in

10 fruits et légumes incontournables à déguster en juin

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Au mois de juin, le printemps arrive doucement à son terme pour laisser place au soleil et à la chaleur estivale. À cette période de l’année, les étals de marchés et supermarchés se retrouvent peuplés de légumes et fruits plus colorés, savoureux et odorants les uns que les autres. Gorgés d’eau et de bons nutriments, ils nous promettent ainsi un été vitaminé et plein d’énergie, mais encore faut-il bien les choisir ! Pour une farandole de douceurs qui ravissent les papilles dans vos assiettes, voici une liste des fruits et légumes à déguster absolument en ce mois de juin, de préférence bio si possible.

1) Les cerises

cerises
Crédits : Pixabay/Jill111

Ces doux fruits rouges sont riches en antioxydants, notamment en anthocyanine anti-cancérigène. La cerise permet aussi de lutter contre les maladies cardiaques, les crises de gouttes, les courbatures et les inflammations. Par ailleurs, ce fruit à indice glycémique bas et excellent pour la digestion est bon pour le sommeil, notamment la cerise griotte à haute teneur en mélatonine naturelle.

2) Le poivron

poivrons
Crédits : Pixabay/Hans

En plus d’apporter de la couleur dans vos assiettes grâce à ses belles déclinaisons de teintes vives (et de saveurs différentes !), le poivron œuvre aussi pour votre bonne santé. Une simple portion de 50 g vous apportera en effet 75 % de vos besoins en vitamine C. En en plus de booster votre immunité, c’est aussi une vitamine importante pour contrer les effets des radicaux libres et le vieillissement prématuré. Le poivron permet ainsi aussi bien de garder à distance les maladies neurodégénératives ou cardiovasculaires que les pathologies articulaires. Pour profiter au mieux de ses bienfaits, optez pour un poivron rouge (plus vitaminé) et consommé cru.

3) La pêche

pêches
Crédits : Pixabay/Couleur

Très désaltérante et peu calorique, la pêche bénéficie aussi d’une bonne teneur en fibres qui la rend idéale pour prendre soin de notre digestion. On y retrouve par ailleurs des vitamines B, B3 et B5 qui protègent notre organisme des agressions extérieures. Ses antioxydants permettent en outre d’empêcher l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL). Ainsi, consommer des pêches contribuera à limiter la formation de plaques dans vos artères et donc les maladies cardiovasculaires associées.

4) L’abricot

abricots
Crédits : Pixabay/RitaE

En tarte, en confiture ou dévoré tout cru, l’abricot en séduit plus d’un. En plus d’être beau et bon, ce fruit ensoleillé est aussi riche en antioxydants et en fibres, le combo gagnant pour limiter les risques de maladie du cœur, de cancer et de maladies chroniques tout en gardant un bon transit intestinal. Son petit truc en plus, c’est toutefois sa richesse en phosphate et en magnésium, notamment utile pour la régénération des tissus. Enfin, et c’est moins connu, l’abricot peut aussi servir à réduire les douleurs nasales ainsi que les rhumatismes. Plutôt pas mal pour un si petit fruit, non ?

5) Le concombre

concombre
Crédits : Pixabay/Monicore

En été, on aime le concombre pour son goût frais et son pouvoir désaltérant lié à sa richesse en eau. En plus, c’est un aliment coupe-faim très peu calorique et qui passe donc plutôt bien quand le soleil est au zénith. Néanmoins, ses bénéfices ne s’arrêtent pas là. On y retrouve en effet beaucoup de minéraux et vitamines A, B, C et E. Consommé à jeun, il constitue par ailleurs un bon dépuratif et drainant. Enfin, il aurait un effet calmant sur le stress et prend soin de votre transit intestinal. Il est toutefois préférable de le manger cru et avec sa peau pour en profiter au maximum. N’hésitez donc pas à le prendre bio ou à le faire pousser avec amour dans votre potager.