donc nous être utile. Brisez la coquille et déposez l’oeuf sur une surface plane. Pour un oeuf frais, le jaune est toujours jaune vif ou orange. En outre, le blanc d’oeuf (ou albumine) ne se répand pas trop et est bien transparent. Si tel est le cas, les qualités gustatives de votre aliment sont bien préservées.

Sur un oeuf moins frais, le jaune sera plus plat, moins gonflé ou collera à la coquille. Le blanc sera quant à lui plus fluide et coulant. Le blanc peut aussi avoir une couleur douteuse, signe qu’il a été colonisé par des bactéries. Dans le deuxième cas, vous pouvez aussi le sentir pour confirmer votre diagnostic. Ne le faites pas frire s’il sent quelque chose, et notamment une odeur d’oeuf pourri nauséabonde.

6) La plus scientifique : la technique de la lampe de poche

Capture vidéo de la chaîne YouTube de SAMIMYS

C’est plus une expérience amusante qu’une astuce que vous ferez au quotidien, car c’est un peu contraignant. Rendez-vous dans une pièce sombre avec votre lampe de poche (ou une bougie si vous êtes plus traditionnel), dirigez le faisceau lumineux sur le dessous de la coquille. Inclinez-le rapidement de gauche à droite. Si c’est fait correctement, l’intérieur devrait être illuminé. La cellule d’air devrait faire trois millimètres ou moins. Avec le temps, la coquille se gorge en air et la cellule devient plus épaisse. C’est signe que l’aliment n’est plus à consommer.

Bon à savoir :

Dans tous les cas, si vous avez les oeufs depuis longtemps, même s’ils ont passé les tests avec succès et qu’ils peuvent vraisemblablement être consommés, cuisez-les bien au cas où. La salmonelle ne crée en effet pas d’odeur ou de changement de l’aliment. En cas de doute, vous pouvez aussi casser vos œufs un par un dans un récipient à part. De cette manière, s’il l’un est périmé, vous n’aurez pas à gaspiller les autres et jeter toute votre préparation ! Et si l’oeuf est réellement périmé, la coquille peut quant à elle être gardée pour plusieurs utilisations étonnantes et même pour des remèdes. Pensez-y ! Vous pouvez aussi éviter la poubelle à un oeuf périmé en en faisant un soin visage.

Julie Vera, rédactrice santé

Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.