in

Moisissures : 3 techniques radicales, mais non toxiques pour les éliminer

Crédits : Wikimedia Commons/Alexander Davronov

Il n’est jamais très agréable de voir des moisissures dans son intérieur et de ne pas savoir les éliminer. Au-delà de l’aspect purement visuel assez cracra, c’est aussi une question de santé et de qualité de l’air. En effet, on ne connaît pas précisément les méfaits que ces champignons microscopiques peuvent causer et il est souvent difficile d’établir une corrélation entre les symptômes ressentis et ces moisissures en prolifération. Cependant, il a été démontré qu’elles pouvaient s’avérer vraiment néfastes pour les occupants d’une maison. Ainsi, si vous ressentez des maux de tête, écoulements nasaux ou troubles respiratoires à leur contact (allergies, etc.), ne soyez pas étonné… D’ailleurs, le lien a aussi été fait avec certaines formes de cancer.

Néanmoins, ce n’est pas parce qu’elles sont nocives que l’on doit utiliser des produits aussi toxiques qu’elles pour les éradiquer (comme typiquement la Javel). Alors, voici des solutions efficaces pour enlever la moisissure qui ne causeront pas de dommages sur votre santé.

1) Le vinaigre blanc

De toutes les solutions présentées aujourd’hui, c’est sans nul doute la plus économique ! Et avec son pouvoir antibactérien, le vinaigre blanc fait partie des meilleurs produits désinfectants pour votre intérieur. En effet, utilisé pur à 5 %, il élimine par exemple 82 % des moisissures. En plus, il peut servir à retirer les taches de moisissures noires sur toutes les surfaces (moisissure sur les murs, autour des fenêtres, plafonds…).  Ainsi, vous pouvez le vaporiser directement sur les taches noires à traiter. Puis frottez soigneusement avec un vieux chiffon propre.

2) L’eau oxygénée

À la fois antivirale, antibactérienne et antifongique, elle est excellente contre les moisissures qui ont colonisé votre intérieur. Donc cela s’ajoute à la longue liste d’actions utiles qu’elle peut mener dans un intérieur. En effet, en agissant sur les surfaces, elle donne lieu à une oxydation qui décompose les moisissures. Pour ce faire, on en mélange une cuillère à café à 250 ml d’eau et on vaporise sur les zones à traiter ou on utilise un chiffon imbibé de cette solution. Laissez agir 10 minutes puis répétez. Attention, une fois sortie de son flacon et entrée en contact avec l’air, l’eau oxygénée perd rapidement ses propriétés. Ainsi, ne faites pas de trop grosses quantités de mélange en pensant le garder pour plus tard, car il perdra en efficacité !

3) L’huile essentielle d’arbre à thé

Ce n’est peut-être pas la solution la plus économique des trois, mais c’est la plus radicale. En plus cette huile essentielle n’est pas difficile à trouver à bon prix. Pas étonnant quand on pense à toutes les utilisations que l’on peut en faire ! Par exemple, son pouvoir antifongique et antibactérien est particulièrement stupéfiant contre les moisissures. C’est bien simple : elle les élimine en un seul passage ! Ici, on se contentera de la la mélanger à de l’eau dans un vaporisateur. Vu qu’au et huile forment un mélange hétérogène, vous pouvez utiliser un dispersant neutre ou du bicarbonate imbibé de l’huile essentielle pour vous y aider. Sinon, mélangez très fréquemment les deux au cours du traitement. Ensuite laissez agir quelques minutes, voire des heures pour des moisissures plus installées. Pour retrouver les quantités précises et le mode opératoire on vous renvoie à l’article où on vous en avait déjà parlé.

Et après, comment éviter la réapparition des moisissures ?

traces de moisissures
Crédits : Wikimedia Commons/Martin Grube

Tout d’abord, vous pouvez vous en remettre au bicarbonate de soude pour parfaire la désinfection et limiter le développement des moisissures. Pour ce faire, on mélange simplement une demi-cuillère à café de bicarbonate à 250 ml d’eau. Puis on vaporise cette solution sur les zones traitées avant de frotter. Cependant, la meilleure solution reste la prévention ! Et bien sûr, cela passe par l’élimination de l’humidité qui en est à l’origine. Alors, n’oubliez pas que bien nettoyer et désinfecter les moisissures est une chose, mais qu’éviter leur apparition sera plus probant sur le long terme. Vérifiez donc l’étanchéité de vos installations pour limiter l’infiltration d’eau et surveillez le taux d’humidité, notamment dans les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine. En cas de problèmes d’humidité excessive, vérifiez aussi la ventilation et la vmc qui peuvent dysfonctionner et donner lieu à de la condensation. Au besoin, installez un déshumidificateur et pensez à aérer plus souvent.